Archive pour le Tag 'Real'

Foot: 180 M€ pour Mbappé, nouvelle proposition du Real

Foot: 180 M€ pour Mbappé, nouvelle proposition du Real

 

180 M€ pour Mbappé , proposition qui serait la dernière du Real qui propose maintenant 180 millions au lieu de 160 pour s’attacher les services du prodige français. Il paraît difficile de formuler un scénario pour ce feuilleton qui dure déjà depuis des mois et des mois. De toute manière le Real aura quand même réussi à déstabiliser un peu le PSG. Si le transfert est effectif, ce sera évidemment un atout de poids en moins pour le club parisien. Si le transfert est différé d’un an au moins, cela risque de jeter le trouble dans le vestiaire parisien et chez les supporters. Le PSG n’a certainement pas besoin de cela car ce serait de nature à affaiblir la cohésion du groupe et l’attachement au club.

 

Foot Real de Madrid : le départ de Zinedine Zidane

Foot Real de Madrid : le départ de Zinedine Zidane

 

Zidane devrait quitter le Real de Madrid après 20 ans de service exceptionnel tant comme entraîneur que comme joueur. Arrivé à Madrid il y a 20 ans comme joueur, Zinedine Zidane a remporté la Ligue des champions à trois reprises en tant qu’entraîneur du Real (2016-18). Il a repris les commandes du club castillan en mars 2019, après un premier passage qui s’est étendu de janvier 2016 à mai 2018.

Retour de Zidane au Real de Madrid, mauvaise nouvelle pour le PSG !

Retour de Zidane au Real de Madrid, mauvaise nouvelle pour le PSG !

 

Une bonne nouvelle pour le Real ce retour de Zidane dont l’ancrage à Madrid est indiscutable (il vit même à Madrid après y avoir connu tous les succès). L’attachement au maillot, il l’a. Pas comme au PSG, davantage équipe de stars mercenaires que de réels joueurs supporters ; Le problème c’est que le Real dispose d’énormes moyens financiers et qu’il pourra en toute légalité faire son marché pour muscler son équipe. On parle de Hasard, Mbappé, Neymar aussi de Verrati, de Rabiot, kane ou encore Bale ; le Qatar ne manque pas de moyens financiers mais il est entravé par les règles européennes et devra de toute façon vendre plusieurs joueurs. Sur le plan du jeu, le Real de Zidane, c’est un conçurent en plus pour la ligue des champions car le Real possède cette culture de la gagne que n’a pas Paris. On peut compter aussi sur Zidane pour lancer aussi dans le bain de jeunes joueurs quand Paris se recroqueville trop sur ses mercenaires ; Il se pourraiat enfin que le Qatar commence à se fatiguer des défaites récurrentes du PSG qui vont finir par nuire à son image de marque. On sait que le Real ne serait pas indifférente à un partenariat avec le Qatar. Il manque au PSG ce qui fait la valeur des grands clubs, certes des joueurs étrangers de grands talents mais un fond de joueurs formés au club capables de mourir sur le terrain. Quand Paris laisse filer à l’étranger ses jeunes talents.  Bref, de vrai guerriers ; Enfin le PSG ne soutient pas la comparaison en matière de structuration. Son équipe dirigeant fait très amateur (exemple le recrutement complètement anachronique cette année). Il manque peut être un Deschamps au PSG qui sait qu’il n’existe pas de victoire sans au préalable une assise défensive forte. Le PSG brille sans doute  par sa possession de balle mais sans une efficacité correspondante. Bref, il y a du ménage à faire au PSG à commencer par le président qui est au foot ce que MacDo est à la gastronomie.

 

Après PSG-Real : changer de président, d’entraîneur et d’équipe

Après PSG-Real : changer de président, d’entraîneur et d’équipe

 

Après la nouvelle déconvenue,   l’avenir du Paris Saint-Germain est en question en tant qu’équipe à prétention européenne.  Il est plus que vraisemblable que le Qatar qui dépense sans compter ou presque pour l’équipe parisienne va se poser des questions sur son engagement. Après cette nouvelle défaite, l’image du club se trouve en effet fortement affectée au plan international. Pour prétendre au statut d’un des premiers clubs européens,  il conviendra d’opérer de nombreux changements. En effet,  ce qui caractérise l’équipe parisienne c’est son jeu en mode alternatif.  La première chose à changer concerne sans doute le président car visiblement ce président n’a qu’une connaissance approximative du football, il manque de tout de charisme, d’autorité et d’expérience. Ces relations tant avec les joueurs qu’avec les différents entraîneurs sont chaotiques et versatiles. La vérité, c’est sans doute qu’il ne sait pas trop où aller et comment y aller. Second changement, celui de l’entraîneur. Un coach qui n’a en fait aucune autorité sur ces stars. Pour diriger une équipe de stars surpayées il faut évidemment un manager à poigne du type de Mourinho ou Wenger, bref un patron pas un gentil animateur. Enfin, il convient de changer sans doute une grande partie de l’équipe composée de mercenaires peu motivés et peu  attachés aux maillots. Le recrutement doit évidemment viser des joueurs de talent mais tout autant de véritables guerriers, pas des danseurs étoiles fonctionnant en mode alternatif ou capables seulement de fulgurances  pour des  rencontres secondaires. Quand on paye des joueurs 1 million par mois et plus on peut s’attendre à  autre chose. Il faudra aussi apprendre à Neymar à jouer collectif et ne pas vouloir à lui seul briller comme au match aller.

Foot : le Real champion …des dettes

Foot : le Real champion …des dettes

 

Le Real a gagné la finale de coupe d’Europe (sans grand panache et pendant les prolongations). , le Real auusi champion des dettes. Pourtant le français Platini essaye comme président de l’UEFA d’imposer des règles financières. En réalité il a surtout puni le PSG et quelques autres clubs jusque là. Curieux car en fait le PSG n’est pas endetté, on lui reproche au contraire ses recettes. Les deux finalistes de la Ligue des Champions dépassent allègrement le milliard d’euros de dettes puisque courant 2013, la dette du Real Madrid atteignait les 541 millions d’euros tandis que celle de l’Atletico était de 539 millions! Dans ce domaine on peut quasiment donc parler de match nul entre les «Merengues» et les «Colchoneros». Les intérêts de la dette du club « Rojiblanco » s’élèvent à 17 millions par an tandis que les arriérés d’impôts et de charges sociales s’élevaient à … 125 millions d’euros ! Cette dette est d’autant plus grave pour l’Atletico que le club a généré 120 millions de revenus en 2013 contre 519 pour son prestigieux voisin. Les conséquences sont financièrement terribles puisque les intérêts de la dette du club «Rojiblanco» s’élèvent à 17 millions par an tandis que les arriérés d’impôts et de charges sociales s’élevaient à … 125 millions d’euros! Inutile de dire qu’avec de tels arriérés et de telles finances l’Atletico Madrid, s’il avait évolué dans le championnat de France, aurait été mis en faillite et jouerait aujourd’hui en National ou en CFA ; pourtant Platini n’a pas sanctionné les clubs espagnols, Platini l’un des plus grands joueurs français se monte en faiat un piètre dirigeant en ménageant les clubs importants qui peuvent soutenir sa carrière actuelle.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol