Archive pour le Tag 'par'

Paris-Match bientôt racheté par LVMH ?

Paris-Match bientôt racheté par LVMH ?

Et encore un grand média racheté par un grand patron ;  Un savoir Paris-Match qui devient la propriété du président de LVMH de Bernard Arnault.  Le groupe Lagardère, racheté par Vivendi, a annoncé mercredi un protocole d’accord préliminaire en vue de la cession du magazine Paris Match au géant du luxe LVMH, dirigé par Bernard Arnault. 

 La cession se fera sous «réserve de la finalisation des négociations», a précisé Lagardère dans un communiqué.

La signature de cet accord a été autorisée mercredi par le conseil d’administration de Lagardère, marquant une nouvelle étape dans les négociations exclusives annoncées fin février par les deux groupes. «L’éventuelle signature des accords définitifs pourrait intervenir fin juillet 2024», selon le communiqué. Soumis à l’aval des autorités de la concurrence, le projet pourrait être finalisé «fin septembre», est-il ajouté.

Déjà propriétaire des quotidiens Le Parisien et Les Échos et actionnaire de Lagardère, Bernard Arnault convoite de longue date son hebdomadaire, pour lequel il avait déjà fait une offre en 2021. C’est «un peu un crève-cœur» mais «c’est une offre qui ne peut pas ne pas se regarder», avait commenté en avril, lors d’une assemblée générale, Arnaud Lagardère, alors patron du groupe éponyme racheté fin novembre par le géant des médias Vivendi.

 

SNCF : Près de 100 € par jour pour les cheminots des J.O.

Corporatisme : une prime de près de 100 € par jour pour des cheminots lors des J.O.

 Finalement le corporatisme aura payé la SNCF qui applique d’autant plus le quoi qu’il en coûte que le président va partir. Les cheminots impliqués toucheront donc une prime de près de 100 € par jour.« Le coût global de ces mesures n’aura aucun impact pour les contribuables et pour le prix des billets des clients voyageurs », a précisé la SNCF dans un communiqué.

Une précision douteuse quand on connaît la situation financière de l’entreprise, d’autre part le prix des billets. Un avantage aussi acquis pour ne pas ajouter du chaos social à celui plus politique de la Nouvelle-Calédonie à la veille des J.O.

Les agents de la SNCF recevront ainsi 95 euros brut par jour travaillé pendant les JO, et donc jusqu’à 1900 euros pour vingt jours. Une prime proche de ce qu’exigeaient les syndicats (100 euros brut). Ces derniers n’ont toutefois pas obtenu, en plus, de prime complémentaire, comme demandé. Les organisations syndicales ont jusqu’au mardi 4 juin 2024 pour signer cet accord. « Le coût global de ces mesures n’aura aucun impact pour les contribuables et pour le prix des billets des clients voyageurs », a précisé la SNCF dans un communiqué.NCF:

 

Une commande de 105 avions par l’Arabie Saoudite

Une commande de 105 avions par l’Arabie Saoudite

Record.  Le groupe Saudia, qui possède la compagnie aérienne nationale saoudienne du même nom, a annoncé ce lundi qu’il allait passer une commande ferme de 105 avions Airbus, le plus important de l’histoire de la riche monarchie du Golfe.

 

Dans le détail, la compagnie Saudia va acheter 54 avions A321neo, tandis que la compagnie à bas prix flyadeal du groupe va acquérir 12 A320neo et 39 A321neo, ajoute le communiqué. Cela porte donc le carnet de commandes d’avions Airbus du groupe Saudia à 144 avions de la famille A320neo.

 

L’un des objectifs de l’Arabie Saoudite est de tripler le trafic annuel pour atteindre 330 millions de passagers d’ici la fin de la décennie. « Les nouveaux appareils de la famille A320neo joueront un rôle essentiel dans la contribution à l’ambitieux plan Vision 2030 de l’Arabie Saoudite », a déclaré Benoît de Saint-Exupéry, vice-président exécutif des ventes de l’activité Avions commerciaux.

« Saudi Vision 2030 attire chaque année davantage de visites, de touristes, d’entrepreneurs et de pèlerins. Cela a motivé notre décision de conclure cet accord important, qui créera des emplois, augmentera le contenu local et contribuera à l’économie national» a également précisé Ibrahim Al-Omar, directeur général du groupe Saudia. « L’Arabie saoudite a des objectifs opérationnels ambitieux pour répondre à la demande croissante. Nous augmentons la capacité des vols et des sièges sur plus de 100 destinations existantes sur quatre continents, avec des plans d’expansion supplémentaire ».

Plus largement, cette nouvelle commande intervient plus d’un an après celle annoncée par la nouvelle compagnie Riyadh Air et portant sur 72 appareils.

De plus, l’Arabie saoudite prévoit de lancer NEOM Airlines, qui sera basée dans la ville éponyme en développement. L’Arabie saoudite cherche à rattraper son retard dans le secteur aérien par rapport à deux de ses voisins, les Emirats arabes unis et le Qatar. Dubaï, la ville de la plus connue des Emirats, abrite l’aéroport le plus fréquenté au monde en termes de passagers internationaux, hub de la compagnie Emirates, la plus grande du Moyen-Orient.

Par ailleurs, les autorités saoudiennes ont annoncé leur intention de construire un nouvel aéroport dans la capitale Ryad, capable d’accueillir 120 millions de passagers par an.

 

Environnement-Plus de 500 milliards de barils de pétrole dans l’Antarctique visés par la Russie

Environnement-Plus de 500 milliards de barils de pétrole dans l’Antarctique visés par la Russie

 

 Une véritable catastrophe potentielle pour l’environnement avec la perspective d’exploitation d’immenses réserves de pétrole dans l’Antarctique par les Russes et d’autres. D’après le Figaro, Moscou aurait ainsi découvert dans l’Antarctique de gigantesques réserves d’hydrocarbures, représentant pas moins de 511 milliards de barils de pétrole, révèle le quotidien The Telegraph . Les Britanniques s’alarment en premier de cette nouvelle car l’or noir en question se trouverait principalement dans l’Antarctique britannique, une vaste zone inhabitée d’1,7 million de km2 également revendiquée par le Chili et l’Argentine.

Les chiffres sont spectaculaires: le monde entier consomme environ 36 milliards de barils de pétrole par an, d’après l’Energy Institute Statistical Review of World Energy 2023, tandis que le Telegraph rappelle que ces 511 milliards de barils représentent «10 fois la production totale de la mer du Nord sur 50 ans».

Derrière cette découverte se joue finalement l’avenir de ce texte décisif pour le pôle Sud. S’il doit être révisé en 2048, tout État partie peut par ailleurs retirer sa signature et ne plus être soumis aux engagements du traité. «Il n’y aura jamais de moment raisonnable pour extraire des hydrocarbures de l’Antarctique. Toute tentative de [les] exploiter nous fera tous couler», met en garde le professeur Alan Hemmings, commandant de la station British Antarctic Survey pendant la guerre des Malouines entre l’Argentine et le Royaume-Uni en 1982, qui craint que les activités russes, mais aussi chinoises, finissent par rendre le traité caduc.

Les tensions que l’on observe déjà dans l’Arctique pourraient donc trouver leurs pendants de l’autre côté du globe. «Bien qu’elle n’ait aucune revendication territoriale en Antarctique, la Russie, aux côtés des États-Unis et de la Chine, a progressivement renforcé sa présence dans la région ces dernières années à travers diverses campagnes scientifiques, établissant cinq stations de recherche sur le territoire depuis 1957», rapporte ainsi le magazine Newsweek .

 

Plus de 500 milliards de barils de pétrole dans l’Antarctique visés par la Russie

Plus de 500 milliards de barils de pétrole dans l’Antarctique visés par la Russie

 Une véritable catastrophe potentielle pour l’environnement avec la perspective d’exploitation d’immenses réserves de pétrole dans l’Antarctique par les Russes et d’autres. D’après le Figaro, Moscou aurait ainsi découvert dans l’Antarctique de gigantesques réserves d’hydrocarbures, représentant pas moins de 511 milliards de barils de pétrole, révèle le quotidien The Telegraph . Les Britanniques s’alarment en premier de cette nouvelle car l’or noir en question se trouverait principalement dans l’Antarctique britannique, une vaste zone inhabitée d’1,7 million de km2 également revendiquée par le Chili et l’Argentine.

Les chiffres sont spectaculaires: le monde entier consomme environ 36 milliards de barils de pétrole par an, d’après l’Energy Institute Statistical Review of World Energy 2023, tandis que le Telegraph rappelle que ces 511 milliards de barils représentent «10 fois la production totale de la mer du Nord sur 50 ans».

Derrière cette découverte se joue finalement l’avenir de ce texte décisif pour le pôle Sud. S’il doit être révisé en 2048, tout État partie peut par ailleurs retirer sa signature et ne plus être soumis aux engagements du traité. «Il n’y aura jamais de moment raisonnable pour extraire des hydrocarbures de l’Antarctique. Toute tentative de [les] exploiter nous fera tous couler», met en garde le professeur Alan Hemmings, commandant de la station British Antarctic Survey pendant la guerre des Malouines entre l’Argentine et le Royaume-Uni en 1982, qui craint que les activités russes, mais aussi chinoises, finissent par rendre le traité caduc.

Les tensions que l’on observe déjà dans l’Arctique pourraient donc trouver leurs pendants de l’autre côté du globe. «Bien qu’elle n’ait aucune revendication territoriale en Antarctique, la Russie, aux côtés des États-Unis et de la Chine, a progressivement renforcé sa présence dans la région ces dernières années à travers diverses campagnes scientifiques, établissant cinq stations de recherche sur le territoire depuis 1957», rapporte ainsi le magazine Newsweek .

 

Attaque Synagogue de Rouen : le responsable sous OQTF

Synagogue de Rouen : le responsable visé par une OQTF 

L’auteur de l’attaque de la synagogue de Rouen était un étranger visé par un OQTF. L’incendiaire avait formulé en 2022 une demande de titre de séjour « étranger malade » mais celui-ci avait été refusé en préfecture après consultation d’un médecin.

Dans la foulée, ce clandestin avait fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière et son recours avait été rejeté fin janvier par le tribunal administratif. En théorie, il avait un mois pour quitter le paysDans la foulée, ce clandestin avait fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière et son recours avait été rejeté fin janvier par le tribunal administratif. En théorie, il avait un mois pour quitter le pays. « À noter toutefois le faible taux de retour au faible taux des reconduites effectives , selon les propres chiffres de Beauvau, sous la barre des 20 %, avec 20.000 expulsions sur 110.000 mesures prises en 2023.

Les investigations visant à éclaircir les motivations du suspect se poursuivent dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet de Rouen pour « incendie volontaire en raison de la religion » et « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». Une seconde enquête est menée par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) sur les conditions d’usage de l’arme par le policier auteur du tir, qui a été placé en garde à vue comme le veut la procédure. Mais déjà, les images de la vidéoprotection « établissent qu’il en a fait usage dans les conditions permises par le code de la sécurité intérieur », a déclaré le procureur, précisant que sa garde à vue serait levée dès la fin de son audition.

« Je veux le féliciter et il sera décoré par la République. » a déclaré Darmanin.  

Sondage élections européennes : Bardella en tête; Hayer menacée par Glucksmann

Sondage élections européennes : Bardella en tête; Hayer menacée par Glucksmann 

 Selon une récente étude d’OpinionWay pour CNews, Europe 1 et le JDD, la liste qu’il mène est toujours en tête des intentions de vote pour les élections européennes, avec une nette avance. Cette cinquième vague du Baromètre montre que la liste du Rassemblement national a gagné deux points, atteignant 31 % des intentions de vote, comparé à une précédente enquête réalisée le 3 mai.

 

La liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, occupe la deuxième position mais reste significativement derrière celle du RN avec 16 % des intentions de vote, marquant un recul de 1 % par rapport au sondage précédent et de 2 % par rapport à celui d’avant. Pendant ce temps, bien que la liste conduite par Raphaël Glucksmann n’ait pas progressé (autour de 13%), l’écart se réduit entre Renaissance et le Parti socialiste. Il n’est plus que de 2 à 3 points entre les listes de Valérie Hayer ( autour de 16%) et de Raphaël Glucksmann, co-président de Place Publique. Cette tendance à la baisse pourrait être perçue comme un signal d’alarme pour la majorité, en dépit de l’implication récente de Gabriel Attal et d’Emmanuel Macron dans la campagne.

Derrière les trois listes principales, les autres partis politiques se tiennent dans un mouchoir de poche. Marion Maréchal et sa liste, après avoir enregistré une belle progression dans la dernière enquête, sont maintenant à 7 % des intentions de vote, au même niveau que François-Xavier Bellamy des Républicains.
Comme lors de notre précédente analyse, les listes de Les RépublicainsLa France insoumise et Europe Écologie – Les Verts se trouvent à égalité avec chacune 7 % des intentions de vote. Réalisé le 6 mai, ce sondage n’intègre pas les derniers faits marquants de la campagne.

La liste du Parti communiste stagne à 3 % des intentions de vote, malgré les efforts intensifs de son chef de file, Léon Deffontaines, pour reconquérir les électeurs des classes laborieuse. Les autres listes minoritaires peinent également, ne dépassant pas 1 % des intentions de vote.

Politique-Élections européennes : Bardella en tête; Hayer menacée par Glucksmann

Politique-Élections européennes : Bardella en tête; Hayer menacée par Glucksmann 

 Selon une récente étude d’OpinionWay pour CNews, Europe 1 et le JDD, la liste qu’il mène est toujours en tête des intentions de vote pour les élections européennes, avec une nette avance. Cette cinquième vague du Baromètre montre que la liste du Rassemblement national a gagné deux points, atteignant 31 % des intentions de vote, comparé à une précédente enquête réalisée le 3 mai.

 

La liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, occupe la deuxième position mais reste significativement derrière celle du RN avec 16 % des intentions de vote, marquant un recul de 1 % par rapport au sondage précédent et de 2 % par rapport à celui d’avant. Pendant ce temps, bien que la liste conduite par Raphaël Glucksmann n’ait pas progressé (autour de 13%), l’écart se réduit entre Renaissance et le Parti socialiste. Il n’est plus que de 2 à 3 points entre les listes de Valérie Hayer ( autour de 16%) et de Raphaël Glucksmann, co-président de Place Publique. Cette tendance à la baisse pourrait être perçue comme un signal d’alarme pour la majorité, en dépit de l’implication récente de Gabriel Attal et d’Emmanuel Macron dans la campagne.

Derrière les trois listes principales, les autres partis politiques se tiennent dans un mouchoir de poche. Marion Maréchal et sa liste, après avoir enregistré une belle progression dans la dernière enquête, sont maintenant à 7 % des intentions de vote, au même niveau que François-Xavier Bellamy des Républicains.
Comme lors de notre précédente analyse, les listes de Les RépublicainsLa France insoumise et Europe Écologie – Les Verts se trouvent à égalité avec chacune 7 % des intentions de vote. Réalisé le 6 mai, ce sondage n’intègre pas les derniers faits marquants de la campagne.

La liste du Parti communiste stagne à 3 % des intentions de vote, malgré les efforts intensifs de son chef de file, Léon Deffontaines, pour reconquérir les électeurs des classes laborieuse. Les autres listes minoritaires peinent également, ne dépassant pas 1 % des intentions de vote.

Plus de 5000 policiers blessés par violence en 2023

Plus de 5000 policiers blessés par violence en 2023

Signe sans doute du délitement de la société française et de l’affaiblissement de l’État plus de 5000 policiers ont encore été blessés suite à des violences en 2023. 
Selon un bilan que dévoile Le Figaro, pas moins de 5492 policiers ont été blessés par des violences en 2023, soit une moyenne de quinze par jour. Insultés dans la rue, molestés lors des manifestations, renversés par des chauffards, piégés dans des guets-apens au pied des immeubles des cités et maintenant attaqués dans le cœur d’un hôtel de police. L’affaire des deux policiers grièvement blessés par balle, jeudi soir, dans les murs même du commissariat du 13e arrondissement de Paris, démontre que ce qui devrait être l’ultime sanctuaire des forces de l’ordre n’est plus inviolable.

Intervenant sur l’agression au cutter d’une femme de 73 ans dans un appartement, la patrouille a dû enfoncer la porte d’entrée et utiliser un pistolet à impulsions électriques à plusieurs reprises avant de maîtriser le forcené, qui serait d’origine asiatique. C’est après l’avoir ramené au commissariat vers 22 heures pour le faire souffler dans un éthylotest que ce dernier, pris de furie, s’est emparé d’une arme de service. Coup sur coup, il a touché un agent à la jambe, puis un second à hauteur de l’abdomen. Le pronostic vital de ce dernier était toujours engagé.

 

Élections européennes : Bardella en tête; Hayer menacée par Glucksmann

 

 Selon une récente étude d’OpinionWay pour CNews, Europe 1 et le JDD, la liste qu’il mène est toujours en tête des intentions de vote pour les élections européennes, avec une nette avance. Cette cinquième vague du Baromètre montre que la liste du Rassemblement national a gagné deux points, atteignant 31 % des intentions de vote, comparé à une précédente enquête réalisée le 3 mai.

 

La liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, occupe la deuxième position mais reste significativement derrière celle du RN avec 16 % des intentions de vote, marquant un recul de 1 % par rapport au sondage précédent et de 2 % par rapport à celui d’avant. Pendant ce temps, bien que la liste conduite par Raphaël Glucksmann n’ait pas progressé (autour de 13%), l’écart se réduit entre Renaissance et le Parti socialiste. Il n’est plus que de 2 à 3 points entre les listes de Valérie Hayer ( autour de 16%) et de Raphaël Glucksmann, co-président de Place Publique. Cette tendance à la baisse pourrait être perçue comme un signal d’alarme pour la majorité, en dépit de l’implication récente de Gabriel Attal et d’Emmanuel Macron dans la campagne.

Derrière les trois listes principales, les autres partis politiques se tiennent dans un mouchoir de poche. Marion Maréchal et sa liste, après avoir enregistré une belle progression dans la dernière enquête, sont maintenant à 7 % des intentions de vote, au même niveau que François-Xavier Bellamy des Républicains.
Comme lors de notre précédente analyse, les listes de Les RépublicainsLa France insoumise et Europe Écologie – Les Verts se trouvent à égalité avec chacune 7 % des intentions de vote. Réalisé le 6 mai, ce sondage n’intègre pas les derniers faits marquants de la campagne.

La liste du Parti communiste stagne à 3 % des intentions de vote, malgré les efforts intensifs de son chef de file, Léon Deffontaines, pour reconquérir les électeurs des classes laborieuse. Les autres listes minoritaires peinent également, ne dépassant pas 1 % des intentions de vote.

Israël- Netanyahou menacé par la CPI

 Israël-  Netanyahou menacé par la CPI

 

Parmi les éléments qui peuvent expliquer la poursuite des combats entre palestiniens et Israéliens, il y a la position très fragile du chef de l’État juif. Non seulement la position politique de l’intéressé est très fragile comme la coalition qu’il dirige et son avenir politique est très hypothétique. D’une certaine manière sa fonction actuelle le protège des poursuites qui seront engagées dans son propre pays mais sans doute aussi de celle qui proviendront de la cour pénale internationale.

 

 Selon les médias israéliens, le procureur général de la Cour, Karim Khan, pourrait émettre des mandats d’arrêt dans les prochains jours. Netanyahou pourrait donc se retrouver dans la même situation, par exemple, que Vladimir Poutine, sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis mars 2023.

Rixe mortelle: Un adolescent de 15 ans tué par un autre ado de 15 ans

Rixe mortelle: Un adolescent de 15 ans tué Par un autre ado de 15 ans 

Chaque jour ou presque on apprend un règlement de comptes mortels d’un adolescent. Le plus souvent des règlements de compte et ou de la violence pure sans forcément de motifs. Des faits divers qui s’ajoutent sans cesse à des faits divers depuis des années et qui constituent en réalité un ces deux sociétés qui caractérisent la décomposition des rapports à la loi et à l’autre. Bref le retour de la sauvagerie. Blessée à l’arme blanche au niveau du thorax, la victime de 15 ans a succombé à ses blessures. Un adolescent du même âge, déjà connu des services de la police, a été interpellé quelques heures plus tard.

La rixe est survenue samedi vers 18 heures sur la voie publique et la victime est décédée à l’hôpital dans la soirée, a précisé la procureure dans un communiqué. Interpellé environ deux heures après la bagarre, le suspect, âgé de 15 ans également, a été placé en garde à vue, selon la préfète Agnès Auboin. L’auteur présumé «n’a jamais été condamné par la justice et son casier est vierge de toute condamnation», d’après la magistrate. En revanche, il avait été mis en examen «pour des faits de nature correctionnelle» et placé sous contrôle judiciaire par un juge d’instruction le 22 avril, «seule mesure de sûreté prévue par le code de la Justice pénale des mineurs vu son âge, sans condamnation antérieure».

Paiement en Cash : limité désormais à 10 000 € par l’union européenne

Paiement en Cash : limité désormais à 10 000 € par l’union européenne
Les députés européens ont voté, ce mercredi, en faveur de la nouvelle législation contre le blanchiment d’argent qui prévoit notamment de limiter à 10.000 euros les paiements en liquide au sein de l’Union européenne. Un texte qui a pour but d’harmoniser les normes de lutte contre le blanchiment dans tous les Etats membres et qui va entrer en vigueur cette année.

Pour rappel, certains pays comme la France ( 1000 Euros seulement), disposent déjà de règles plus strictes que la nouvelle disposition européenne. Mais dans d’autres Etats, comme l’Autriche ou l’Allemagne, les paiements en cash restaient jusqu’ici illimités. L’objectif de ce texte est donc de rapprocher des règlementations très disparates dans les 27 pays de l’UE pour détecter et limiter les transactions douteuses. La législation, conclue après deux ans et demi de négociations et qui va entrer en vigueur cette année, doit aussi aider à mieux lutter contre le financement du terrorisme.

 

GPA : Considérée par l’Europe comme un crime

 GPA : Considérée par l’Europe comme un crime

 le Parlement européen a ajouté la gestation pour autrui (GPA) sur la liste des pratiques considérées comme relevant de la traite d’êtres humains : cette liste constitue une base minimale des pratiques criminelles que les États membres sont tenus d’interdire dans leur droit interne. Le texte a été voté à 563 voix pour, 7 contre et 17 abstentions.

À ce stade du processus législatif européen, le texte qui est déjà le fruit d’un premier travail en commission parlementaire puis d’un accord avec le Conseil, doit encore être formellement approuvé par les ministres des États membres qui siègent au Conseil européen.

 

Un bus visé par des coups de feu !

Un bus visé par des coups de feu ! 

Un bus a été touché par sept coups de feu lundi 22 avril vers 23h45, à Échirolles, au sud de Grenoble, en Isère, rapporte France Bleu Isère. L’incident s’est produit lorsque le bus, qui ne transportait pas de voyageurs, arrivait au terminus de la ligne C7 Comboire. Le conducteur s’est réfugié derrière le local conducteur du terminal de bus et n’a pas été blessé mais est choqué, d’après un rapport de l’incident du réseau Mtag.

La police scientifique est toujours sur place ce mardi matin pour inspecter le bus et les impacts de balles. Une enquête est ouverte. En réaction, le syndicat FO affirme à France Bleu que  »tous les conducteurs et conductrices ainsi que les contrôleurs et les salariés » du réseau de transport de la métropole grenobloise « appliquent leur droit de retrait »  » L’ensemble du réseau M TAG est très fortement perturbé pour la journée du mardi 23 avril 2024″, indique le réseau sur son site internet.

Mardi soir, le réseau indique que la circulation des bus et tramways reprendra normalement ce mercredi matin. En revanche, contacté par France Bleu Isère, Georges Garcia, représentant Force Ouvrière au M’Tag, indique que la ligne C7, sur laquelle le bus a été la cible de tir d’arme à feu dans la nuit de lundi à mardi, ne circulera pas normalement. Le terminus, Échirolles Comboire, où l’agression a eu lieu, ne sera plus desservi pendant plusieurs jours.

12345...103



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol