Discours de Macron: encore du bla-bla

Discours de Macron: encore du bla-bla

il y a pour le moins beaucoup d’activisme en matière de communication au sein du gouvernement. On se souvient que le porte-parole s’est exprimé hier à propos de la situation sanitaire. Dans la même journée, le Premier ministre a pris également la parole concernant les éventuels mesures supplémentaires de protection sanitaire. Macron va sans doute dire à peu près la même chose aujourd’hui. Il va défendre la politique de prévention du gouvernement, noter la décentralisation (bidon) des décisions et annoncer la possibilité de confinements locaux voire de couvre-feux.

En réalité il n’y a aucune décentralisation puisque les décisions finales sont prises par les préfets qui dépendent directement de l’État et non des collectivités locales. Il n’y a non plus rien de vraiment nouveau sinon des mesures très symboliques pour témoigner que le gouvernement s’agite. En fait, les Français révèlent dans les différents sondages que la politique sanitaire est incompréhensible.

 Le véritable problème c’est donc l’adhésion aux orientations du gouvernement. Macron devrait aussi parler des questions de sécurité suite aux différentes attaques récentes qu’ont dû subir les forces de l’ordre. On peut supposer que Macron ne parlera pas phénomène central à savoir ce commerce de drogue qui pourrit environ 1000 quartiers en France et qui facilite la propagation du communautarisme islamique. Un commerce énorme qui constitue aujourd’hui une véritable économie, tellement puissante qu’elle ne tolère plus la moindre présence policière.

Sur ce sujet, on aura sans doute comme d’habitude un discours très ésotérique du président. Un président qui se caractérise surtout par une ambiguïté idéologique et par une paralysie dans l’action.

0 Réponses à “Discours de Macron: encore du bla-bla”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol