Archive pour le Tag 'd’élection'

Venezuela: Juan Guaido bientôt interdit d’élection

Venezuela: Juan Guaido bientôt interdit d’élection

Comme parfois en Amérique du Sud en Amérique latine la procédure électorale est très simplifiée pour empêcher un candidat d’être élu. Il suffit de l’interdire comme candidat. On se souvient que c’est ce qui avait été pratiqué pour Lula au Brésil. La méthode semble efficace puisque la méthode sera aussi  sera aussi utilisé au Venezuela éliminé le principal au opposant dictateur Maduro. Le Tribunal suprême de justice vénézuélien (TSJ) vient de désigner les membres du CNE, le conseil électoral, qui est chargé d’organiser, de superviser et de valider les élections. Si le calendrier électoral est respecté, les législatives doivent se dérouler en décembre 2020. Cette désignation a soulevé de vives protestations du côté de l’opposition, à commencer par son chef de file, Juan Guaido, président du Parlement et président intérimaire du pays reconnu par plus de 50 pays, parmi lesquels la France et les États-Unis.

Juan Guaido rejette ces nominations qu’il qualifie de «nouveau coup contre la démocratie». Mais une fois de plus, les protestations du président de l’Assemblée nationale, dominée par l’opposition, risquent de rester vaines.

Hypothèse d’élection de Marine Le Pen: la faute à la gauche ou à Macron ?

Hypothèse d’élection  de Marine Le Pen: la faute à la gauche ou à Macron ?

 

Un Éditorial du journal très à droite,  l’Opinion ressort la marionnette Le Pen pour faire peur aux électeurs. Un stratagème classique qui a déjà servi en de nombreuses circonstances et qui a permis notamment l’élection de Chirac et de Macron. Reste que l’auteur du papier en question en attribue la responsabilité à la gauche qui serai comptable  de la dégradation de l’image de Macron ;

 

Pour l’éditorialiste ,ce serait aussi la convergence des extrêmes. Il n’est pas faux d’ailleurs de constater qu’une partie des électeurs se recouvrent  mais une partie seulement et des divergences demeurent quand même entre des directions de l’extrême gauche et de l’extrême droite. L ‘Opinion ferait bien de s’interroger sur la responsabilité première de Macron dans l’hypothèse possible d’une victoire de Marine Le Pen aux présidentielles l. En effet ,Macron a tué lui-même son propre mandat en confondant notamment la monarchie et la démocratie. témoin, Dés sa nomination,  cette  ridicule cérémonie au Louvre ensuite ses innombrables sermons d’archevêque évangéliste à la fois donneur de leçons et méprisant. Sans parler de sa pratique théocratique qui a étouffé toute les velléités de personnalités fortes. À dessein ,Macon ne s’est entouré que de seconds couteaux, n’a pas voulu de parti mais seulement d’un club de fans et il a mis le Parlement sous le boisseau. C’est tout autant le fond que la forme qui sont en cause chez Macron qui aura réussi à inverser la logique du rejet. Une logique qui a toujours joué en défaveur du front national mais qui cette fois va s’inverser. Non pas que le électeurs  persuadé de la pertinence de la ligne de Marine Le Pen ; le rejet de Macon sera sans doute le ressort le plus fort  de cette campagne compte tenu non seulement de l’opposition que suscite l’intéressé mais aussi du mépris et de la haine qui lui revient comme un boomerang. La gauche n’a pas eu besoin de participer au travail de démolition du positionnement politique et personnel de Macron, l’intéressé s’en est chargé lui-même.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol