L’Allemagne contre le nucléaire français

L’Allemagne contre le nucléaire français

Cinq pays dont surtout l’Allemagne ont décidé de ne pas reconnaître l’énergie nucléaire comme élément de lutte contre les dérives du climat.  ( Non reconnaissance dans la taxonomie). En apparence un enjeu écologique. Les quatre pays intéressés à savoir Autriche, Danemark, Luxembourg et Portugal ne dispose pas d’énergie nucléaire. L’Allemagne, elle, y a renoncé sous le poids des écologistes pour remplacer cette énergie nucléaire par du charbon et maintenant par le gaz de Russie. La vérité est essentiellement aussi économique à savoir que l’Allemagne ne veut surtout pas que la France devienne un des principales producteurs industriels des énergies nucléaires dans le monde. La bataille est avant tout économique avant d’être environnementale. Pour preuve le gaz n’est pas vraiment totalement une alternative non polluante au nucléaire. . La liste des énergies considérées comme vertueuses à la fois pour le climat et l’environnement  ((Taxonomie) ) doit être proposée d’ici la fin de l’année par la Commission européenne. Cette classification ouvrira l’accès à la finance verte, donnant un avantage compétitif crucial aux filières reconnues. Les pays européens se déchirent sur cette question. A Glasgow, lors de la COP26, les ministres de cinq pays de l’UE ont estimé jeudi que l’énergie nucléaire était « incompatible » avec les critères de la liste des investissements considérés comme « durables » actuellement élaborée par Bruxelles.Notons que c’est la même hypocrisie de l’Allemagne vis-à-vis de l’industrie des armes. L’Allemagne adopte une posture de neutralité dans la plupart des conflits mais entend bien développer une industrie dominatrice d’armement souvent contre l’influence de la France

0 Réponses à “L’Allemagne contre le nucléaire français”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol