Archive pour le Tag 'John Kerry)'

Cop 21 : pas de contraintes juridiques (John Kerry)

Cop 21 : pas de contraintes juridiques (John Kerry)

John Kerry dit sans doute un peu naïvement ce que tout le monde pense à propos de la conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique à Paris (COP21) ; en réalité la COP21 ne va pas constituer un véritable traité (comme le traité de Kyoto) mais simplement une déclaration d’intention sans contraintes juridiques. C’était d’ailleurs la problématique de départ pour permettre le ralliement de pays  aussi importants que la Chine ou les États-Unis à cette grande réunion internationale. Le principe c’est que chaque pays définit ses propres objectifs et les propres moyens. On va juste prévoir des réunions intermédiaires tous les quatre ou cinq ans pour faire le point. D’ores et déjà les intentions sont insuffisantes puisqu’elles ne permettent pas de maintenir de 2° le réchauffement climatique qui se situera plutôt entre3  et 4°, peut-être plus dans la pratique. De ce point de vue COP 21 constitue bien une véritable imposture, cela d’autant plus que Hollande fera toutes les concessions possibles pour obtenir un accord qui réunisse le maximum de signatures il s’agit pour lui d’un enjeu de politique intérieure pour crédibiliser sa candidature en 2017. .   »Ce ne sera certainement pas un traité (…) Il n’y aura pas d’objectifs de réduction juridiquement contraignants comme cela avait été le cas à Kyoto », a indiqué John Kerry.   La Conférence des Parties (COP21), du 30 novembre au 11 décembre à Paris, rassemblera une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement et vise à obtenir un accord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique et de ses conséquences catastrophiques en termes de montée du niveau de la mer notamment.  Mercredi un groupe d’une quarantaine de pays particulièrement menacés par le phénomène ont lancé un appel depuis Manille pour que la COP21 débouche sur un engagement plus sévère que la limitation prévue à 2° de ce réchauffement par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle. Ils préconisent une limitation à 1,5° affirmant que sinon plus d’un milliard de personnes risquent de disparaître suite aux conséquences de la montée du mercure. D’après le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui sera président de la COP21, la tâche reste « considérable » pour parvenir en décembre à Paris à un accord ambitieux contre le réchauffement planétaire.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol