Archive pour le Tag 'Lyon'

LGV Lyon-Turin : une curieuse pression de Bruxelles

 

La Commission européenne choisit un curieux moment pour faire pression sur  les gouvernements français et italien afin de réaliser le projet de  grande vitesse reliant Lyon et Turin. En effet, parallèlement la commission ne cesse d’intervenir auprès des deux gouvernements et surtout auprès de l’Italie afin de faire preuve d’une plus grande rigueur budgétaire. En clair Bruxelles souhaite que la France et surtout l’Italie se montrer moins dispendieuses en matière de dépenses de fonctionnement mais aussi d’investissement, cela d’autant plus que la croissance est assez faiblarde dans les deux pays : autour de 1,5 % de croissance du PIB. Pour encourager le projet Bruxelles indique qu’il est prêt à en financer la moitié.  Dans une lettre envoyée mi-septembre aux ministres des Transports des deux pays, le coordinateur européen du projet fait état de la possibilité d’”une rallonge communautaire potentielle de 860 millions d’euros”, en portant à 50% le taux de cofinancement maximal pour les projets transfrontaliers tels que le Lyon-Turin, selon les Echos.La missive prévient par ailleurs qu’en cas de suspension du projet à l’étude depuis les années 1990, les fonds européens versés (370 millions d’euros entre 2007 et 2013, puis 814 millions pour la période 2014-2020) sont susceptibles d’être recouvrés. l’accord de subvention en cours, et pourrait conduire à sa résiliation et au recouvrement total ou partiel des sommes déjà versées”, prévient Bruxelles. Fin juillet, en accord avec la ligne électorale du Mouvement 5 Etoiles (M5S) dont il est issu, le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio a estimé qu’il fallait réexaminer le projet pour lequel Paris et Rome ont signé en 2016 un accord de financement de 8,4 milliards d’euros, en soulignant notamment l’hostilité des populations des régions traversées.

Ce qu’a dit vraiment Vauquiez aux étudiants à Lyon

Ce qu’a dit vraiment Vauquiez aux étudiants à Lyon

 

Les propos intégralement retranscrit par Franceinfo méritent la lecture. De vrais propos de bistrot, sur le fond comme sur la forme,  fruit du délire, ou finalement significatif d’une personnalité  nacissique haineuse. Bref tous pourris, sauf moi ! et d’affirmer même que  Macron aurait copié sur Vauquiez en se mettant en bras de chemise. ! Un vrai  mégalo comme quand il affirme avoir travaillé avec sœur Emmanuelle alors qu’il a effectué son stage à l’ambassade du Caire !

Extraits :

« Maintenant, quand on voit Gérald Darmanin, on n’écoute plus du tout ce qu’il dit. C’est plus le budget, c’est plus quoi que ce soit. C’est juste : ‘Tiens, c’est le type qui était avec une call-girl, qui s’est fait ceci cela, c’est vrai, ce n’est pas vrai, etc.’ Donc, le truc est totalement altéré. Et puis, il y a quelque chose qui me trouble beaucoup : c’est quand même l’idée que si on pioche dans la caisse, c’est un problème. Et par contre, la relation aux femmes, ce n’est pas un problème. 

Mais hier, s’est passée la deuxième étape. Quand moi, j’ai sorti ça, j’ai été en minorité à l’intérieur de mon parti. Moment très dur pour moi à gérer parce que je viens de prendre la tête de mon parti. Boum, normalement, je dois être le patron, je leur dis : ‘OK les amis, maintenant, c’est ça la ligne à suivre.’ Je me retourne : il n’y a personne !

Et donc, j’ai eu toute une série de voix dissonantes qui ont dit : ‘Non, mais nous, on trouve que c’est bien, il faut qu’il reste. Présomption d’innocence.’ En ayant eu une séance de débat autour de la table avec un certain nombre de responsables de ma famille politique, en les regardant dans les yeux, je me demandais : ‘Il y en a combien qui se disent ‘pourvu que ça ne m’arrive pas !’

A l’arrivée, deux semaines après, hier, on a la deuxième révélation, qui est une deuxième affaire. Parce que maintenant, il y a une règle, c’est que tout sort. Et donc, le type, là où il est complètement dingue, c’est qu’il se raconte à lui une belle histoire, il croit qu’il va passer à travers les gouttes. Il pense qu’il est inatteignable. Tout le monde a expliqué que c’était le meilleur, le plus beau, que les députés En marche ! l’idolâtraient, et que c’était le nouveau génie, incarnation du macronisme. Donc, il pense qu’il est intouchable, et qu’il peut faire ce qu’il veut. Sauf qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut. Et il y a une deuxième affaire qui vient de sortir dans laquelle, à nouveau, il a abusé de faiblesse. Et ça n’est que le début. Et donc, il va tomber. Mais en tombant, le problème, c’est qu’il va éclabousser tout le monde. »

Il évoque également le cas de Gérald Darmanin dans un autre extrait  »Vous regardez Darmanin, vous avez une interview sur franceinfo avec Aphatie, qui est absolument extraordinaire. Mais c’est un monument à regarder, ce truc. C’est du Cahuzac puissance 10. »

« Le type sait très bien ce qu’il a fait, il sait très bien ce qui va arriver. Juste, celui-là, je le commenterai deux secondes, parce que quand même, il est tellement drôle. Ah, non mais c’est génial. Il sait très bien ce qu’il a fait. Vous penserez à moi dans les semaines qui viennent. Mais lui, je ne lui promets pas un grand destin. Parce que ça va faire très mal et ça va devenir l’incarnation de ce qu’a été Cahuzac. » D’après Laurent Wauquiez, le chef de l’Etat s’est inspiré de sa stratégie de communication )« Le président de la République actuel, Macron, lui pour faire cool, il fait comme moi. Il se met en chemise, bras de chemise. Jamais un président ne s’était mis en bras de chemise. »Le président des Républicains a sévèrement critiqué les députés de la majorité. « L’équilibre des pouvoirs. Ça, ça fait vraiment partie d’une illusion. Vous croyez qu’un parlementaire a le moindre pouvoir aujourd’hui ? Vous avez vu les guignols d’En marche !, là ? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture et ils doivent tous voter la même chose. Quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Il n’y a aucun équilibre des pouvoirs en France. Donc, il y a une dictature totale en France. L’alignement entre l’exécutif et le législatif, c’est une vaste foutaise ! » Laurent Wauquiez a été ministre chargé des Affaires européennes de François Fillon lorsque Nicolas Sarkozy était président de la République. « Nicolas Sarkozy en était arrivé au point où il contrôlait les téléphones portables de ceux qui rentraient en Conseil des ministres. Il les mettait sur écoute pour pomper tous les mails, tous les textos et vérifiait ce que chacun de ses ministres disait au moment où on entrait en Conseil des ministres. » Le président des Républicains estime que le candidat de son parti à l’élection présidentielle de 2017 a été victime d’un cabinet noir mis en place par Emmanuel Macron. « Objectivement, il [Macron] a quand même eu un alignement de planètes assez inespéré. Que Fillon gagne la primaire et que derrière, il le démolisse, ça, je suis sûr et certain qu’il l’a organisé. Je pense qu’ils ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition, oui bien sûr. Je n’ai aucun doute que le machin a été totalement téléguidé. »

« Par exemple, est-ce que vous considérez qu’Angela Merkel incarne le pouvoir ? Un peu moins ces temps-ci, mais oui. Vous avez déjà regardé son compte Instagram ? Croyez-moi, pour y trouver du charisme, il faut vraiment se lever de bonne heure ! »

« Par exemple, les associations syndicales recevaient à-peu-près 5 millions d’euros chaque année de la région. La CGT se fait un joli chèque de 3 millions d’euros sur le budget de la région, chaque année. Moi, je les ai reçues et je leur ai dit : ‘Je suis extrêmement attaché à l’indépendance des syndicats. Et donc, comme je ne veux surtout pas que vous dépendiez de moi, et bah, c’est zéro.’ Et le pire, si on est très honnêtes entre nous, c’est que les plus catastrophiques, c’est le Medef et c’est la CGPME [organisations patronales]. Eux, c’est pire que tout. C’est-à-dire, eux, ils n’en ont rien à foutre de savoir si on augmente les cotisations sur les entreprises, si on augmente le truc. La seule chose qu’ils veulent, c’est encaisser l’argent. »

Laurent Wauquiez n’a pas épargné le Premier ministre canadien. « Deuxième système : c’est Justin Trudeau. Regardez comme c’est sympa. Il n’a pas l’air gentil, le Justin ? (Rires) Hop là ! Qu’est-ce qu’on a derrière ? Regardez-moi ça. Donc lui, en gros, c’est simple : tout ce qui est ‘mainstream’ [littéralement courant dominant en anglais], tout ce qui est bonne pensée, je prends tout. Et donc l’objectif, c’est : ‘Je suis à fond dans tout, tout est nickel, tout ripoliné, il n’y a pas un cheveu qui dépasse, je suis le mec cool, gentil, complètement dans le mainstream du média.’ »

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été étonné en apprenant qu’une étudiante avait passé les concours des écoles de commerce après des prépas littéraires.  »C’est vrai ? C’est Valérie [Pécresse] qui avait mis ça en place ? Ah, le nombre de conneries qu’elle peut faire ! »Le maire de Bordeaux n’a pas été épargné non plus. Sa gestion de la ville a été épinglée. « Alain Juppé, qui est une personnalité éminemment respectable, il a totalement cramé la caisse. A Bordeaux, il a fait des miracles. Bordeaux est géniale, c’est très bien gérée, mais il a fait exploser les impôts et il a fait exploser la dépense publique et il a fait exploser l’endettement.

Moi, ma conviction, c’est que quand vous faites ça, vous n’avez, à l’arrivée, plus aucune forme de crédit. Parce que si vous êtes de droite, et que vous voulez dire aux gens : ‘Si vous me faites confiance, moi, je n’augmente pas les impôts, je lutte contre le gaspillage de l’argent public et je remets de l’ordre dans mes finances’, bah commencez par le faire dans vos responsabilités. Et qu’on puisse commencer à vous faire confiance. »Laurent Wauquiez prédit un avenir sombre et violent dans les années à venir. « On parlera beaucoup d’enjeux de sécurité. Je ne suis pas un adepte de la thèse du complot, mais je pense qu’il est assez vraisemblable que dans les trois à quatre ans, ça va péter très très mal et très très dur. »

Laurent Wauquiez a fait une remarque qui laisse entendre qu’il savait que ses propos allaient, éventuellement, être rendus public. « Si j’ai la moindre interface qui sort par le moindre élève, là, pour le coup, ça se passera très mal. Si on veut que ce lieu soit un lieu de liberté, il faut que tout ce que je dise reste entre nous. Donc pas de tweets, pas de posts sur les réseaux sociaux, pas de transcription de ce que je dis. Parce que sinon, ça ne peut tout simplement pas être un espace de liberté. Et ce que je vais vous sortir, ce sera juste le ‘bullshit’ que je peux sortir sur un plateau médiatique », prévient-il. Et de poursuivre : « La caractéristique quand on est un élu, surtout dans le monde actuel, c’est que tout ce que vous dites, à tout moment, peut être utilisé, repris, et déformé contre vous. En gros, dans ma vie politique, dès que j’ai plus de deux personnes autour de moi, il faut toujours que je me dise que tout ce je dis va sortir. »

Aéroports de Nice et Lyon : vente officialisée

Aéroports de Nice et Lyon : vente officialisée

C’est fait l’État a encore vendu des bijoux de famille avec les aéroports de Nice et de Lyon. Objectif,  récupérer moins de 2 milliards pour financer la filière nucléaire et le déficit. En fait pour boucher les trous alors que comme les autoroutes il s’agit d’actifs qui peuvent être très rentables. La privatisation partielle des aéroports de Nice et Lyon a donc  été officialisée dimanche par deux arrêtés publiés au Journal officiel, qui confirment la cession à deux consortiums distincts la participation de 60% de l’Etat dans chacun des deux aéroports. Bercy avait annoncé fin juillet les vainqueurs des appels d’offres pour la privatisation partielle des deux premiers aéroports régionaux français. La participation de l’Etat dans l’aéroport de Nice avait été attribuée à un consortium composé de l’italien Atlantia, de l’aéroport de Rome et d’EDF Invest, et celle dans l’aéroport de Lyon à un consortium composé de Vinci, la Caisse des dépôts (CDC) et le groupe Predica. Mais ces cessions devaient encore faire l’objet d’une consultation des représentants des salariés et d’un avis de l’Autorité de la concurrence, avaient alors précisé les ministères de l’Economie et des Finances dans leur communiqué commun désignant ces acquéreurs pressentis. Deux arrêtés datés du 28 octobre et signés par le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies, publiés dimanche au Journal officiel, confirment ces opérations. « La cession de la participation de 60% détenue par l’Etat au capital de la société Aéroports de la Côte d’Azur à une société de droit italien constituée par les sociétés Atlantia SpA, Aeroporti di Roma SpA et Electricité de France est autorisée », indique le premier. « La cession de la participation de 60% détenue par l’Etat au capital de la société Aéroports de Lyon à une société de droit français constituée par les sociétés Vinci Airports et Predica et par la Caisse des dépôts et consignations est autorisée », précise le second. Une source proche de Bercy avait précisé cet été que les pouvoirs publics tireraient près de 1,8 milliard d’euros (1,22 milliard pour Nice et 535 millions pour Lyon) de ces opérations et que ces fonds seraient utilisés pour la filière nucléaire française et le désendettement de l’Etat. La vente des participations de 60% de l’Etat au capital de ces deux aéroports a été lancée par la loi Macron pour la croissance et l’activité d’août 2015. Ces deux nouvelles privatisations partielles interviennent après la cession, à la fin 2014 et pour 308 millions d’euros, de 49,9% du capital de l’aéroport de Toulouse-Blagnac au consortium chinois Symbiose.

(Avec Reuters))

Aéroports de Nice et Lyon : toujours à vendre sur le bon coin

Aéroports de Nice et Lyon : toujours à vendre sur le bon coin

 

De toute évidence le gouvernement n’a pas retenu les leçons de la vente des les autoroutes des équipements qui rapportaient beaucoup d’argent à l’État et qui rapportent  maintenant aux sociétés privées. Mais compte tenu de l’état dramatique des finances publiques l’État continue  de vendre des bijoux de famille y compris des infrastructures aussi stratégiques que les aéroports qui pourront même être contrôlée=s par des capitaux étrangers. Une aberration économique et stratégique. On comprend évidemment que l’État cherche à boucher les trous récurrents du budget et de la dette mais ce n’est pas en vendant des actifs rentables qu’on y parviendra mais en réduisant le train de vie du fonctionnement. Au point de déliquescence que connaît la gestion des finances publiques on peut s’étonner de ne pas retrouver la vente des deux aéroports sur le bon coin ! L’Etat a lancé formellement jeudi le processus de privatisation partielle des aéroports de Nice et Lyon en publiant les cahiers des charges de ces deux opérations sur le site de l’Agence des participations de l’Etat. L’Etat s’est déjà désengagé en 2014 de l’aéroport de Toulouse et la cession de ses participations de 60% dans ceux de Nice et Lyon pourrait lui rapporter jusqu’à 1,5 milliard d’euros. De nombreux groupes et fonds d’investissement spécialisés dans les infrastructures ont manifesté leur intérêt pour ces deux aéroports régionaux français. Des offres sont notamment attendues de groupes comme l’italien Atlantia, l’opérateur de l’aéroport de Rome, l’australien Macquarie et de fonds comme Ardian, Global Infrastructure Partners ou Industry Funds Management. Le groupe espagnol d’infrastructures Ferrovial et son allié la société d’investissement Meridiam ont confirmé jeudi leur intérêt pour les deux aéroports,

Aéroports de Nice et de Lyon : en solde en février

Aéroports de Nice et de Lyon : en solde en février

 

Compte tenu d’une situation budgétaire qui va encore déraper par rapport aux objectifs de stabilité, le gouvernement continue de vendre les bijoux de famille. Après l’aéroport de Toulouse, ce sont ceux de Nice et de Lyon qui sont en quelque sorte en solde. On peut parler de solde dans la mesure où ces aéroports sont relativement rentables (comme les autoroutes qui ont été nationalisées). Notons que la situation juridique des aéroports en Europe et dans le monde n’a guère d’effet sur la performance de ces équipements. Paradoxalement les aéroports aux États-Unis sont publics !  On peut se demander légitimement si l’État n’aurait pas dû se désengager d’autres activités beaucoup moins stratégiques et qui n’entrent pas dans les fonctions régaliennes de l’État.  Le gouvernement prévoit donc  de lancer en février les appels d’offres pour la privatisation des aéroports de Nice-Côte d’Azur et de Lyon-Saint Exupéry une fois que les cahiers des charges auront été finalisés fin janvier, ont indiqué à Reuters des sources proches du (la construction automobile  par exemple). Dossier. Le ministère de l’Economie souhaitait initialement lancer la privatisation des deux aéroports avant fin 2015 mais le processus a été reporté à début 2016 en raison notamment des élections régionales de décembre. »L’idée est de finaliser les cahiers des charges à la fin du mois de janvier pour un lancement des appels d’offres probablement en février », a dit l’une des sources. « L’objectif est de finaliser ces opérations pour la fin de l’été. »  De nombreux groupes et fonds d’investissement spécialisés dans les infrastructures ont d’ores et déjà manifesté leur souhait de participer aux enchères.  Des offres sont notamment attendues de groupes comme l’italien Atlantia, l’opérateur de l’aéroport de Rome, l’australien Macquarie, des fonds Global Infrastructure Partners ou Industry Funds Management. Le groupe espagnol d’infrastructures Ferrovial s’est allié, selon des sources, à la société d’investissement Meridiam. Vinci, la Caisse des dépôts et Predica, filiale d’assurance du Crédit agricole ont formé ensemble un consortium pour participer aux privatisations, tandis que le fonds Cube s’est allié à l’aéroport de Genève pour les enchères sur Lyon-Saint Exupéry.

« Daesh ! Daesh ! On t’… » (Au match de foot Nice-Lyon)

« Daesh ! Daesh ! On t’… » (Au match de foot Nice-Lyon)

 

Comme d’habitude les supporters de foot n’ont pas fait dans la dentelle lors du match de samedi contre Nice et Lyon pour exprimer leurs sentiments mais cette fois face au terrorisme. Une réaction qui ne s’inscrit pas dans le rituel habituel de compassion et de protestation mais qui témoigne cependant d’une colère justifiée est finalement très réconfortante surtout après les attentats qui se sont produits près du Stade de France « Daesh ! Daesh ! On t’… » Le chant est d’habitude adressé au club adverse, mais il a été revisité par les supporters de Nice vendredi soir à l’Allianz Riviera lors de la réception de Lyon en Ligue 1. Un hommage a été rendu avant le match avec une minute de silence en mémoire des 130 personnes qui ont perdu la vie lors des attentats à Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier. Après cet hommage le virage des ultras a lancé ce chant basique connu de tous les supporters de football, et a été repris avec virulence par de nombreux spectateurs durant moins d’une minute. Durant la rencontre une Marseillaise a également été improvisée, suivie également de ce chant adressé à l’État islamique qui a revendiqué les attaques. Certains fans arboraient également un t-shirt « Fck Isis » (On emm.. Daesh).

Foot : Lyon ridiculisé par Arsenal

Foot : Lyon ridiculisé  par Arsenal

De toute évidence le football français est loin d’être à la hauteur du ballon rond britannique. Une véritable fessée grise par l’Olympique Lyonnais à Arsenal. Ce qui démontre à l’évidence le fossé qui sépare encore le football français de celui qui se joue outre-Manche.. Pour leur entrée dans l’Emirates Cup, compétition amicale, les Gones ont, en effet, été sévèrement punis par Arsenal (6-0), qui avait l’avantage de jouer dans son antre. En moins de dix minutes, les Gunners ont littéralement fait exploser la défense rhodanienne, trouvant l’ouverture par l’intermédiaire d’Olivier Giroud (29e), d’Alex Oxlade-Chamberlain (34e), d’Alex Iwobi (35e) et d’Aaron Ramsey (38e). Dépassés par les événements, les Lyonnais ont encaissé deux nouveaux buts durant le second acte par Mesut Özil (62e) et Santi Cazorla (85e). Pire, l’équipe dirigée par Hubert Fournier a perdu Clément Grenier. L’international français est sorti en première période (24e), manifestement sévèrement touché au niveau de la cuisse gauche. Dans l’autre rencontre de la journée, Villarreal a dominé Wolfsbourg (2-1).

 

Lyon- Tours : de plus en plus haut, de plus en plus fou !

Lyon- Tours :  de plus en plus haut, de plus en plus fou  !

Lyon aura aussi sa tour, en fait une nouvelle tour de 200 mètres de haut. Sans doute de quoi rehausser la hauteur de vue d’urbanistes fous. Au-delà de la performance urbanistique, il faut surtout y voir la volonté de concentrer  toujours davantage les populations ; finalement comme le bétail avec en France des fermes de 1000 vaches mais ailleurs bien davantage. L’objectif de la concentration humaine est le même, serrer ,compresser ( y compris les cerveaux)  entasser, limiter l’espace vital et ne laisser que ce qui est  nécessaire à la société de consommation. C’est le concept d’élevage  intensif mais humain lui-là. Et qui en plus génère de la croissance endogène disent les experts car tout devient marchand même la sécurité dont on peut jouir sans renfort de police publics et privés ou de services de surveillance coûteux. Une ville ne peut être grande sans tour démentielle. Et le pire est à venir puisque des tours de plus d’un km sont dans les cartons. Il y a déjà une tour de 828m à Dubaï.  Jusqu’au jour où interviendra une catastrophe ou surtout comme ceste déjà le cas ces villes deviendront ingérables. Pourquoi pas aussi des tours de 2, 5,10,  25kms ? desservies par des RER ou TGV verticaux et même des tours dont on pourrait jamais sortir ! Le  rêve sans doute des architectes fous, des uranistes déséquilibrés et des politiques timbrés.  99 % de la population sur 1% du territoire, c’est possible ( on est déjà à 80% entassés en France ), non seulement c’est possible mais même le projet sociétal le plus révolutionnaire pour que les citoyens rapprochent fesses et points de vue. Un telle concentration serait par ailleurs très écologique puisque la chaleur humaine dégagée permettrait de déraillement de construire de immeubles à énergie positive, de la revendre aussi . De quoi concilier le productivisme du PS, l’utopie des écolos gauchos et les marchands de l’UMP.

 

Rang

Nom

Ville

Hauteur structurelle

Hauteur dernier étage

Étages

Année

1

Burj Khalifa

Dubaï

828 m

584,5 m

163

2010

2

Shanghai Tower

Shanghai

632 m

561,3 m

128

2015*

3

Makkah Clock Royal Tower

La Mecque

601 m

558,7 m

120

2012

4

One World Trade Center

New York

541,3 m

386,6 m

94

2014

5

Chow Tai Fook Centre

Canton

530 m

494,5 m

111

2016*

6

Taipei 101

Taipei

508 m

438 m

101

2004

7

Shanghai World Financial Center

Shanghai

492 m

474 m

101

2008

8

International Commerce Center

Hong Kong

484 m

468,8 m

108

2010

9

Tour Petronas 1

Kuala Lumpur

451,9 m

375 m

88

1998

9

Tour Petronas 2

Kuala Lumpur

451,9 m

375 m

88

1998

11

Zifeng Tower

Nankin

450 m

316,6 m

66

2010

12

Willis Tower

Chicago

442,1 m

412,7 m

108

1974

13

Kingkey 100

Shenzhen

441,8 m

427,1 m

100

2011

14

Guangzhou International Finance Center

Canton

438,6 m

415,1 m

103

2010

15

432 Park Avenue

New York

425,7 m

392,1 m

85

2015*

16

Trump International Hotel and Tower

Chicago

423,2 m

340,1 m

98

2009

17

Jin Mao Tower

Shanghai

420,5 m

348,4 m

88

1999

18

Princess Tower

Dubaï

413,4 m

356,9 m

101

2012

19

Al Hamra Tower

Koweït

412,6 m

371,4 m

80

2011

20

Two International Finance Centre

Hong Kong

412 m

387,5 m

88

2003

21

23 Marina

Dubaï

392,8 m

313,5 m

90

2012

22

CITIC Plaza

Canton

390,2 m

296,9 m

80

1997

23

Capital Market Authority Headquarters

Riyad

385 m

 ?

79

2015*

24

Shun Hing Square

Shenzhen

384 m

298 m

69

1996

25

Eton Place Dalian Tower 1

Dalian

383 m

339,8 m

80

2015*

26

The Domain

Abou Dhabi

381,2 m

352,3 m

88

2014

27

Empire State Building

New York

381 m

373,1 m

102

1931

28

Elite Residence

Dubaï

380,5 m

314,5 m

87

2012

29

Central Plaza

Hong Kong

373,9 m

299 m

78

1992

30

Bank of China Tower

Hong Kong

367,4 m

288,3 m

72

1990

31

Bank of America Tower

New York

365,8 m

234,5 m

55

2009

32

Almas Tower

Dubaï

360 m

279,3 m

68

2009

33

The Pinnacle

Canton

360 m

264,7 m

60

2012

34

JW Marriott Marquis Dubai 1

Dubaï

355,4 m

298,1 m

82

2012

34

JW Marriott Marquis Dubai 2

Dubaï

355,4 m

298,1 m

82

2012

36

Emirates Office Tower

Dubaï

354,6 m

241,4 m

54

2000

37

OKO – South Tower

Moscou

352 m

 ?

85

2015*

38

Forum 66 Tower 2

Shenyang

351 m

 ?

68

2015*

39

Tuntex Sky Tower

Kaohsiung

347,5 m

341 m

85

1997

40

Aon Center

Chicago

346,3 m

328 m

83

1973

41

The Center

Hong Kong

346 m

275 m

73

1998

42

John Hancock Center

Chicago

343,7 m

321,3 m

100

1969

43

Ahmed Abdul Rahim Al Attar Tower

Dubaï

342 m

 ?

76

2015*

43

ADNOC Headquarters

Abou Dhabi

342 m

 ?

76

2015*

45

The Wharf Times Square 1

Wuxi

339 m

 ?

68

2014

46

Chongqing World Financial Center

Chongqing

338,9 m

310,3 m

72

2015*

47

Mercury City Tower

Moscou

338,8 m

293 m

75

2013

48

Tianjin Modern City Office Tower

Tianjin

338 m

 ?

65

2016*

49

Tianjin World Financial Center

Tianjin

336,9 m

313,6 m

75

2011

50

The Torch

Dubaï

336,8 m

276,3 m

79

2011

51

Tour de Keangnam Hanoï Landmark

Hanoï

336 m

326 m

72

2012

52

Shimao International Plaza

Shanghai

333,3 m

246 m

60

2006

53

Rose Tower

Dubaï

333 m

237,1 m

71

2007

54

Minsheng Bank Building

Wuhan

331 m

237,4 m

68

2008

55

Hôtel Ryugyong

Pyongyang

330 m

 ?

105

2013

55

China World Trade Center Tower III

Pékin

330 m

311,8 m

74

2010

57

Longxi International Hotel

Jiangyin

328 m

315 m

72

2011

57

Al Yaqoub Tower

Dubaï

328 m

 ?

69

2013

57

Wuxi Suning Plaza

Wuxi

328 m

 ?

68

2014

60

The Index

Dubaï

326 m

322 m

80

2010

61

The Landmark

Abou Dhabi

324 m

267,9 m

72

2013

61

Deji Plaza Phase II

Nankin

324 m

 ?

62

2013

63

Yantai Shimao No. 1 The Harbour

Yantai

323 m

 ?

59

2015*

64

Q1 Tower

Gold Coast

322,5 m

235 m

78

2005

65

Wenzhou World Trade Center

Wenzhou

322 m

244 m

68

2011

66

Burj-Al-Arab

Dubaï

321 m

197,5 m

56

1999

67

Teddy Tower

Hong Kong

320,4 m

301,1 m

80

2007

68

Chrysler Building

New York

318,9 m

252,3 m

77

1930

69

New York Times Tower

New York

318,8 m

219,9 m

52

2007

70

HHHR Tower

Dubaï

317,6 m

267 m

72

2010

71

Youth Olympics Center Tower 1

Nankin

314,5 m

 ?

68

2015*

72

Bank of America Plaza

Atlanta

311,8 m

222 m

55

1992

73

Moi Center Tower A

Shenyang

311 m

?

75

2014

74

US Bank Tower

Los Angeles

310,3 m

294,8 m

73

1989

75

Ocean Heights

Dubaï

310 m

288,5 m

83

2010

75

Menara Telekom

Kuala Lumpur

310 m

243 m

55

2001

77

Guangzhou Fortune Center

Canton

309,4 m

 ?

73

2015*

77

Pearl River Tower

Canton

309,4 m

288,9 m

71

2012

79

Jumeirah Emirates Towers Hotel

Dubaï

309 m

212,5 m

56

2000

80

Stalnaya Vershina

Moscou

308,9 m

292,5 m

72

2015*

81

Burj Rafal

Riyad

307,9 m

236,1 m

68

2014

82

AT&T Corporate Center

Chicago

306,9 m

252 m

60

1989

83

Cayan Tower

Dubaï

306,4 m

263,1 m

73

2013

83

One57

New York

306,4 m

275,1 m

79

2014

85

East Pacific Center Tower A

Shenzhen

306 m

 ?

85

2013

85

The Shard

Londres

306 m

244,3 m

73

2013

87

600 Travis Street

Houston

305,4 m

297 m

75

1982

88

Etihad Tower T2

Abou Dhabi

305,3 m

281,6 m

80

2011

89

Northeast Asia Trade Tower

Incheon

305 m

276,7 m

68

2011

90

Baiyoke Tower II

Bangkok

304 m

290 m

85

1997

91

Wuxi Maoye City – Marriott Hotel

Wuxi

303,8 m

 ?

68

2014

92

Two Prudential Plaza

Chicago

303,3 m

250 m

64

1990

93

Chang Fu Jin Mao Tower

Shenzhen

303 m

 ?

68

2016*

93

KAFD World Trade Center

Riyad

303 m

300 m

67

2015*

93

Jiangxi Nanchang Greenland Central Plaza 1

Nanchang

303 m

 ?

59

2015*

93

Jiangxi Nanchang Greenland Central Plaza 2

Nanchang

303 m

 ?

59

2015*

93

Heung Kong Tower

Shenzhen

303 m

 ?

61

2014

98

Leatop Plaza

Canton

302,7 m

264,7 m

64

2012

99

Wells Fargo Plaza

Houston

302,4 m

291 m

71

1983

100

Kingdom Centre

Riyad

302,3 m

290,4 m

41

2002

101

The Address Downtown Dubaï

Dubaï

302,2 m

228,3 m

63

2008

102

Gate to the East

Suzhou

301,8 m

 ?

68

2015*

102

Capital City Moscow Tower

Moscou

301,8 m

295,2 m

76

2010

104

Greenland Puli Center

Jinan

301 m

244,2 m

61

2015*

105

Doosan Haeundae We`ve the Zenith Tower A

Busan

300 m

276,8 m

80

2011

105

Gran Torre Santiago

Santiago

300 m

261 m

62

2014

105

Abeno Harukas

Osaka

300 m

287,6 m

60

2014

105

Arraya Center Office Tower

Koweït

300 m

229 m

60

2009

105

Aspire Tower

Doha

300 m

238 m

36

2007

 

Après Toulouse, l’aéroport de Lyon vendu aux chinois

Après Toulouse, l’État de l’aéroport de Lyon vendu aux chinois

Les socialistes sont devenus fous. Ils ne s’opposeraient pas à la vente de l’aéroport de Lyon aux chinois si l’on en croit le maire de Lyon (PS). L’affaire des autoroutes n’aura donc pas servi de leçon (dont le taux de rentabilité est proche de 20%). L’Etat continue de brader les infrastructures les plus juteuses.  Une cession éventuelle de Lyon Saint-Exupéry à un consortium chinois, comme à Toulouse, ne serait pas rejetée par Gérard Collomb: «S’il ouvrait une ligne avec Shanghaï ou Pékin, ça pourrait se discuter», explique l’édile. Il affirme avoir fait de l’ouverture de nouvelles lignes aériennes «une condition sine qua non» à la privatisation, lors d’un échange avec Manuel Valls le 3 décembre dernier à Paris.  L’aéroport de Lyon est le deuxième aéroport régional de France par le trafic passager. 8,5 millions de personnes y ont transité l’année dernière, contre 7,5 millions à Toulouse Blagnac et 11,5 millions à Nice Côte d’Azur. Il a engrangé en 2013 un chiffre d’affaires de 158 millions d’euros, en hausse de 4,7%, et un Ebitda de 51 millions (+7,5%). De son côté, l’aéroport de Nice génère chaque année 222 millions de chiffre d’affaires, quand celui de Toulouse Blagnac ne dépassait pas 120 millions d’euros.  Les cessions de participations dans les aéroports de Lyon et Nice devraient donc rapporter davantage que les 300 millions d’euros générés par la cession de 49,9% de l’aéroport de Toulouse. Selon l’agence Reuters, l’aéroport de Lyon, dans son intégralité, est valorisé 1 milliard d’euros et celui de Nice 1,6 milliard d’euros. Comme pour Toulouse Blagnac, le gouvernement devrait se tourner vers l’acheteur le mieux-disant. «Le gouvernement français est bien décidé à maximiser le prix de cession des actifs publics, sans faire de cadeau aux candidats locaux», souligne Grégoire Thibault, analyste BTP et Concessions chez Natixis, dans une note de recherche citée par Reuters.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol