Archive pour le Tag 'vré'

Réforme orthographe: la vré révolusion pour la rentrée scolaire ?

réforme Orthographe: la vré révolusion pour la rentrée scolaire ?

 

La  révolution orthographique a été lancée  en ce début de rentrée scolaire. . Cela avec le soutien de l’Académie française qui a autorisé  la simplification orthographique de 2400 mots. D’autres simplifications suivront évidemment puisqu’un  courant éducatif milite pour une écriture phonétique. Cela parce que la plupart des élèves du collège sont incapables d’écrire correctement une page. Il est  loin le temps où 5 fautes dans une dictée étaient sanctionnées par un beau zéro. Aujourd’hui,  il faut sans doute faire 40 ou 50 fautes pour obtenir la même note. Progressivement, on va donc s’orienter vers une orthographe sur le mode SMS. Pourtant la complexité d’une langue, sa syntaxe, son orthographe ne sont pas neutres. D’une certaine manière,  elle rend compte des spécificités culturelles,  en même temps qu’elle structure les capacités cognitives. Pourquoi aussi ne pas procéder à la simplification du calcul et des mathématiques, admettre que l’élève peut considérer  que 1 + 1 n’est pas forcément égal à 2. Pourquoi ne pas supprimer les tables de multiplication puisque des logiciels peuvent se charger des opérations. Et pourquoi comme l’indique ce professeur de français ne pas supprimer les dates dans l’histoire de France, dates trop difficile à retenir. Ainsi, on pourra désormais écrire ognon au lieu d’oignon et nénufar plutôt que nénuphar. En tout, 2.400 mots ont subi un toilettage. Certains mots comme portemonnaie ou millepattes perdent leur trait d’union. D’autres leur accent circonflexe, qui pourra désormais disparaître sur les lettres i et u. Les éditeurs de manuels scolaires ont intégré ces réformes pour la rentrée. Mais la réforme, aux oubliettes depuis 26 ans, ne fait pas l’unanimité. « C’est vrai que l’accent circonflexe ce n’est pas grand-chose », reconnaît Julien Soulié, professeur de lettres classiques, sur TF1. « Est-ce qu’on supprime les dates de l’Histoire de France, sous prétexte que ce n’est pas facile à retenir? Non. Il est plus simple plutôt que de soigner le malade de casser le thermomètre et là en l’occurrence on casse le thermomètre plutôt que de soigner les difficultés en orthographe que connaissent les élèves d’aujourd’hui », déplore cet enseignant. On objectera juste titre qu’une langue vivante a toujours évolué pour autant accepter une évolution pour s’aligner sur le bas n’est pas nécessairement un progrès culturel. Pour rééquilibrer la réforme orthographique, certaines universités imposent maintenant des dictées aux étudiants. !

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol