Archive pour le Tag 'bat'

France 2 : Juppé bat nettement Sarkozy

France 2 : Juppé bat nettement Sarkozy

 

Pas de doute possible Juppé a remporté son match télévisé sur France 2. Il y a d’abord les sondages pour en témoigner. Sur 800 téléspectateurs interrogés, 79% ont jugé l’ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy compétent et 72% sympathique ; 61% ont dit qu’il ferait « un bon président ». Selon un sondage du même institut réalisé après l’interview de Nicolas Sarkozy sur France 2, le 21 septembre, seulement 34% des téléspectateurs ont trouvé l’ex-chef de l’Etat convaincant. Au delà de ces éléments quantitatifs, il y a surtout le contenu qualitatif de la prestation de Juppé. Un Juppé qui s‘est nettement montré au dessus de nombre de politiques ayant pratiqué cet exercice télévisuel. Sur le fond,  Juppé s’est montré particulièrement compétent et sur la forme son intervention a été d’une grande tenue. D’une certaine manière, il a même rompu avec les discours démago des « grandes gueules de la politique ». Pondéré, sérieux, respectueux de ses interlocuteurs,  Juppé a montré un visage qu’on ne lui connaissait pas, souriant, décontracté, plein d’humour aussi. Faiat rare chez un politique il a fait son mea culpa affirmant qu’i n’était pas exemplaire (en rappelant ses condamnations où par parenthèse il a payé pour Chirac) mais honnête. Juppé est apparu très serein donnât vraiment l’impression qu’il a la stature d’un homme d’Etat. « Je suis quelqu’un qui fait appel à la réflexion plutôt qu’à la fébrilité », a fait valoir Alain Juppé jeudi soir.  Le 21 septembre, Nicolas Sarkozy avait adopté un ton condescendant à l’égard de son ancien ministre: « Alain Juppé, je l’ai connu quand j’avais 20 ans (…). C’est quelqu’un pour qui j’ai même de l’admiration et j’aurai besoin de lui. » Réplique du maire de Bordeaux jeudi: « Moi j’ai connu Nicolas Sarkozy quand j’avais 30 ans et j’aurai besoin de lui. Donc on est en phase. » ; Surtout une réponse de Jupé marqué l’émission à savoir sur ce qui concerne son rapport à l’argent. Quand on l’a interrogé s’il  se faisait rémunérer  pour ses conférences, il a déclaré qu’il n’avait jamais rien reçu, ni demandé (sauf une fois 1000 euros). Une différence essentielle avec Sarkozy qui se fait payer 100 000 euros chaque prestation et qui s’en vante presque. C’est une question d’étique personnelle a estimé Juppé. Certes Juppé a auusi un passif politique, comme Sarkozy, Fillon et d’autres, il lui faudra notamment expliquer pourquoi il ‘a pas été aussi efficace dans le passé. Mais dans la batille de la médiocrité et de la démagogie, Juppé apparait aujourd’hui (pas forcément demain) nettement au dessus de la mêlée.

Sondage 2017 : Le Pen bat largement Hollande au premier et second tour

Sondage 2017 : Le Pen bat largement  Hollande  au premier et second tour

. Selon un sondage Ifop réalisé pour le « ‘Figaro » les 3 et 4 septembre auprès d’un échantillon de 994 personnes, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour de la présidentielle non seulement face à François Hollande mais aussi face et n’importe lequel des principaux prétendants UMP, qu’il s’agisse de Nicolas Sarkozy, François Fillon ou Alain Juppé. Pire pour l’actuel locataire de l’Elysée:  s’il parvenait en 2017 au second tour, il serait écrasé par la présidente du Front National qui obtiendrait 54% des voix, alors que François Hollande n’en récolterait que 46%. Dans le détail, A la question: « Si dimanche prochain avait lieu le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 pour lequel des candidats suivants y aurait-il plus de chances que vous votiez? », 30% des sondés choisissent Marine Le Pen devant Alain Juppé (24%) et François Hollande (16%), qui serait donc éliminé dès le premier tour. Dans l’hypothèse où  c’est Nicolas Sarkozy qui défend les couleurs de l’UMP,  Marine Le Pen arrive encore en tête, mais avec 28% des suffrages contre 25% à l’ancien président, et, là encore, 16% pour François Hollande. De quoi calmer les ardeurs de Nicolas Sarkozy qui prépare son retour en politique avec l’argument d’être le « sauveur » de l’UMP. Troisième hypothèse, si c’est François Fillon qui est le candidat de l’UMP, il recueillerait 17%, tout comme François Hollande, mais très loin loin derrière Marine Le Pen (32%). Pour le second tour, le sondage Ifop montre que dans tous les cas de figure, le candidat UMP battrait François Hollande:  François Fillon (62% contre 38%), Alain Juppé (66% contre 34%), Nicolas Sarkozy (61% contre 39%). En revanche, coup de tonnerre, si François Hollande se retrouvait au second tour face à Marine Le Pen, il serait battu  (54% contre 46%). Le « réflexe républicain » qui avait prévalu au second tour de la présidentielle de 2002 opposant Jacques Chirac à Jean-Marie Le Pen semble avoir vécu… En revanche,  Marine Le Pen échouerait au second tour face à n’importe lequel des candidats UMP: 43% contre 57% pour François Fillon, 36% contre 64% pour Alain Juppé, 40% contre 60% pour Nicolas Sarkozy.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol