Archive pour le Tag 'gelé'

Air France : le projet Transavia Europe suspendu, gelé ou retiré

Air France : le projet Transavia Europe suspendu, gelé ou retiré

Visiblement on n’est pas sur la même longueur d’onde entre le gouvernement, la direction d’Air rance et le syndicat des pilotes.  «Le projet Transavia Europe est abandonné (…) Il n’est pas suspendu pour trois mois, il est retiré par la direction», a annoncé, mercredi sur RMC, Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux Transports . «Il n’y a plus aucune raison pour que la grève continue», a-t-il ajouté .  Quelques minutes après cette annonce, un porte-parole d’Air France a infirmé l’assertion du ministre. «Aucun changement dans les négociations ne permet d’affirmer que ce projet est retiré. La proposition reste de suspendre ce projet (Transavia Europe) et d’ouvrir une large concertation, un large dialogue avec les partenaires sociaux d’ici à la fin de l’année, comme avancé par la direction lundi», a-t-il déclaré à l’AFP. «Si ce dialogue, comme l’ont répété à de nombreuses reprises Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, ne devait pas aboutir, le projet serait alors retiré. Mais il est prématuré d’annoncer aujourd’hui que ce projet est d’ores et déjà retiré», a-t-il ajouté.   »Concernant le projet européen, ce que nous avons indiqué, suite à des angoisses et des incompréhensions de la part des pilotes, c’est qu’il fallait le suspendre« , a ensuite confirmé au micro d’Europe 1, le PDG d’Air France Frédéric Gagey. « On a compris qu’il fallait réexpliquer le projet et surtout discuter avec les partenaires sociaux pour trouver les conditions qui permettraient de reprendre« , a-t-il ajouté. Les syndicats, eux,  veuleneit la suppresion; en attanat, la grève continue.

EDF : tarif gelé par le Conseil d’Etat

EDF : tarif gelé par le Conseil d’Etat

 

Bonne nouvelle pour les particulier, les tarifs de l’EDF sont gelés au 1er aout, mauvaise nouvelle pour EFD toujours fortement endetté de l’ordre de 30 milliards  Le Conseil d’Etat a maintenu vendredi le gel des tarifs de l’électricité pour les particuliers au 1er août, contesté par les concurrents d’EDF, au motif que la condition d’urgence de la procédure n’était pas remplie.  La juridiction administrative était saisie en référé par l’Anode, l’association des opérateurs alternatifs (Direct Energie et Eni notamment), qui s’appuie sur la loi pour réclamer des hausses de tarifs permettant de couvrir les coûts d’EDF. L’arrêté attaqué formalise l’annonce faite en juin par la ministre de l’Energie Ségolène Royal d’un gel des tarifs pour les particuliers au 1er août au lieu d’une hausse de 5% décidée en 2013. Le Premier ministre Manuel Valls a par la suite indiqué que le gel serait suivi à l’automne d’une augmentation moins importante que prévu, qui reste à préciser. « Sans se prononcer sur le bien-fondé des critiques formulées contre l’arrêté du 28 juillet 2014, le juge des référés a estimé que la condition d’urgence (…) n’était pas remplie », a fait savoir le Conseil d’Etat dans un communiqué, précisant qu’il se prononcerait « prochainement » sur le fond de cette demande d’annulation de l’arrêté. Ces annonces ont fait reculer le titre EDF en Bourse. Il perdait 2% à un quart d’heure de la clôture du marché. « Nous sommes forcément un peu déçus car nous n’avons pas été efficaces dans la démonstration qu’il y avait vraiment urgence, mais il faudra attendre la décision au fond », a déclaré à Reuters Fabien Choné, le président de l’Anode.  Ségolène Royal a de son côté réagi sur Twitter en estimant que la décision du Conseil d’Etat constituait une « bonne nouvelle pour les consommateurs », tandis qu’EDF n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.  

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol