Archive pour le Tag 'vendredi'

Grands médias: en congés du vendredi au lundi

Grands  médias: en congés du vendredi au lundi

 

La mode des 35 heures a touché depuis longtemps les grands médias. Ainsi les Unes ne bougent pratiquement pas du vendredi midi au lundi midi. En cause, le fait que les journalistes alignent leur rythme de travail sur celui de l’ensemble de la population. Bref, la civilisation des 35 heures et des RTT. Cela vaut pour la presse écrite, la presse numérique ou la télévision. À la place des signatures habituelles, on a recours à des seconds couteaux, à des stagiaires, à  des pigistes qui évidemment ne veulent pas prendre de risques et se contentent plus souvent d’ânonner les dépêches d’agence, du  gouvernement ou des lobbys. Un comportement qui constitue un facteur explicatif supplémentaire de la dégradation de l’audience de médias de moins en moins crédibles. Des médias qui souffrent déjà du fait que  pratiquement tous sont passés dans les mains des financiers évidemment pour servir les intérêts dominants. Dès lors,  il ne faut pas s’étonner de la perte d’audience de médias à la botte du pouvoir politique, économique et financier. Tous  les médias sont condamnés à  disparaître après une longue agonie et une succession de plans de licenciement. L’autre facteur explicatif est l’émergence d’une multitude de nouveaux médias notamment numériques. Des médias, beaucoup plus réactif et plus indépendants. Ainsi pendant près de trois jours par semaine, les problématiques économique, sociale et sociétale disparaissent au profit  des résultats sportifs et de quelques faits divers. On comprend que les médias fasse e une place au sport mais ils ne devraient  pas mettre en quarantaine les autres champs d’intérêt . D’une certaine manière, l’information devrait même être plus nourrie pendant les week-ends car on dispose de davantage de temps pour en prendre connaissance. Notons que la situation est encore plus catastrophique pendant la période des congés annuels. Là pendant deux mois au moins, les médias assurent le minimum. Ne parlons pas de la presse régionale dont le contenu est complètement insipide toute l’année et dont l’affaiblissement est corrélée à la démographie vieillissante.

 

Les grands médias : en vacances du vendredi au lundi !

Les grands médias : en vacances du vendredi au lundi !

 Ceux qui suivent régulièrement les grands médias constatent que les contenus s’appauvrissent de plus en plus du vendredi au lundi. Certains médias conservent même les mêmes une. Un effet sans doute de la réduction du temps de travail qui s’applique aux salariés y compris aux journalistes. On pourrait penser que cette lacune est comblée par les sites de leurs  médias sur Internet. Or les sites sont souvent des copier coller du support écrit, des sortes de versions allégées concernant les textes mais encombrés de photos et de vidéos qui meublent les vides. Les médias ne sont que le reflet de la société. Les grandes émissions, les grands enquêtes,  les grands éditos s’arrêtent le vendredi à midi et ne reprennent que le lundi. Plutôt bizarre dans la mesure où on peut supposer que la demande est plus forte lors des week-ends et  que les lecteurs sont davantage disponibles. Pour donner l’impression que les une change,  on reprend la maquette du vendredi en y ajoutant quelques dépêches d’agence relatives notamment au sport. Pas étonnant dans ces conditions que les grands médias et des difficultés à trouver leur équilibre économique. Certes ce n’est pas la seule raison, il y a surtout la concurrence de centaines et de milliers de sites qui apportent une autre information plus indépendante, plus approfondie,  même s’il faut parfois chercher dans cette vaste auberge espagnole que constitue Internet. Notons enfin que pendant les périodes de vacances d’été la plupart des grandes émissions télé et des grandes rubriques de la presse écrite disparaissent pendant au moins deux mois. Là encore,  la preuve que la valeur travail a été bien affectée y compris chez ceux dont la mission est d’éclairer la société

RATP : grève jeudi et vendredi

RATP : grève jeudi et vendredi

.La CGT RATP a déposé un préavis de grève de deux jours de mercredi 22 heures à samedi 7 heures, annonce le syndicat dans un communiqué publié lundi 16 avril. Il appelle aussi à un rassemblement le jeudi 19 avril au siège de la RATP à partir de 10h30 afin de participer à la manifestation régionale des cheminots qui sera organisée à partir de 14 heures devant la gare Montparnasse à Paris. La CGT incite « à la mobilisation des agents sur la double question de la défense du service public et des conditions de sa réalisation (Statut, rémunération, dispositions sociales, effectifs…). » Par ailleurs, l’UNSA indique avoir aussi déposé un préavis pour jeudi, sans appeler formellement à la grève, mais simplement pour permettre aux agents qui le souhaitent de participer à la manifestation de jeudi, rapporte Le Parisien.

Vendredi : un jour férié en France ?

Vendredi : un jour férié ?

 

C’est traditionnel, le vendredi c’est la disette pour les informations économiues ; Au menu des média :  les infos réchauffées de la veille, la météo, les faits divers et le sport (c’est bien d’en parler, c’est bien aussi d’en faire). Le temps que les journalistes se remettent au boulot, il faudra attendre lundi après-midi pour reparler sérieusement de la vie économique et sociale. C’est la France depuis des 35 heures, le vendredi est devenu un jour férié ; témoin la fréquentation record des gares dès le vendredi matin. Idem pour le taux de lecture des infos, à peu près divisé par deux. Curieux pays qui se plaint à juste titre de son manque de compétitivité, de sa croissance exsangue, de ses records de chômage, de ses déficits et pourtant qui pratique la semaine de 4 jours. Sur le plan sociétal, rien à dire, une semaine de deux  ou trois jours serait apprécié mais il y a malheureusement l’environnement concurrentiel et les usines françaises ferment les unes après les autres. Du coup, il faut boucher les trous financiers, avec un record mondial de prélèvement obligatoire ; la fiscalité tue alors consommation et l’activité. Un sujet évidemment tabou, politiquement très incorrect ; pas question de dire que la France ne travaille pas assez. Le sujet n’est vraiment pas sexy pour faire la une. Et pour les politique, vraiment pas un argument pour se faire élire. Pourtant c’est facteur explicatif dominant du déclin économique (avec le manque de formation, d’innovation et d’investissement). Il y a une cinquantaine d’années on travaillait  10 à 12 heurs par jour dans beaucoup de métiers avec seulement un jour de repos hebdomadaire. C’était peut-être beaucoup mais c’est ce qui a pu donner naissance aux trente glorieuses. Entre les conditions sociales d’il y a 50 ou 100 ans et celles aujourd’hui, il y aurait peut-être un équilibre à trouver car on ne peut répartir que la richesse nationale produite, le reste est incompétence et démagogie.

Retraites : annonce de la saignée vendredi

Retraites : annonce de la saignée vendredi

 

Le rapport de la Commission pour l’avenir des retraites remettra vendredi prochain à Jean-Marc Ayrault son rapport, indique Matignon ce vendredi. Le texte de la Commission présidée par Yannick Moreau doit servir de prélude à la réforme des retraites menée avant la fin de l’année. Il sera remis vendredi à 10h15 au Premier ministre, selon l’agenda transmis par ses services. Ce rapport, qui a déjà abondamment fuité dans la presse, propose plusieurs pistes de réforme, dont certaines politiquement sensibles comme le changement des règles de calcul des retraites des fonctionnaires, ou encore la suppression d’avantages fiscaux pour les retraités.  Après les premières fuites du rapport, qui ont entraîné des réactions syndicales, le gouvernement a assuré que la Commission Moreau ne proposait que des pistes de réforme. La concertation doit s’engager entre les partenaires sociaux à partir de la conférence sociale des 20 et 21 juin.  Jean-Marc Ayrault a promis de laisser du temps au dialogue et de ne pas imposer de réforme « au coeur de l’été ». L’objectif de la réforme est de combler le déficit des régimes prévu à 20 milliards d’euros en 2020.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol