Archive pour le Tag 'idiote'

80 km/h: retour à une mesure générale moins idiote

80 km/h: retour à une mesure générale moins idiote

 

 

 

 

Il y a plusieurs raisons qui militent en faveur d’une application plus intelligente des 80 km/h. D’abord malheureusement les chiffres de la sécurité routière ne montrent pas vraiment l’efficacité de cette directive nationale. On constate même ces derniers mois une hausse du nombre de tués. La seconde raison relève de l’évidence. Il est idiot de généraliser les 80 km quand sur certaines sections, il est possible de circuler sans danger supplémentaire à 90 et quand inversement en fonction de la dangerosité il faudrait au contraire imposer des vitesses bien inférieures à 80 km/h. Dernière observation, l’État central n’est pas forcément le plus qualifié pour mettre en place une législation très fine de la limitation de vitesse. La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a d’ailleurs convenu dimanche que la question des 80 km/h sera «sans doute» abordée lundi, lors d’un séminaire gouvernemental, «sur la manière dont on peut faire en sorte qu’il n’y ait pas une application brutale, uniforme». Interrogée sur le silence du président de la République sur la question des 80 km/h lors de sa conférence de presse de mercredi, Sibeth Ndiaye a considéré sur BFMTV que «ce sera sans doute un des sujets qui sera abordé sur la manière dont on peut faire en sorte qu’il n’y ait pas une application brutale, uniforme sur l’ensemble du territoire». Elle a également appelé à ce «qu’on puisse regarder au cas par cas, comment est-ce que les choses peuvent être adaptées, avec toujours le souci de faire en sorte qu’il y ait moins de tués». Depuis juillet 2018, la vitesse maximale a été abaissée de 90 à 80 km/ sur 400.000 kilomètres de routes secondaires, une mesure toujours largement controversée. Selon la Sécurité routière, elle a toutefois permis d’«atténuer» la hausse de la mortalité sur la route.

«J’assume »! La formule idiote de Macron

«J’assume »! La formule idiote de Macron

 

 Comme les membres du gouvernement sont tenus à une stricte discipline pour ne pas dire à une certaine forme de dictature en matière de communication, ils reprennent tous bêtement la formule de Macron : « j’assume », une formule complètement idiote qui indique bien le vide de la pensée. D’abord parce que « assumer » a  une double signification : reconnaître un fait ou en supporter les charges. Or pour ce qui concerne plus particulièrement la fiscalité et notamment le carburant, ce n’est ni Macron,  ni les membres du gouvernement qui supportent les charges de l’augmentation de l’essence puisqu’ils circulent gratuitement, aux frais du contribuable bien sûr. Il faudra que les experts en communication se montrent un peu plus créatifs pour faire remonter la crédibilité du gouvernement au lieu de se contenter de promouvoir cette formule idiote et contradictoire. Ce qui est certain, c’est que le président ne pourra pas assumer longtemps cette impopularité sauf à mettre en cause sa légitimité politique. Certes sa légitimité juridique ne peut être discutée mais la fin de son mandat risque d’être pathétique s’il n’est plus soutenu que par 10 ou 15 % de l’opinion publique. Ce qui est probable compte tenu de sa descente aux enfers en matière de popularité.

« J’assume »! La formule idiote

« J’assume »! La formule idiote

 

 Comme les membres du gouvernement sont tenus à une stricte discipline pour ne pas dire à une certaine forme de dictature en matière de communication, ils reprennent tous bêtement la formule de Macron : « j’assume », une formule complètement idiote qui indique bien le vide de la pensée. D’abord parce que « assumer » a  une double signification : reconnaître un fait ou en supporter les charges. Or pour ce qui concerne plus particulièrement la fiscalité et notamment le carburant, ce n’est ni Macron,  ni les membres du gouvernement qui supportent les charges de l’augmentation de l’essence puisqu’ils circulent gratuitement, aux frais du contribuable bien sûr. Il faudra que les experts en communication se montrent un peu plus créatifs pour faire remonter la crédibilité du gouvernement au lieu de se contenter de promouvoir cette formule idiote et contradictoire. Ce qui est certain, c’est que le président ne pourra pas assumer longtemps cet impopularité sauf à mettre en cause sa légitimité politique. Certes sa légitimité juridique ne peut être discutée mais la fin de son mandat risque d’être pathétique s’il n’est plus soutenu que par 10 ou 15 % de l’opinion publique. Ce qui est probable compte tenu de sa descente aux enfers en matière de popularité.

Clause Molière : pas seulement illégale, idiote !

Clause Molière : pas seulement illégale, idiote !

La clause Molière est évidemment une disposition qui relève de la tartuferie au demeurant illégale et économiquement idiote. Pas étonnant cette proposition est le fruit de l’imagination d’un élu local, fonctionnaire, qui entretient des liens très approximatifs avec les réalités socio- économiques. Une proposition proche de celle que peut faire Trump et qui une fois les élections passées ira rejoindre le tiroir des idées farfelues au surplus xénophobes. Cette mesure inventée par Vincent You, un élu d’Angoulême, vise à imposer l’usage du français sur les chantiers publics au niveau local. Autant dire qu’il s’agit de réserver exclusivement ses emplois aux Français. C’est évidemment ignorer qu’environ 1,7 millions de français travaillent  à l’étranger et que nombre d’entre eux ne pratiquent pas la langue du pays de leur détachement (justement dans le BTP). C’est aussi ignorer que des pays étrangers seraient amenés à prendre des mesures de rétorsion soient vis-à-vis des émigrés français soient vis-à-vis des productions françaises. Dans les économies modernes le taux d’internationalisation (imports plus exports sur PIB) dépasse 50 %. Ce serait donc porter atteinte au développement économique sans parler des dimensions sociétales. Certaines régions en ont pourtant fait une priorité: elle est désormais soutenue par cinq régions de droite (Pays de la Loire, Hauts-de-France, Normandie, Auvergne-Rhône-Alpes et Île-de-France), une région de gauche (Centre Val-de-Loire), cinq départements et de nombreuses villes. À la question «Faut-il imposer la maîtrise du français sur les marchés publics?», les internautes du Figaro.fr ont répondu «oui», à 86%. Cependant, cette «Clause Molière» est vue d’un très mauvais œil par certains. Selon Marianne Thyssen, Commissaire européenne à l’emploi, c’est une «discrimination.» Dans un entretien au Parisien, elle s’offusque de cette mesure. «Sur le plan juridique, je pense que cette clause est une discrimination contraire à législation européenne. Ce n’est pas par un repli sur soi que l’on peut régler les problèmes de l’emploi. Ce type de protectionnisme n’est pas l’intérêt» de la France, ajoute-t-elle.  Concernant la menace de plusieurs candidats à l’élection présidentielle de ne plus appliquer la directive européenne sur les travailleurs détachés en France, la Commissaire à l’emploi répond que «ce n’est pas une bonne idée». «Supprimer la directive, ce n’est pas supprimer le détachement des travailleurs, cela veut dire qu’il n’y a plus de règles. Les employeurs seraient alors libres de faire ce qu’ils veulent. Le marché sans règle, c’est le dumping social», explique-t-elle. Ce n’est pas tout. Marianne Thyssen assure également que «la France n’a pas le droit de suspendre cette directive» car «c’est une loi européenne qui découle du principe de libre circulation», puis de rappeler que «compte tenu des abus» il a été «décidé en mars 2016 de réviser cette directive pour mieux protéger les travailleurs détachés». «Si le Parlement européen aboutit à un accord, un texte pourrait être voté avant l’été», assure Marianne Thyssen.

Morano sur les réseaux sociaux : pathétique, haineuse et idiote

Morano  sur les réseaux sociaux : pathétique, haineuse et idiote

Colère et ironie sur les réseaux sociaux après la déclaration raciste de Morano dont les propos sont aussi haineux qu’idiots.  . Une colère finalement représentée par un message posté sur les réseaux sociaux par Nicolas Huguenin, professeur d’histoire-géographie au Havre. Choqué par les propos de l’ancienne ministre, il décide de lui répondre dans une lettre ouverte. Cette dernière a remporté un succès aussi phénoménal qu’inattendu. Son message, au ton direct et véhément, a été partagé près de 70.000 fois. Dans sa lettre, Nicolas Huguenin se concentre d’abord sur le terme de «race blanche» qui fait tant réagir: «Vous parlez de «race blanche» et de religion, en associant l’une et l’autre. Passons sur le fait que la «race blanche» n’existe pas, et que plus personne n’en parle depuis que les derniers théoriciens nationaux-socialistes ont été pendus à Nuremberg. Mais associer une religion à une couleur de peau, là, il fallait le faire! Les Albanais sont blancs et musulmans. Desmond Tutu est noir et chrétien. Le pays musulman le plus peuplé du monde est l’Indonésie, habitée par… des jaunes».  Le professeur d’histoire-géographie continue ensuite avec «les racines judéo-chrétiennes» de la France. «Non, madame, la France n’est pas judéo-chrétienne. Elle est catholique. Et elle l’est parce que, pendant mille trois cents ans, on n’a pas permis aux Français d’être autre chose. Juifs, cathares, vaudois et protestants le savent bien» assène-t-il dans sa lettre ouverte. Il conclut en critiquant fortement la «peur panique de tout changement, de toute modernité» supposée de Nadine Morano, qu’il juge «pathétique».   Nicolas Huguenin n’écrit pas de nulle part, puisqu’il est également engagé en politique. Il se décrit sur les réseaux sociaux comme «militant» au MoDem, à l’Association des Centristes et Démocrates LGBT ainsi qu’à la Licra. Son message, qu’il indique avoir écrit par «colère» et par «dégoût» au site Buzzfeed ,a remporté un succès immédiat sur le réseau social Facebook. Partagé 70.000 fois, il suscite de très nombreuses réactions, largement positives et encourageantes à son égard. Son message semble vraiment avoir cristallisé le sentiment d’un grand nombre de personnes. Une pétition en ligne réclamant le retrait de Nadine Morano «de la liste LR-UDI-MODEM aux régionales, sa «suspension du parti Les Républicains et sa démission de son mandat d’Eurodéputée» a également fait son apparition sur Internet. Elle a déjà recueillie plus de 43.000 signatures.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol