Archive pour le Tag 'Valérie Trierweiler'

Valérie Trierweiler veut parler ! Au nom de quoi !

Valérie Trierweiler veut parler ! Au nom de quoi !

.

On se demande de quelle légitimité dispose Trierweiler pour parler ; en premier lieu le statut de première dame n’existe pas en France ; en second lieu, elle n’est pas épouse de Hollande mais seulement sa compagne ; Enfin, jusqu’à maintenant elle n’a pas faiat preuve d’uen grande pertinence dans ses déclarations. « Je ne me tairai plus » a dit  Valérie Trierweiler est visiblement déterminée. On lui conseillerait plutôt de la fermer ! La compagne du président François Hollande a en effet promis vendredi de ne plus « se taire », dans un discours à l’occasion de la remise du prix Danielle Mitterrand à qui elle s’est de nouveau référée comme modèle.  « Danielle Mitterrand ne prenait pas la pose, elle prenait des positions. Des positions courageuses », a lancé celle qui est devenue l’année dernière ambassadrice de « France Libertés », l’association fondée par Mme Mitterrand. « Elle était une première dame qui refusait la soumission, elle n’était guidée que par le désir de justice et de liberté. Y compris quand elle devait afficher un désaccord avec le président Mitterrand. Elle n’avait pas peur de porter haut les valeurs de gauche. Elle ne se laissait pas bâillonner. Elle n’avait pas peur du mot ‘politique’ ». « Voilà ce que j’ai appris de cette grande dame. Voilà pourquoi elle est aujourd’hui mon modèle », a-t-elle affirmé, en ajoutant: « Je ne me tairai plus ». La journaliste a remis le prix Danielle Mitterrand à l’association colombienne « La mesa interbarrial de desconectados ».

 

Valérie Trierweiler soutient publiquement Hollande sur la Syrie

Valérie Trierweiler soutient publiquement Hollande sur la Syrie

 

Trierweiler à qui on de demande rien ne peut cependant s’empêcher de parler.  » Je trouve qu’on ne peut pas accepter l’inacceptable », a déclaré Mme Trierweiler, interrogée au journal télévisé de M6 sur la perspective d’une action militaire de la France en Syrie.   »Moi quand j’ai vu ces corps d’enfants alignés par dizaines les uns contre les autres, oui j’ai exprimé mon émotion et je continuerai à le faire », a-t-elle enchaîné, « et vraiment si vous voulez savoir ça m’a empêchée de dormir ces images, j’y pense encore, je ne sais pas comment on peut supporter ça, comment on peut accepter ça ».  Interrogée sur ses activités de Première dame en dehors des obligations protocolaires au côté du président de la République, elle a expliqué vouloir s’occuper en priorité des enfants « et pour l’étranger les femmes violées », notamment en RDC.  Elle a également repoussé l’idée d’avoir sa propre fondation, comme d’autres Premières dames avant elle dont Carla Bruni-Sarkozy.   »Je vais renforcer mes activités mais pas nécessairement par le biais d’une fondation », a-t-elle dit, « je n’ai pas l’idée fixe de laisser mon nom à une fondation, c’est très lourd une fondation, c’est très compliqué, on l’a vu dans le passé, il peut y avoir en plus des soucis d’argent (…) ».  Et de poursuivre: « il y a de très belles associations qui existent, qui ont l’expertise (…), l’expérience, moi je préfère me mettre à leur service, je ne cherche à récupérer personne ». « Il y en a un certain nombre qui sont venues me chercher, d’autres à qui j’ai proposé mon aide et ça se passe très bien comme ça », a ajouté celle qui avait accompagné des enfants défavorisés avec le Secours populaire mercredi dernier sur une plage normande.  Le président a-t-il besoin à ses côtés d’une Première dame populaire ? « Je pense que c’est toujours mieux, forcément », a répondu Valérie Trierweiler. « Mais il ne faut pas oublier que je suis une femme de gauche, vraiment ancrée à gauche, j’ai forcément 50% de la population qui n’adhèrent pas à ce que je suis ». Malheureusement pour elle, on est sans doute loin des 50% et plus près des 80% !

Plainte contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds publics

Plainte contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds publics

 

Xavier Kemlin « trouve absolument scandaleux que nos impôts servent à loger, nourrir, entretenir, payer le personnel et les déplacements d’une dame avec qui nous n’avons aucun lien juridique ». Comprenez Valérie Trierweiler, celle qu’il nomme délicatement « la maîtresse du président ». Cet héritier de la famille Guichard, arrière-petit-fils du fondateur de l’enseigne Casino, est donc allé déposer plainte le jeudi 14 mars au tribunal correctionnel de Saint-Etienne contre la première Dame pour « détournement de fonds publics ». Xavier Kemlin explique sa démarche dans une vidéo diffusée par le quotidien régional « Le Progrès ». En attendant de voir si la justice compte donner suite à sa plainte, ce qui est loin d’être acquis.  Pour celui qui s’était déjà distingué en 2011 en menant une grève de la faim devant le siège de Carrefour, il est ici « question de morale ». Selon lui, si François Hollande et sa compagne ne se marient pas, c’est pour éviter de payer l’ISF, Valérie Trierweiler venant « d’une famille de banquiers ». Remarque pertinente de la part de celui qui est domicilié en Suisse depuis 16 ans. Et d’ajouter, non sans humour : « Le mariage pour tous, c’est bien, alors qu’il le fasse ».

Tueries Congo : Jacques Chirac et Valérie Trierweiler dénoncent la complicité de l’ONU

Tueries Congo : Jacques Chirac et Valérie Trierweiler dénonce nt la complicité de l’ONU

 

Dans une tribune publiée dans Le Monde, l’ancien président Jacques Chirac et Valérie Trierweiler, ambassadrice de la Fondation Danielle Mitterrand, ont appellé mardi l’ONU à « remplir son mandat » en République démocratique du Congo (RDC). « Connaissez-vous le Kivu ? Un drame s’y joue. (…) Avec déjà des millions de morts et d’autres millions de vies dévastées. Un drame que la communauté internationale pourrait arrêter. A l’instant. Il lui suffirait de donner l’ordre aux dix-sept mille soldats (en mission pour l’ONU, NDLR) de faire leur métier et de remplir leur mandat », écrivent-ils. « Faute d’application réelle de son mandat pour intervenir », les 17.000 soldats de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco) « regardent et constatent ». Ils « attendent une résolution du Conseil de sécurité qui leur permettrait d’agir », regrettent les auteurs.

 

Valérie Trierweiler, conseillère image de Hollande ? Alors c’est pire que Patrick Buisson

Valérie Trierweiler, conseillère image de Hollande ? Alors c’est pire que Patrick Buisson

Encore un peu de temps et Hollande prendra son vélo pour se rendre en Province ; question d’image coachée par Trierweiler. Il faudrait arrêter de nous prendre pour des gogos. Il y eut la cinglante adresse de Laurent Greilsamer (La Favorite, Fayard), il y eut le passionnant récit d’Anna Cabana et d’Anne Rosencher (Entre deux feux, Grasset) ; voici une enquête fouillée signée Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn. Valérie Trierweiler l’inconnue est devenue la mystérieuse, puis la détestée… Au centre de tous les regards et, aussi, au coeur d’une problématique politique – comment rompre avec certaines dérives du quinquennat précédent?  Si elle s’impose en conseillère « image », elle nie farouchement tout rôle politique. Lorsque son compagnon devient président de la République, de mauvaises langues lui attribuent un rôle dans la composition du gouvernement Ayrault. Elle balaie l’accusation d’un trait d’humour : « Quand je lis que j’ai composé le gouvernement… La vérité, c’est que si je l’avais composé, il y a des gens qui n’y seraient pas ! » [...] « Dans les faits, je crois que Valérie n’a pas de rôle sur le plan politique. Mais François et elle en parlent beaucoup entre eux. Ils font des commentaires sur les uns et les autres, analyse Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur. Avec Valérie, il a une relation politique plus dense qu’il n’avait avec Ségolène. Mais elle ne l’influence pas et notamment pas sur la constitution des équipes. » Même comme conseillère image, Hollande devrait s’en méfier. L’ « ordinaire » commence à avoir un goût de réchauffé.

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol