Archive pour le Tag 'Altice'

Altice : le soutien de Lemaire

m

 

Le ministre de l‘Economie et des Finances Bruno Le Maire a décidé de soutenir au moins verbalement Altice en situation particulièrement délicate avec notamment l’écroulement de la valeur de son action. Une situation au demeurant assez catastrophique puisque cette action a perdu environ la moitié de sa valeur en deux semaines. Du coup,  la question du surendettement d’Altice est revenue sur le tapis. Certains opérateurs se demandent en effet si Altice sera en capacité de rembourser son énorme dette de 50 milliards. Mais le ministre de l’économie s’est limité à un soutien très théorique. Il aurait pu réaffirmer par exemple aura sa place dans le développement du numérique et notamment concernant le câble. Le ministre de l’économie s’est limité à indiquer qu’il était vigilant sur la situation de l‘emploi chez Altice mais qu‘il ne fallait pas “céder au catastrophisme ambiant” sur le groupe du milliardaire Patrick Drahi. “Je suis vigilant pour l‘emploi, il y a plus de 10.000 emplois concernés” en France, a-t-il dit lors du Grand Rendez-Vous Europe1-CNews-Les Echos. “En même temps, je pense qu‘il ne faut pas céder au catastrophisme sur ce modèle d‘endettement” du groupe, qui alimente les craintes des marchés financiers depuis la publication de résultats trimestriels décevants début novembre. L‘action Altice, un groupe bâti à coups d‘acquisitions financées par endettement, a perdu près de 50% en deux semaines en bourse, sa capitalisation tombant à 11 milliards d‘euros face à une dette qui atteignait 49,6 milliards à fin septembre. Bruno Le Maire a estimé que les décisions annoncées par Patrick Drahi, un changement de direction pour Altice et un recentrage sur une stratégie industrielle au détriment de nouvelles acquisitions, étaient “courageuses”. “Je pense que c‘est une bonne chose. Je rappelle également que la maturité de la dette d‘Altice est de six ans. Ça laisse du temps (…) donc je suis vigilant sur l‘emploi, mais je pense que ce serait une erreur de céder au catastrophisme ambiant sur Altice”.

Altice: victime de mauvais résultats commerciaux ….et de son endettement ?

Altice victime de mauvais résultats commerciaux ….et de son endettement ?

 

La chute boursière d’Altice serait d’abord liée à des résultats commerciaux décevants tant en France qu’aux États-Unis. Mais il se pourrait que les investisseurs soient inquiets par l’ampleur de la dette du groupe. Principale filiale du groupe Altice, SFR voit ses ventes reculer de 1,3%, à 2,76 milliards d’euros et souffre d’une baisse de son nombre d’abonnés au fixe, en perdant 75.000 clients, qui vient s’ajouter à une baisse de son revenu par abonné (ARPU) qu’Altice explique par l’intégration de ses offres de contenus. Le directeur financier d’Altice-SFR, Dennis Okhuijsen, avait récemment tenté de minimiser l’ampleur de cette de l’ordre de 50 milliards. «  Certes, 50 milliards est un chiffre important, en valeur absolue, mais nous avons des actifs très solides, et nous pouvons donc largement supporter ce niveau de dette.  En Europe, on a un endettement d’un peu plus de cinq fois l’Ebitda, mais on est très confortable avec ça.  Nous dégageons des cash flow massifs, faisons de très belles marges d’Ebitda, mieux que Free ou Bouygues Telecom en France. Si nous voulions avoir une dette de deux fois notre Ebitda, cela serait facile et atteignable en quelques années. Mais nous préférons aujourd’hui réinjecter notre cash dans nos activités, notre croissance et nos investissements. ». Reste que le câblo-opérateur a vu son chiffre d’affaires de nouveau baisser sur (-1,8% à 5,75 milliards d’euros) pénalisé par ses deux principaux marchés: la France et les États-Unis. Le groupe s’est également montré prudent sur ses objectifs 2017, avec une croissance de l’Ebitda ajusté attendue désormais dans le bas de la fourchette comprise entre 5 et 10%.

Création de cinq chaînes sportives par Altice

Création de  cinq chaînes sportives par Altice

Après avoir remporté les droits de diffusion du foot anglais, Altice s’apprête à lancer cinq chaînes payantes de télévision sportive ;  une épine dans le pied de Canal+ qui ne s’est toujours pas si Altice  l’autorisera aussi  à diffuser les matchs de la première League. Ces chaînes, qui seront réalisées avec les équipes de NextRadioTV (maison-mère de BFMTV et de RMC, et propriété du groupe Altice comme SFR) seront thématiques. Une chaîne « premium », avec notamment la diffusion du championnat anglais de football (Premier League), dont les droits ont été acquis en novembre par SFR, va ainsi être créée. Le groupe souhaite également lancer une chaîne multisports, une dédiée aux sports extrêmes, une autre aux sports de combat et enfin une chaîne dédiée aux événements en 4K (très haute définition). Ces chaînes ne seront pas réservées aux clients de SFR mais proposées à tous, dans une logique de non-exclusivité et de synergie entre contenus et télécoms. Cette stratégie a déjà été adoptée par Patrick Drahi dans d’autres pays, à l’instar du Portugal, où Altice a acquis fin 2015 pour dix ans les droits du club FC Porto, vice-champion du Portugal, pour près de 460 millions d’euros, après avoir acquis fin 2014 Portugal Telecom, l’opérateur historique du pays. Pour préparer ces lancements, l’AFP rapporte -selon une source proche du dossier- que le groupe aurait déjà engagé une cinquantaine de journalistes, venus notamment de l’Equipe 21. Le groupe SFR s’est refusé à tout commentaire, renvoyant à une conférence de presse prévue mercredi matin avec Michel Combes, PDG de SFR et Alain Weill, PDG de NextRadioTV. Altice n’a vraisemblablement pas l’intention de refréner son appétit. Dans un courrier aux abonnés envoyé début avril, SFR a annoncé la création prochaine d’une chaîne d’info baptisée « SFR News ». Selon le JDD, Patrick Drahi devrait révéler, ce mercredi, le regroupement dans l’opérateur télécoms de ses activités médias, détenues à titre personnel et via son groupe Altice, dont BFMTV, Libération et l’Express.

(Avec AFP)

 

Bouygues : non à l’offre d’Altice….. pourquoi ?

Bouygues : non à  l’offre d’Altice….. pour l’instant

 

Bouygues n’a pas été insensible aux arguments du gouvernement et dit non à Altice (Numéricable). Enfin pour l’instant. Il se pourraiat qu’on fasse monter les enchères pour uen éventuelle vente d’ici quelques années. En fait on attend pour la restructuration du secteur l’attribution des nouvelles fréquences 700 MHz. Une attribution qui va transformer la puissance de pénétration des réseaux, rapporter 2.5 milliards à l’Etat et finalement augmenter la valorisation des groupes auxquels seront attribués ces fréquences. Dans le refus de Bouygues il y a aussi la crainte  que le montage d’Altice ne soit monté que sur du sable sur le plan technique, juridique  mais surtout financier.   Le groupe de BTP, de médias et de télécommunications explique notamment avoir jugé les risques d’exécution d’un mariage entre sa filiale et Numéricable-SFR trop importants au regard des enjeux de concurrence. Et pour illustrer sa capacité à rester indépendant, le groupe de BTP souligne que Bouygues Telecom a les moyens de retrouver à l’horizon 2017 une marge d’Ebitda de 25% minimum, son niveau de 2011, avant la guerre des prix qui a suivi l’arrivée de Free., les ambitions d’Altice et de son patron Patrick Drahi se sont surtout  heurtées aux réticences du gouvernement français qui redoutait qu’un rachat de Bouygues Telecom n’entraîne d’importantes suppressions de postes ainsi qu’une baisse des investissements dans les réseaux très haut débit. Depuis dimanche, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a multiplié les avertissements. Devant les députés, le ministre, qui a reçu Patrick Drahi en début de soirée, a maintenu mardi la pression sur les protagonistes en réaffirmant ses craintes d’une « casse sociale ». « Il est à peu près évident qu’il y aura des destructions d’emploi à cause de cette opération. C’est ce qu’on appelle joliment des synergies », a ainsi déclaré le ministre lors de la séance des questions à l’Assemblée nationale.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol