• Accueil
  • > Impôts locaux : 2000 euros par famille moyenne, le résultat d’une gestion catastrophique

Impôts locaux : 2000 euros par famille moyenne, le résultat d’une gestion catastrophique

Impôts locaux : 2000 euros par famille moyenne, le résultat d’une gestion catastrophique

 

En moyenne 1000 euros environ pour chacun des deux impôts locaux pour une famille classique dans une grande ville, un véritable matraquage fiscal. Et qui va frapper bien davantage que l’impôt sur le revenu dont à peu près la moitié de la population est exemptée. Deux raisons à cela , des couts de fonctionnement exorbitants notamment de personnel ; dans de nombreuses villes, le principal employeur est la municipalité. des emplois dit de service public comme l’entretien des jardins, des bâtiments du parc immobilier tec, bref de nombreuses tâches qui peuvent être confiées à des sociétés privées pour en général des couts inférieurs de 50%. Des sureffectifs partout, la multiplication organismes publics, parapublics, bref le plus souvent une gestion financière irresponsable. S’y ajoutent les coûts d’investissements pharaoniques ‘ (salles de spectacles, stades, tramway etc.) couteux d’abord en investissements (qui augmentent la dette) et couteux ensuite en fonctionnement. A cet égard le transport offre deux exemples contradictoires. Jadis en régie la plupart du temps, les transports urbains sont en général, maintenant sous traits à des entreprises spécialisées, ce qui explique grandement amélioration de la qualité et de la compétitivité de ces services. A l’inverse, nombre de grandes villes ont choisi pour des motifs d’affichage électoral de se lancer dans des projets de tramway. Projet couteux tant en investissement qu’en fonctionnement. Dan nombre de cas, des bus électriques en site protégés auraient couté 3 à 4 fois moins cher pour un service équivalent. Chaque ville, y compris moyenne veut son tramway ; question d’affichage pour le maire qui veut se faire réélire ou laisser un trace dans histoire. Pourquoi de tels gaspillages ? Plusieurs facteurs explicatifs mais le principal réside dans le fait que nombre de villes sont dirigées par des fonctionnaires qui n’ont qu’une approche très approximative de la gestion. L’impôt doit boucher les trous ! On vient d’ailleurs très récemment de découvrir qu’il serait peut-être bon d’organiser des formations en gestion pour ces élus locaux. Une découverte un peu tardive le matraquage fiImpôts locaux : 2000 euros par famille moyenne, le résultat d’une gestion catastrophique En moyenne 1000 euros environ pour chacun des deux impôts locaux pour une famille classique dans une grande ville, un véritable matraquage fiscal. Et qui va frapper bien davantage que l’impôt sur le revenu dont à peu près la moitié de la population est exemptée. Deux raisons à cela , des couts de fonctionnement exorbitants notamment de personnel ; dans de nombreuses villes, le principal employeur est la municipalité. des emplois dit de service public comme l’entretien des jardins, des bâtiments du parc immobilier tec, bref de nombreuses tâches qui peuvent être confiées à des sociétés privées pour en général des couts inférieurs de 50%. Des sureffectifs partout, la multiplication organismes publics, parapublics, bref le plus souvent une gestion financière irresponsable. S’y ajoutent les coûts d’investissements pharaoniques ‘ (salles de spectacles, stades, tramway etc.) couteux d’abord en investissements (qui augmentent la dette) et couteux ensuite en fonctionnement. A cet égard le transport offre deux exemples contradictoires. Jadis en régie la plupart du temps, les transports urbains sont en général, maintenant sous traits à des entreprises spécialisées, ce qui explique grandement amélioration de la qualité et de la compétitivité de ces services. A l’inverse, nombre de grandes villes ont choisi pour des motifs d’affichage électoral de se lancer dans des projets de tramway. Projet couteux tant en investissement qu’en fonctionnement. Dan nombre de cas, des bus électriques en site protégés auraient couté 3 à 4 fois moins cher pour un service équivalent. Chaque ville, y compris moyenne veut son tramway ; question d’affichage pour le maire qui veut se faire réélire ou laisser un trace dans histoire. Pourquoi de tels gaspillages ? Plusieurs facteurs explicatifs mais le principal réside dans le fait que nombre de villes sont dirigées par des fonctionnaires qui n’ont qu’une approche très approximative de la gestion. L’impôt doit boucher les trous ! On vient d’ailleurs très récemment de découvrir qu’il serait peut-être bon d’organiser des formations en gestion pour ces élus locaux. Une découverte un peu tardive le matraquage fiscal ne pourra s’arrêter en quelques années. Finalemenet une gestion assez cohérente cependant avec celle de l’Etat dont les responsables politiques sont en très grosse majorité eux aussi issus des ranges de la fonction publique ou assimilée. Dans les petites villes et même les petits villages la gestion n’est guère meilleure : 3 cantonniers quand il n’en faudrait qu’un, une salle polyvalente alors qu’il en existe dans chaque commune (souvent sous occupée), des aménagements de voirie somptuaires etc. Finalemenet le problème de la France dont la fiscalité tue le pouvoir d’achat et la compétitivité et qui s’étonne de perdre des emplois. scal ne pourra s’arrêter en quelques années. Finalemenet une gestion assez cohérente cependant avec celle de l’Etat dont les responsables politiques sont en très grosse majorité eux aussi issus des ranges de la fonction publique ou assimilée. Dans les petites villes et même les petits villages la gestion n’est guère meilleure : 3 cantonniers quand il n’en faudrait qu’un, une salle polyvalente alors qu’il en existe dans chaque commune (souvent sous occupée), des aménagements de voirie somptuaires etc. Finalemenet le problème de la France dont la fiscalité tue le pouvoir d’achat et la compétitivité et qui s’étonne de perdre des emplois.

0 Réponses à “Impôts locaux : 2000 euros par famille moyenne, le résultat d’une gestion catastrophique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol