Archive pour le Tag 'PSG'

Foot-Nouvelle honte pour le PSG !

 

Nouvelle honte pour le club et les mercenaires du PSG battu sévèrement 3à 0 par Monaco. La confirmation de la déliquescence complète de cette équipe sans âme, sans dynamisme et sans direction. Une équipe où sans doute tout est à reconstruire y compris en se séparant des joueurs les plus cotés surpayés complètement amorphes.

Il s’agit de la quatrième défaite du PSG cette saison en championnat, la troisième en cinq journées. Il y a dix jours, les Parisiens ont également été battus par le Real Madrid (3-1) et éliminés en 8e de finale de la Ligue des Champions. « Cela ne peut plus se répéter. On peut encore perdre des matches. Mais ce qui s’est passé ne doit plus et ne peut plus se reproduire. Parce que c’est grave », a encore jugé Pochettino.

« 

FOOT-PSG: pitoyable, changer tout

Encore un match pitoyable pour le PSG dimanche. La victoire ne change rien tellement le contenu était désespérant avec des joueurs sans physique, sans moral et sans motivation. À juste titre,  les supporters du PSG ont demandé la démission de la direction. C’est un effet là énième défaite du club en ligue des champions depuis l’arrivée du Qatar aux commandes. Une direction qui porte la lourde responsabilité des piètres résultats mais aussi d’un spectacle en général assez pitoyable en dépit de moyens financiers considérables et même scandaleux. Pour résumer, le PSG n’est pas une équipe, c’est un ramassis de mercenaires, souvent fatigués et sans motivation mais aussi sans stratégie et sans attachement au maillot.

Dans un communiqué publié ce samedi, le Collectif Ultras Paris (CUP) hausse le ton, appelle à de « véritables changements d’envergure » et confirme des actions dimanche face aux Girondins de Bordeaux (13h) au Parc des Princes.

« Nous allons montrer notre mécontentement et nous demandons à tous les amoureux du club présents de s’unir à nos actions sans violence », écrit le groupe de supporters, marqué par le naufrage du PSG face au Real Madrid (3-1) en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Des joueurs à la direction, personne n’est épargné.

 

FOOT- PSG: tout changer !

FOOT- PSG: tout changer !

 

À juste titre,  les supporters du PSG demandent la démission de la direction. C’est un effet là énième défaite du club en ligue des champions depuis l’arrivée du Qatar aux commandes. Une direction qui porte la lourde responsabilité des piètres résultats mais aussi d’un spectacle en général assez pitoyable en dépit de moyens financiers considérables et même scandaleux. Pour résumer, le PSG n’est pas une équipe, c’est un ramassis de mercenaires, souvent fatigués et sans motivation mais aussi sans stratégie et sans attachement au maillot.

Dans un communiqué publié ce samedi, le Collectif Ultras Paris (CUP) hausse le ton, appelle à de « véritables changements d’envergure » et confirme des actions dimanche face aux Girondins de Bordeaux (13h) au Parc des Princes. Selon nos informations, le CUP fera ainsi part de sa colère d’abord des banderoles. Le principal groupe de supporters utilisera aussi des fumigènes, alors qu’un boycott partiel de la rencontre est en outre envisagé.

« Nous allons montrer notre mécontentement et nous demandons à tous les amoureux du club présents de s’unir à nos actions sans violence », écrit le groupe de supporters, marqué par le naufrage du PSG face au Real Madrid (3-1) en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Des joueurs à la direction, personne n’est épargné.

 

PSG: une équipe sans entraîneur (Jérôme Rothen)

PSG: une équipe sans entraîneur (Jérôme Rothen)

Jérôme Rothen  estime que le PSG propose un spectacle décevant depuis plusieurs semaines. La faute en revient essentiellement à un entraîneur complètement absent.

« J’en veux à Pochettino à cause de la structure de l’équipe, et on peut lui reprocher de ne pas être clair. Je pense que par rapport à ce qu’il met en place, les joueurs n’y comprennent plus rien. Je vois des joueurs livrés à eux-mêmes », assène l’ex-joueur du PSG (2004-2010), alors que Pochettino jongle entre 4-2-3-1 et 4-3-3 ces dernières semaines.

FOO-PSG: NEYMAR , la star à mi-temps

PSG: NEYMAR , la star à mi-temps

 

Une nouvelle fois la star brésilienne est sortie blessée d’un match ( Contre Saint-Étienne). Ce n’est pas la première ni la dernière fois. En réalité depuis son arrivée au PSG, Neymar ne joue qu’à mi-temps et sa prestation n’est satisfaisante qu’une fois sur deux. En clair, le PSG utilise Neymar à 25 %.

Certes les joueurs blessés ne sont pas le plus souvent responsables des incidents qui les handicapent cependant il est clair que Neymar n’a plus du tout le physique à la hauteur de sa manière de jouer et de sa technique. L’intéressé a pour particularité de garder très souvent longtemps le ballon, de tenter des dribbles impossibles mais le physique ne tenant pas il est régulièrement dépossédé de la balle. En outre ,il est régulièrement blessé en cas de contact. En cause ,évidemment une hygiène de vie très discutable que les dirigeants parisiens n’osent même pas mettre en cause. Il est clair que si l’intéressé jouait dans une équipe britannique la place qu’il occuperait serait celle du banc des remplaçants. En France, la gestion est beaucoup plus laxiste vis-à-vis des footballeurs sénateurs certains de jouer en dépit de prestations très insuffisantes. C’est toute la différence entre le football britannique de club et le football français.

Foot Europe : PSG contre City, Leipzig et Bruges

Dans la ligue des champions européenne le PSG affrontera Manchester City, pour la revanche de la dernière demi-finale, Leipzig, comme en demi-finale de la C1 en 2020 et phase de groupes de la saison 2020-2021, et enfin le Club Bruges. La formation belge était déjà présente dans la poule du PSG en 2019-2020.

Messi au PSG: Entorse au fair-play financier ?

Messi au PSG:  Entorse au fair-play financier ?

Le recrutement de l’attaquant argentin par le club de la capitale montre la faible capacité de l’UEFA à réguler les clubs, selon l’économiste Jean-François Brocard.

 

 


Le recrutement de Lionel Messi par le PSG, en plus d’autres embauches réalisées ces dernières semaines, conduit à s’interroger sur l’efficacité des règles de bonne gestion dans le football. Le fair-play financier, institué par l’Union des associations européennes de football (UEFA) sert-il encore à quelque chose ?

Le fair-play financier était une évolution, voire une révolution, dans le cadre de la gestion des clubs. Il est aujourd’hui mis à mal, à la fois par la décision des instances judiciaires en Europe – il est souvent remis en cause, soit par le Tribunal arbitral du sport, soit par la Cour européenne de justice –, mais aussi par la réticence de certains clubs.

Le Covid-19 a porté un coup supplémentaire à la capacité et à la volonté de réguler les clubs. Le fair-play financier a été assoupli, et on se demande même s’il existe encore. Dans quelle mesure, demain, l’UEFA pourra dire : « On revient aux règles de départ » ? Les différentes instances ont envie de sauver les clubs en se disant que, finalement, on verra plus tard comment en développer une gestion pérenne.

C’est tout le problème du fair-play financier. La volonté de l’UEFA à l’époque [en 2010] était d’assurer une « bonne gestion » financière – même si l’on ne sait pas vraiment ce à quoi l’expression fait référence, si ce n’est éviter des déficits réguliers d’exploitation sans empêcher des investisseurs de mettre de l’argent dans le football. L’UEFA avait trouvé plus ou moins une manière de viser ces deux objectifs.

Avec le Covid, les instances n’ont plus le choix : elles sont obligées d’accepter l’argent frais qui peut arriver. Or, celui-ci vient essentiellement des pays qui n’ont pas été trop touchés par la pandémie, en l’occurrence ceux du Golfe.

Les clubs sont des entreprises de services, qui utilisent essentiellement la main-d’œuvre pour produire. Le salaire en est la charge principale. Tant qu’il n’y aura pas de règles homogènes au niveau européen – même mondial – sur la masse salariale et qu’il y aura des formations, comme le PSG le fait aujourd’hui, qui pourront dépenser des sommes astronomiques, les clubs se livreront une concurrence effrénée sur les salaires et les transferts.

MESSI AU PSG: c’est presque fait

MESSI AU PSG: c’est presque fait

L’arrivée de Messi à Paris est presque bouclée. Et le meilleur footballeur mondial pourrait faire sa rentrée lors du match Reims-PSG, programmé dimanche 29 août pour la 4e journée du championnat où le match suivant contre Clermont au Parc des Princes. Ils devraient ensuite participer à la première journée de la phase de poules de Ligue des champions, fixée au 14-15 septembre, soit quelques jours avant le choc face à l’Olympique Lyonnais en championnat le 19 septembre.

Foot-Messi au PSG : le Qatar confirme

Foot-Messi au PSG : le Qatar confirme

Faute de moyens financiers suffisants, le FC Barcelone a dû renoncer à conclure un nouveau contrat avec sa vedette Lionel Messi. Le club est en effet affronté à de graves difficultés financières. Le salaire actuel de Lionel Messi tournait autour de 140 millions par an. Certes pour un éventuel nouveau contrat il avait consenti à diminuer de façon significative sa rémunération.

 

Cependant cela pesait encore trop sur la masse salariale de Barcelone dont les comptes sont dans le viseur des autorités internationales. D’après les déclarations du frère de l’émir du Qatar, Lionel Messi pourrait signer au PSG pour deux ans, plus une saison en option.

La venue de Messi constituerait un événement international susceptible de renforcer encore l’image mondiale du PSG qui avec le meilleur joueur du monde pourrait espérer remporter la compétition européenne.  Une réserve toutefois, il faudra que le PSG se trouve un véritable avant centre. M Bappé n’a pas le profil en dépit de son énorme talent.

 

Foo- PSG : deux matchs de suite de très grandes classe enfin !

Foot-PSG : deux matchs de suite de très grandes classe enfin !

 

 

 

 

Jusque-là le PSG avait réussi de temps en temps des matchs de très haut niveau mais le problème était celui de la continuité. En effet les exploits ont souvent été interrompus par de très grandes désillusions. Y compris lorsque le PSG est parvenu en finale en 2020, les résultats se sont caractérisés par des évolutions en dents de scie. Cette fois il ne s’agit pas de finale mais de qualification pour les demis. Cependant à deux reprises le PSG a fait la démonstration à quelques jours d’intervalle qu’il pouvait battre sans doute la meilleure équipe de football du monde.

 

Le rêve parisien se poursuit donc. Vainqueur à l’aller (3-2), le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions, mardi 13 avril, malgré sa défaite face au Bayern Munich (1-0), revanchard, lors des quarts de finale retour. Le club parisien a ainsi pris sa revanche sur le tenant du titre, face à qui il avait perdu en finale l’an dernier.

A l’aller, les Parisiens avaient réussi une majorité de leurs tirs cadrés. Mais le PSG était cette fois amputé de plusieurs joueurs majeurs, dont le taulier de la défense Marquinhos. Malgré plusieurs occasions parisiennes, le bavarois Eric-Maxim Choupo-Moting a inscrit le seul but de la rencontre face à son ancien club.

Le club de la capitale ne participera au dernier carré de la Ligue des champions que pour la troisième fois après les précédents de 1995 et 2020. Il affrontera le vainqueur du duel entre Manchester City et Dortmund (2-1 à l’aller), qui se retrouvent mercredi.

 

PSG : un club d’intermittents du football !

PSG : un club d’intermittents du football !

 

Depuis très longtemps le PSG a habitué ses supporters à des évolutions très contrastées avec des matches remportés par 5 à 0 et les match perdus contre des clubs modestes y compris à domicile. En coupe d’Europe aussi le PSG alterne les prestations de haut niveau et la nullité. Bref le PSG est une sorte de club d’intermittents du football.

 

Mais des intermittents beaucoup mieux payés que ceux du spectacle à coup de plusieurs millions pour certains par mois. Soit au moins quatre fois plus que la moyenne des joueurs pros français. Cette maladie de l’intermittence s’est amplifiée avec la venue du Brésilien Neymar qui joue un match sur deux en raison soit de ses blessures soit de sa méforme totale.

Cette maladie de l’intermittence s’est aussi transmise à des loueurs aussi talentueux que Di Maria ou Mbappé avant de contaminer toute l’équipe. Évidemment quand on compare avec le dynamisme des équipes anglaises il n’y a pas photo. C’est un autre rythme, un autre engagement, un autre amour du maillot.

Cela confirme que le PSG n’est pas un véritable club mais plutôt une sorte de groupement de mercenaires sans âme, sans courage. On objectera que les parisiens sont fatigués mais les grands clubs anglais subissent un autre rythme sans se plaindre. Et surtout quand un joueur est en méforme

PSG: maintenant un entraîneur, par un copain !

  • PSG: maintenant un entraîneur,  par un copain !

Il est clair que depuis longtemps le coach allemand Thomas Tuchel,  n’avait plus guère d’influence dans le vestiaire. Des stars comme Neymar ou MBappé se contentent depuis longtemps d’un rôle de vedette un peu capricieuse en oubliant trop souvent la dimension collective et le travail de défense. À la différence par exemple d’un Harry Kane, dans le club de Tottenham.

 

En cause l’usure prématurée de certains entraîneurs face à des enjeux colossaux mais aussi des raisons particulières comme le manque d’autorité de Thomas Tuchel qui n’a jamais été capable de sortir ses vedettes quand elles étaient en méforme.

 

Le faite de caresser dans le dos des joueurs n’est pas forcément la meilleure pédagogie pour obtenir le meilleur résultat. Thomas Tuchel a oublié que certains de ses joueurs étaient en fait  encore des ados prolongés, surpayés capricieux et inconscients. Le futur entraîneur aura notamment à remettre dans les rails MBappé un peu trop influencé par le comportement négligeant de Neymar.

 

La piste privilégiée pour lui succéder est celle de l’Argentin Mauricio Pochettino, selon les informations de RMC et l’Equipe, dont Europe 1 a eu confirmation. L’ancien défenseur du PSG entre 2001 et 2003 a fait ses preuves comme entraîneur au plus haut niveau à Tottenham (2014-2019). Comme Tuchel, le technicien de 48 ans avait été évincé en 2019 de son poste chez les Spurs de Tottenham, cinq mois après avoir atteint la première finale de C1 du club, perdue contre Liverpool (2-0). La même sanction aurait dû être prise vis-à-vis de Thomas Tuchel quand il a perdu la finale européenne.

 

Sécurité PSG-Bayern Munich : des règles irresponsables

Sécurité PSG-Bayern Munich : des règles irresponsables

Il est clair que les règles décidées par les autorités évitaient les débordements des supporters sur les Champs-Élysées sont complètement irresponsables. En effet, la consigne est de supprimer la circulation mais d’autoriser les piétons. Autant dire que l’avenue risque d’être envahie une nouvelle fois par les supporters avec les violences déjà connues. Le flou des consignes est ahurissant : Afin de «respecter la distanciation sociale», il n’y aura à partir de 21H00 «plus de circulation sur les Champs de manière à ce que les gens puissent remplir l’espace en respectant les règles», a déclaré lors d’un point presse Didier Lallement, qui a appelé les supporters à venir «à pied» sur l’avenue. Ce «dispositif» exceptionnel est en principe réservé aux soirées du 31 décembre. Il fallait évidemment interdire complètement les Champs-Élysées à toute circulation y compris les piétons. Les discours des autorités ne peuvent pas convaincre grand monde.

Ce samedi matin, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré. «Notre priorité est de garantir la sécurité sanitaire de nos concitoyens mais également de prévenir les atteintes intolérables à l’ordre public», a-t-il expliqué.

«Il y a 3000 policiers et gendarmes qui sont mobilisés dimanche à la fois autour du parc des Princes, où il y a une retransmission, puis autour des Champs-Élysées», a poursuivi Gérald Darmanin, qui a précisé que ce dispositif de sécurité visait aussi à faire respecter le port du masque, alors que le nombre de cas quotidiens détectés de Covid-19 continue d’augmenter dans l’Hexagone. «Ne laissons pas le virus gagner la partie», a-t-il résumé. Or la question n’est pas seulement celle du masque mais surtout  celle des violences contre les biens publics et privés et contre les personnes.

Coupe d’Europe Football : Dortmund–PSG sans public ? Et sans équipe parisienne ?

le match de football de coupe d’Europe Dortmund -PSG soit jpué  joué en huis clos. Une mesure de précaution sanitaire sans doute nécessaire car si l’événement sportif et d’importance reste que l’enjeu de luttes contre le Coronavirus domine les préoccupations sportives. Le match pourrait donc soit être différé ou alors sans public.

 

Sur le plan sportif, on peut se poser la question de même la présence de l’équipe parisienne particulièrement absente lors du match aller à Dortmund et qui a profond mal en déçu. Ce match sera sans doute déterminant pour l’avenir du PSG. En cas de défaite, c’est toute la stratégie du PSG depuis des années qui pourrait être mise en cause après tant et tant de déceptions en coupe  d’Europe eu égard  aux énormes finances engagées. La question se posera bien de la présence non pas physique mais morale et psychologique. Un seul chiffre: en moyenne les joueurs parisiens ont effectué à peu près 2 km de moins que les Allemands pendant le match aller. Un manque évidemment d’engagement physique et une insuffisance d’investissement psychologique. Le PSG s’honore  de gagner  par 4 à 5 buts d’écart  contre de très faibles équipes françaises dont d’ailleurs la plupart sont rapidement éliminés des différentes coupes européennes mais le club parisien est lui aussi régulièrement éjecté lors des huitièmes ou des quarts de finale.

 

En cause sans doute un manque d’esprit de club, aussi des fautes flagrantes de management,  une fébrilité récurrente chez les différents entraîneurs qui ce succèdent. L’équipe du PSG est davantage un rassemblement de grandes vedettes internationales surpayées qu’un véritable club partageant la même culture, le même enthousiasme, la même détermination.

Football : Dortmund–PSG sans public ? Et sans équipe parisienne !

Football : Dortmund–PSG sans public ? Et sans équipe parisienne !

 

 

Suite à la décision récente annoncée par le ministre de la santé d’interdire tous les rassemblements de plus de 1000 personnes, il se pourrait qu’y compris le match de football de coupe d’Europe Dortmund -PSG soit différé ou alors joué en huis clos. Une mesure de précaution sanitaire sans doute nécessaire car si l’événement sportif et d’importance reste que l’enjeu de luttes contre le Coronavirus domine les préoccupations sportives. Le match pourrait donc soit être différé ou alors sans public.

 

Sur le plan sportif, on peut se poser la question de même la présence de l’équipe parisienne particulièrement absente lors du match aller à Dortmund et qui a profond mal en déçu. Ce match sera sans doute déterminant pour l’avenir du PSG. En cas de défaite, c’est toute la stratégie du PSG depuis des années qui pourrait être mise en cause après tant et tant de déceptions en coupe  d’Europe eu égard  aux énormes finances engagées. La question se posera bien de la présence non pas physique mais morale et psychologique. Un seul chiffre: en moyenne les joueurs parisiens ont effectué à peu près 2 km de moins que les Allemands pendant le match aller. Un manque évidemment d’engagement physique et une insuffisance d’investissement psychologique. Le PSG s’honore  de gagner  par 4 à 5 buts d’écart  contre de très faibles équipes françaises dont d’ailleurs la plupart sont rapidement éliminés des différentes coupes européennes mais le club parisien est lui aussi régulièrement éjecté lors des huitièmes ou des quarts de finale.

 

En cause sans doute un manque d’esprit de club, aussi des fautes flagrantes de management,  une fébrilité récurrente chez les différents entraîneurs qui ce succèdent. L’équipe du PSG est davantage un rassemblement de grandes vedettes internationales surpayées qu’un véritable club partageant la même culture, le même enthousiasme, la même détermination.

Football : Neymar invendable

Football : Neymar invendable

 

 

L’attaquant du Paris-Saint-Germain, Neymar aurait  décidé de rester au PSG jusqu’à la fin de la saison, selon les informations de franceinfo, samedi 31 août. La vérité c’est que Neymar est aujourd’hui invendable et qu’il n’y a aucun grand club européen qui ait  les moyens de se payer ce joueur dont il faut assurer le coup du transfert (acheté plus de 200 millions) aussi le salaire (au tour de 3 millions par mois !). Il s’agit d’une impossibilité financière mais aussi sportive. Pour les clubs européens, il  paraît en effet assez aléatoire d’investir autant d’argent sur un joueur fantasque et aussi fragile. Non seulement les prestations de Neymar ne sont pas parfois à la hauteur de son potentiel mais en plus il multiplie les blessures. Sans doute ces blessures sont-elles du en partie à son manque d’hygiène de vie. Toujours est-il que Neymar est aujourd’hui invendable. Il ne sera peut-être l’année prochaine mais à condition de réaliser une année footballistique autrement plus remarquable. Si es performances de Neymar cette saison devait ressembler à celle de l’an passé alors se poserait l’avenir de l’intéressé qui pourrait bien voir les possibilités de transfert encore se réduire. Côté positif il faut espérer que Neymar prendra conscience de la discipline qui s’impose au PSG et qu’il apportera une contribution technique pour rendre l’équipe un peu plus performante qu’actuellement.

Foot : Neymar peut partir du PSG, mais où et surtout à quel prix ?

Foot : Neymar peut partir du PSG, mais où et surtout à quel prix ?

 

Il y a déjà un moment que le torchon brûle entre la direction du Paris-Saint-Germain et la star brésilienne, Neymar. La crise s’est accentuée depuis que Léonardo est revenu dans le club parisien assurer les fonctions de directeur sportif. Le club est fortement déçu par les prestations d’un joueur, certes exceptionnellement talentueux mais qui joue un peu quand il en a envie, ne se soumet pas forcément à la discipline imposée aux athlètes du football et qui n’a pas apporté à Paris-Saint-Germain ce qu’on n’en attendait. En particulier, pour la ligue des champions. En plus Neymar accumule les blessures et son  indisponibilité handicape le club. Des blessures dont  certaines viennent peut-être d’un manque de condition physique aussi de son attitude un peu trop fréquente à provoquer ses adversaires balle aux pieds. Alors que Neymar démontre que son physique n’est pas à la hauteur  de son potentiel technique. Officiellement donc la direction du PSG envisage le départ de  la vedette brésilienne. Il se pourrait aussi que l’intéressé ait envie de changer d’air car les résultats du club ne sont pas non plus à la hauteur de ses espérances. Le problème de son transfert, c’est surtout à quel prix. On se souvient en effet que Neymar avait été transféré au PSG pour la somme record de 222 millions. Il n’est pas sûr qu’aujourd’hui un club européen ait envie de payer ce prix pour un joueur aussi souvent blessé, un peu aussi trop fantasque. Et Leonardo de résumer la situation : «Neymar peut quitter le PSG, s’il y a une offre qui convient à tout le monde. Mais à ce jour, on ne sait ni si quelqu’un veut l’acheter ni à quel prix. Tout cela ne se fait pas en un jour, c’est sûr…» et d’indiquer que «le PSG veut compter sur des joueurs qui ont envie de rester et de construire quelque chose de grand. Nous n’avons pas besoin de joueurs qui feraient une faveur au club en restant ici.» A priori, ce n’est pas le portrait-robot de Neymar.

 

Foot Ligue 1 : le PSG de plus en plus lamentable

Ligue 1 : le PSG de plus en plus lamentable

Nouvelle déconvenue et nouveau spectacle lamentable de la part du PSG devant Montpellier.  Marquinos Un des  euls parisiens à surnager résumait bien la situation. « Si on continue à montrer le même visage, cela va être très difficile pour nous« , a analysé MarquinosOn va prendre des claques de toutes parts, des supporters, des médias. Et on va juste donner raison à tout le monde. On doit changer notre mentalité dès le prochain match.». À peu près tous les joueurs ont sombré y compris Neymar visiblement un peu court physiquement et peut-être psychologiquement ailleurs. Pour résumer, comme d’habitude une défense très perméable. Un milieu transparent avec des joueurs dont on se demande ce qu’ils font sur le terrain comme Draxler enfin une attaque manquant de réalisme. Bref l’image d’une équipe de deux deuxièmes parties de tableau. Il se confirme bien que rien ne va plus aux Paris Saint-Germain. Les joueurs son thors  de condition physique, du coup la  technique devient approximative ils perdent des ballons et donnent  l’occasion aux équipes adverses d’être dangereuses. Sur le banc, visiblement l’entraîneur ne semble pas non plus animé d’un grand enthousiasme. Lui aussi semble ailleurs. Comme l’indiquait Marquinos ,l’un des rares à mouiller le maillot, ce qui manque au PSG c’est un esprit de club, une mentalité de guerrier et une envie de vaincre. Malheureusement la direction du club est à l’image de son équipe : transparente, incompétente et sans âme.

PSG : et maintenant la crise !

PSG : et maintenant la crise !

C’est la troisième humiliation pour le Paris-Saint-Germain qui pourrait bien cette fois s’enfoncer dans la crise. Il y a d’abord eu cette élimination de la coupe de la ligue, ensuite le traumatisme de la défaite européenne devant Manchester United enfin cette piètre prestation qui a vu Rennes emporter la coupe de France.  Comme nous l’indiquions déjà il y a deux ans sur ce site, tout est à changer au PSG. D’abord, il est évident que certains joueurs cadres vont se poser les questions sur leur maintien dans l’équipe du PSG. En effet les résultats du club sont plutôt nuisibles à leur carrière internationale. Il se pourrait donc que Mbappé, Neymar, Verrati, d’autres aient  des envies d’aller voir ailleurs. Se pose aussi la question récurrente de la direction du club avec un président complètement incompétent en matière de football et une direction anachronique et inconséquente. Voir à cet égard le recrutement de certains joueurs des sommes folles depuis plusieurs années et qui n’ont jamais rien apporté à l’équipe voir même pour certains pratiquement jamais joués. L’autre aspect concerne l’entraîneur. On ne peut pas dire que Tuchel soit beaucoup plus rassurant qu’Emeri son prédécesseur. Ces derniers temps il paraissait même assez fébrile voire  dépressif. Pas de quoi rassurer des parisiens en prie au doute  à chaque grande échéance. Tout est à refonder dans ce club, il convient de changer le président, la direction l’équipe et l’entraîneur. Une équipe surtout composée de mercenaires satisfaits d’encaisser près de 1 million par mois mais pas à se sacrifier pour le maillot. Bref il manque surtout une vraie culture de club. Cette culture de club se construit progressivement chez les joueurs les plus jeunes, dans l’encadrement  mais aussi avec les supporters.

Retour de Zidane au Real de Madrid, mauvaise nouvelle pour le PSG !

Retour de Zidane au Real de Madrid, mauvaise nouvelle pour le PSG !

 

Une bonne nouvelle pour le Real ce retour de Zidane dont l’ancrage à Madrid est indiscutable (il vit même à Madrid après y avoir connu tous les succès). L’attachement au maillot, il l’a. Pas comme au PSG, davantage équipe de stars mercenaires que de réels joueurs supporters ; Le problème c’est que le Real dispose d’énormes moyens financiers et qu’il pourra en toute légalité faire son marché pour muscler son équipe. On parle de Hasard, Mbappé, Neymar aussi de Verrati, de Rabiot, kane ou encore Bale ; le Qatar ne manque pas de moyens financiers mais il est entravé par les règles européennes et devra de toute façon vendre plusieurs joueurs. Sur le plan du jeu, le Real de Zidane, c’est un conçurent en plus pour la ligue des champions car le Real possède cette culture de la gagne que n’a pas Paris. On peut compter aussi sur Zidane pour lancer aussi dans le bain de jeunes joueurs quand Paris se recroqueville trop sur ses mercenaires ; Il se pourraiat enfin que le Qatar commence à se fatiguer des défaites récurrentes du PSG qui vont finir par nuire à son image de marque. On sait que le Real ne serait pas indifférente à un partenariat avec le Qatar. Il manque au PSG ce qui fait la valeur des grands clubs, certes des joueurs étrangers de grands talents mais un fond de joueurs formés au club capables de mourir sur le terrain. Quand Paris laisse filer à l’étranger ses jeunes talents.  Bref, de vrai guerriers ; Enfin le PSG ne soutient pas la comparaison en matière de structuration. Son équipe dirigeant fait très amateur (exemple le recrutement complètement anachronique cette année). Il manque peut être un Deschamps au PSG qui sait qu’il n’existe pas de victoire sans au préalable une assise défensive forte. Le PSG brille sans doute  par sa possession de balle mais sans une efficacité correspondante. Bref, il y a du ménage à faire au PSG à commencer par le président qui est au foot ce que MacDo est à la gastronomie.

 

1234



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol