Archive pour le Tag 'reconduit'

EDF : Proglio reconduit ?

EDF : Proglio reconduit ?

 

L’actuel président pourrait être reconduit pour ne pas perturber davantage une entreprise en prise à de nombreuses difficultés notamment financières mais aussi environnementales. .  L’Etat pourrait décider dans les prochains jours de reconduire Henri Proglio au poste de PDG d’EDF jusqu’en 2017 afin d’éviter de provoquer une crise à la tête du groupe en plein examen du projet de loi sur la transition énergétique, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier. Selon deux de ces sources, un conseil d’EDF doit se réunir lundi 29 septembre pour examiner notamment la liste des administrateurs dont la nomination sera soumise au vote de l’assemblée générale des actionnaires du 14 novembre prochain. Si le nom d’Henri Proglio y figure, le PDG pourrait être ensuite reconduit pour un peu moins de trois ans – après un mandat de cinq ans – car il atteindrait le 29 juin 2017 la limite d’âge de 68 ans prévue par les statuts d’EDF et serait à cette date réputé démissionnaire d’office. « C’est le scénario le plus probable », a observé une source proche du dossier. Même si la décision reviendra in fine au président de la République, qui pourrait d’ailleurs retarder son choix, un tel scénario préserverait la stabilité d’une entreprise au cœur de la loi sur la transition énergétique, dont l’examen en commission à l’Assemblée nationale vient de commencer. Confier un nouveau mandat au PDG donnerait également le temps au gouvernement de mieux préparer sa succession, éventuellement en interne, de ménager Henri Proglio et donc de s’assurer une transition en douceur. « L’Etat peut imaginer un scénario pour faire entrer le successeur de Proglio, sans interrompre son parcours », indique l’une des sources interrogées par Reuters. « Vu les défis et les enjeux auxquels l’entreprise doit faire face, il n’y a pas de nécessité à réaliser un changement de tête, d’autant que Proglio n’a pas démérité en termes de stratégie et de bilan du groupe et qu’il a plutôt assaini la situation », estime la même source, qui n’exclut pas pour autant des « manœuvres de petite politique ».

 

Immobilier : encadrement des loyers reconduit pour un an

Immobilier : encadrement des loyers reconduit pour un an

 

Le décret, paru mercredi au Journal officiel, interdit aux propriétaires privés d’augmenter le loyer au-delà de l’indice de référence des loyers (IRL) lors de la relocation du bien ou du renouvellement du bail, dans 39 agglomérations « où des tensions anormales du marché locatif ont été constatées », rappelle la ministre du Logement Cécile Duflot dans un communiqué.  Aux agglomérations de métropole déjà concernées viennent s’ajouter trois villes, Arras, Compiègne et Rouen. Les autres sont Amiens, Annecy, Annemasse, Arles, Beauvais, Bordeaux, Caen, Creil, Fréjus, Grenoble, La Rochelle, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille – Aix-en-Provence, Meaux, Menton, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse, précise le décret paru au JO.  En revanche Douai-Lens et Forbach ont quitté le dispositif.  Et outre-mer, les agglomérations entrant dans le dispositif sont Basse-Terre, Cayenne, Fort-de-France, Le Robert, Mamoudzou, Pointe-à-Pitre – Les Abymes, Saint-André, Saint-Denis, Saint-Louis, Saint-Paul et Saint-Pierre.  Ces zones présentent à la fois un loyer moyen supérieur à 11 euros le mètre carré (en 2012) et une évolution moyenne des loyers supérieure à 3,2 % par an entre 2002 et 2011.  Cette mesure d’urgence doit être relayée à partir de l’an prochain par un dispositif « pérenne », dans le cadre du projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), qui sera débattu à l’Assemblée nationale en septembre. Ce texte prévoit que le loyer fixé dans un nouveau bail ne pourra pas dépasser de plus de 20% un loyer médian de référence, calculé à partir des loyers pratiqués dans la zone.

 

Guillaume Pepy reconduit à la tête de la SNCF

Guillaume Pepy reconduit à la tête de la SNCF

Jean-Marc Ayrault a confirmé lundi qu’il proposait de reconduire Guillaume Pepy à la tête de la SNCF, un poste qu’il occupe depuis février 2008. « Le Premier ministre envisage de proposer au président de la République de nommer M. Guillaume Pepy en qualité de président du conseil d’administration de la Société nationale des chemins de fer français », indiquent les services de Matignon dans un communiqué.  Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, Claude Bartolone et Jean-Pierre Bel, sont invités à saisir les commissions respectives de leur assemblée « de ce projet de nomination », ajoute-t-on de même source.  Le mandat de président de la SNCF s’étale sur cinq ans. La reconduction de Guillaume Pepy avait été annoncée dès la fin février par les services du ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvilier. Guillaume Pepy, 54 ans, est entré en 1988 à la SNCF. La compagnie a triplé son bénéfice net l’an dernier, tout en réduisant son endettement de près d’un milliard d’euros, pour un chiffre d’affaires de 33,8 milliards (+3% sur un an).




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol