Archive pour le Tag 'vers une'

Vers une insurrection fiscale ?

Vers  une insurrection fiscale ?

 

 

Fiscalité et chômage, les deux préoccupations centrales des français prêts à se mobiliser pour 70% d’entre eux. Nul ne peut prévoir les modalités de cette mobilisation qui pourrait en fait constituer une véritable insurrection tant le ralbol est général. C’est une révolte du terrain contre la dictature bureaucratique  administrative qui noyaute toute la politique.  Les thèmes du fardeau fiscal et de l’emploi résonnent aux coins de l’Hexagone, depuis l’élection de François Hollande. La Bretagne a amorcé le mouvement de contestation sur le sujet de l’écotaxe et de l’emploi. Mais d’autres régions pourraient reprendre le flambeau : un vent d’exaspération souffle sur la France. Selon un sondage CSA pour BFMTV publié mercredi, près de 7 Français sur 10 se disent prêts à se mobiliser pour protester contre l’augmentation des impôts et lutter pour l’emploi. C’est un oui franc et massif. A la question « vous personnellement, seriez-vous prêt à vous mobiliser, par exemple, en manifestant dans la rue, pour protester contre le niveau des impôts aujourd’hui en France et défendre l’emploi ?», 30% des personnes interrogées par le CSA pour BFMTV répondent « oui certainement » et 37% « oui probablement ». Ils ne sont que 9% à déclarer qu’ils ne se mobiliseront pas. Autre enseignement du sondage : les hommes (69%) sont, à quelques points près, plus enclins à se mobiliser que les femmes (64%). La tranche d’âge des 35-49 ans répond majoritairement par l’affirmative (72%), suivi des 18-24 ans (69%).

 

FED : vers une baisse du rachat de titres

FED : vers une baisse du rachat de titres

 

Politique moins accommodante à prévoir aux Etats-Unis du faiat de la situation macro-économique qui semble s’améliorer.  Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a déclaré mercredi que la banque centrale américaine pourrait commencer à revoir à la baisse son programme de rachats d’actifs plus tard dans l’année avant d’y mettre un terme vers la mi-2014, des déclarations qui ont pesé aussi bien sur Wall Street que sur le marché obligataire. Auparavant, à l’issue d’une réunion de politique monétaire étalée sur deux jours, la Fed avait dit qu’elle maintenait sa politique monétaire ultra-accommodante conjuguant des taux d’intérêt proches de zéro et des rachats d’actifs obligataires massifs. Comme ce qui était redouté par les investisseurs, Ben Bernanke, lors de la conférence qui a suivi l’annonce de la décision, a précisé le calendrier prévisible de retrait progressif des mesures de soutien de la banque centrale américaine; il avait déjà dit il y a un mois qu’une telle perspective ne saurait tarder. « Le comité (de politique monétaire) estime à ce stade qu’il ferait bien de modérer le rythme des rachats d’actifs plus tard dans l’année », a-t-il dit. « Et si les prochaines données macro-économiques continuent de correspondre à nos attentes actuelles pour l’économie, nous continuerons de réduire le rythme de nos rachats (…) au cours de la première moitié de l’année prochaine, avant une fin de rachats vers la mi-2014. » À dix minutes de la clôture de Wall Street, l’indice Dow Jones perdait plus de 1% alors qu’il n’était qu’en léger repli avant la conférence de presse de Ben Bernanke tandis que le rendement des obligations souveraines à 10 ans – référence du marché – évoluait à un plus haut de 14 mois. Dans son communiqué publié à l’issue sa réunion de politique monétaire, la Fed a pris acte d’une diminution des risques baissiers pesant sur les perspectives de l’économie américaine mais elle note que le taux de chômage demeure trop élevé.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol