Archive pour le Tag 'vaste'

Brexit: Boris Johnson ne manque pas d’air et veut un vaste accord commercial avec l’UE

Brexit: Boris Johnson ne manque pas d’air et veut  un vaste accord commercial avec l’UE

 

La force de Boris Johnson, mais aussi sa faiblesse, c’est d’être capable de dire tout et le contraire en 24 heures. Ainsi hier il affirmait que le Brexit dur c’est-à-dire sans accord commercial était incontournable. Aujourd’hui il indique qu’il est prêt à négocier un accord commercial avec l’union européenne. Le problème c’est que l’union européenne refuse de négocier à nouveau et considère que l’accord de transition passé avec Teresa May  n’est pas négociable. En fait il est difficile de connaître quelles perspectives exactes se donne Boris Johnson. Veut-il réellement un Brexit  dur sans concession voire même sans remboursement des sommes dues à l’union européenne. Au contraire veut-il faire semblant de renégocier l’accord de transition en se contentant d’une modification des termes de l’avant-propos qui accompagne l’accord. Boris Johnson utilise la stratégie de Trump en soumettant la sémantique à l’hystérie davantage pour satisfaire ses électeurs que pour atteindre un objet précis. La difficulté que rencontre Boris Johnson ne se trouve pas seulement avec l’union européenne mais aussi avec son parlement interne qui d’une certaine façon a voté  des dispositions pour cadenasser les espaces de liberté du Premier ministre britannique. «Ce que nous voulons faire, c’est établir un nouveau partenariat pour tout ce qui est important pour nous, collaborer sur la défense, la sécurité, le renseignement, la culture, la science, tout ce à quoi pour pouvez vous attendre», a ajouté Boris Johnson.

«Au cœur de tout cela, (il faut) un nouvel accord de libre-échange qui nous permette de reprendre le contrôle de nos droits de douane et de nos règlements, et d’agir différemment là où nous voulons le faire.» L’Union européenne a exclu de renégocier l’accord de Brexit conclu avec le gouvernement de Theresa May. De toute façon, assure Boris Johnson, le Royaume-Uni quittera l’UE le 31 octobre, avec ou sans accord.

Le Premier ministre britannique a par ailleurs exclu tout nouveau référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, après celui de 2014 qui s’est conclu par une victoire du «non».

 

Michèle Tabarot, numéro 2 de l’UMP, bénéficiaire d’une vaste escroquerie

Michèle Tabarot, numéro 2 de l’UMP, bénéficiaire d’une vaste escroquerie

 

Après le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, l’argent venu d’Espagne de Michèle Tabarot ? La numéro 2 de l’UMP au cœur d’une affaire d’argent sale, révèle le site Internet Mediapart, déjà à l’origine des informations sur l’ex ministre du Budget. Selon le site, Michèle Tabarot, députée maire du Cannet dans les Alpes-Maritimes, aurait profité d’une vaste escroquerie menée en 2008 par son frère Roch Tabarot en Espagne pour financer certaines de ses campagnes électorales. Mediapart cite des témoignages de victimes de l’escroquerie et un rapport de police. A Alicante, le groupe immobilier de Roch Tabarot, Riviera, aurait lancé la construction de résidences étudiantes, encaissé le fruit de la vente… avant de se déclarer en faillite grâce à des montages financiers. Miguel Cancela était à l’époque agent immobilier à Alicante. Il fait partie des victimes et raconte sur RMC comment il s’est fait avoir : « Ils m’ont reçu dans de superbes bureaux, des gens très bien, très cleans. Ils ne m’ont pas payé les commissions prévues, et ensuite ils ont coupé les paiements des locations. Moi, j’ai perdu 180 000 euros, mon entreprise a coulé bien sûr ». Comme d’autres victimes, Miguel Cancela s’est alors tourné vers la justice, mais sans succès. « Ils ont bénéficié d’une couverture politique. Aucun juge ne voulait donner l’ordre de détention, malgré toutes les preuves qu’on a apporté à la police judiciaire de Madrid, on ne sait pas où est passé l’argent ». Et ce ne serait pas le seul scandale. A Murcie, Riviera aurait notamment vendu des appartements imaginaires, sur des terrains qui ne lui appartenaient pas et encaissé l’argent. « Ils ont loué un terrain, ils ont mis une petite cabane avec une commerciale au milieu, et vas-y que je te fais des plans, « voilà comment ça va être, voilà les plans » », raconte l’ancien agent immobilier. « C’est tout joli, mais ils n’ont jamais été propriétaires des terrains, il n’était jamais question de construire. Ils ont vendu près de 2000 appartements sans rien avoir construit. Ils ne sont pas allés chez le notaire, mais ont encaissé 50% de la valeur des appartements. 2000 personnes environ ont été arnaquées par le groupe Riviera ». Une partie de l’argent s’est envolé au Maroc, où une enquête est ouverte et une autre partie (d’après Mediapart et les avocats des victimes) vers la France. Les avocats demandent donc à la justice française d’enquêter car au total, 72 millions d’euros auraient été détournés, en partie pour financer les campagnes électorales de Michèle Tabaro et de son autre frère, Philippe. D’après Mediapart, la police parle d’un retrait de 13 millions en liquide, et l’une des victimes aurait vu une partie de cet argent transporté en voiture, dans les Alpes maritimes, juste avant les municipales de 2008. Michèle Tabarot, jointe par RMC, se dit « scandalisée que sa famille fasse à nouveau l’objet d’une campagne de dénigrement fallacieuse, indigne et délirante ». « J’exerce des responsabilités politiques depuis des années et Toutes mes actions ont été réalisées avec une probité reconnue et souvent citée en exemple ». L’élue rappelle que les « prétendues révélations de Médiapart contre son frère ont déjà fait l’objet, pour l’heure, de deux non-lieux prononcés par la justice espagnole qui les a considérées infondées ». Pourtant, « l’avocat de l’association des victimes nous dit qu’il y a des preuves qu’une partie de l’argent a été détourné par un membre de la famille pour leur campagne électorale, et notamment le témoignage d’une victime qui a vu plus de 3 millions d’euros emmenés en voiture dans les Alpes-Maritimes à l’occasion des municipales 2008 où était candidat l’autre frère de Michèle Tabarot », dévoile Marine Turchi, journaliste à Médiapart.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol