BTP : une éclaircie en 2016 ?

BTP : une éclaircie en 2016 ?

 

 

Près de 50 000 emplois en moins pour cette première moitié de 2015. Avec des défaillances d’entreprises en hausse du coût on espère une éclaircie à partir de 2016 mais il faudra une reprise temps des mises en chantier que des demandes de permis de construire. Aussi bien pour les mises en chantier que pour les permis construire pour l’instant c’est toujours la baisse. Cela en dépit de taux particulièrement favorable. La grande question est toujours celle de la solvabilité des candidats acquéreurs à laquelle s’ajoute un resserrement des conditions de crédit par les banques.  Les mises en chantier de logements neufs et les permis de construire accusent de nouveau un recul entre mai et juillet, annonce ce vendredi 28 août le ministère du Logement.  Chaque mois, les chiffres illustrent la morosité du marché du neuf dans l’Hexagone. Entre mai et juillet, les mises en chantier de logements neufs ont continué à diminuer en France. Elles accusent ainsi un recul de 6,3% à 86.100 unités sur un an, a annoncé vendredi 28 août le ministère du Logement. Après avoir affiché leur première hausse en neuf mois à fin juin, le nombre des permis de construire accordés pour des logements neufs a lui aussi diminué, de 7% à 93.900, sur les trois derniers mois écoulés, précise le ministère dans un communiqué. En août et septembre 2014, les permis de construire sur les trois mois écoulés avaient augmenté respectivement de +1,1% et +5,3% sur un an. Mais l’embellie a été de courte durée. Depuis, le recul -à l’exception de la période d’avril à juin- se poursuit. Par type de construction, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en repli de 5,7%, à 80.400 unités, de mai à juillet. Celles des logements en résidence (pour séniors, étudiants ou dédiés au tourisme), un segment de niche, accusent également un recul de 13,8% à 5.700 unités. Sur la période de douze mois achevée fin juin, les mises en chantier ont baissé de 5,5%, à 342.400. Quant aux permis de construire, qui renseignent sur les futures mises en chantier, ils ont reculé de 8% à 353.800, sur les 12 mois écoulés.  Baisse de l’activité, chute de l’emploi et défaillances d’entreprises. « Dans la ligne de 2014″, le secteur du bâtiment a connu un premier semestre morose mais la situation pourrait prochainement changer. Les entreprises du bâtiment espèrent en effet voir leur activité s’améliorer « à l’horizon du début 2016″ grâce à des signes de reprise, a annoncé vendredi 18 septembre la Fédération française du bâtiment (FFB). Du côté du logement neuf, à fin juillet, les logements autorisés et commencés se sont inscrits en repli respectivement de 7,9% et 5,8% sur les sept premiers mois de l’année, comparé à la même période de l’an dernier. Du côté du non-résidentiel neuf, hors hôtellerie et locaux agricoles, le recul est de -11,8% et -11,7%, respectivement pour les surfaces autorisées et commencées. Les défaillances d’entreprises du bâtiment ont progressé de 2,4% sur un an, malgré « une nette inflexion au deuxième trimestre ».

0 Réponses à “BTP : une éclaircie en 2016 ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol