Archive pour le Tag 'va f'

Croissance : la zone euro va flirter avec la récession

Croissance : la zone euro va flirter avec la récession

Pour les troisièmes et quatrièmes trimestres la zone euro pourrait flirter avec la récession (par définition deux trimestres de récession) car contrairement aux prévisions le rebond est absent après deux premiers trimestres quelconques. Du coup va se reposer rapidement la question de la relance, question repoussée par l’Allemagne. L’Allemagne qui pour répondre aux critiques va lancer un faux plan de relance, c’est à dire 10 milliards d’investissements mais pas avant 2016 et étalés sur plusieurs année. Autant dire pas grand-chose à en attendre pour l’Europe. . Les 32 économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne une petite hausse de 0,1% du PIB allemand en juillet-septembre mais leurs estimations s’échelonnent de +0,3% à -0,2%.Le consensus des économistes est de +0,1% également pour l’ensemble de la zone euro. La France, deuxième puissance de la zone, devrait avoir enregistré un léger rebond de 0,2% après sa stagnation du deuxième trimestre mais les économistes anticipent une nouvelle contraction, légère (-0,1%), de l’économie italienne dont le PIB avait reculé de 0,2% trois mois plus tôt. « Il semble que la zone euro et l’Allemagne aient échappé à une récession technique. Mais, soyons clairs, le fait que les choses n’aient pas empiré ne doit pas être un motif de réjouissance », écrivent les économistes d’ING dans une note. Paris et Rome veulent voir la Commission européenne mettre davantage l’accent sur l’investissement et la relance plutôt que l’assainissement budgétaire afin d’empêcher un retour en récession et de gagner du temps pour la mise en œuvre de réformes structurelles. Les dépenses publiques ont sans aucun doute un impact plus direct et en tout cas psychologique que les mesures de politique monétaire mais le pays qui a le plus à dépenser -l’Allemagne- ne souscrit pas à cet argument. Le sujet reviendra certainement sur la table au sommet du G20 en fin de semaine à Brisbane, en Australie, où les grandes puissances, Etats-Unis en tête, demanderont de nouveau à Berlin de faire davantage pour relancer la croissance sur le Vieux Continent.

 

Croissance faible : que va faire la BCE ? Rien !

Croissance faible : que va faire la BCE ? Rien !

Il faut s’attendre à de nouvelles batailles au sabre de bois à l’intérieur de la BCE avec les partisans d’une politique accommandante et les orthodoxes soutenus par l’Allemagne, eux pour le statu quo. .La faiblesse de la croissance aussi bien dans les services que dans l’industrie malgré cette tendance de long terme à la baisse des prix servira jeudi de toile de fond à la réunion de politique monétaire de la BCE. Les débats sont vifs entre banquiers centraux sur les outils à mettre en œuvre pour écarter le spectre de la déflation et sortir l’inflation, de seulement 0,4% en octobre, de ce que la BCE qualifie elle-même de « zone de danger » sous 1%. Considéré comme un bon indicateur de l’activité puisqu’il s’appuie sur le sentiment de milliers d’entreprises à travers le continent, l’indice composite des directeurs d’achats (PMI) de Markit n’a quasiment pas bougé par rapport à son plus bas de 10 mois atteint en septembre, passant de 52,0 à 52,1. « Une telle faiblesse est inquiétante car elle souligne la faiblesse de la demande dans la zone euro et alimente les inquiétudes concernant la croissance. Les éléments d’anticipation dans les deux secteurs se sont révélés décevants », commente Apolline Menut, pour Barclays. Dans les services, l’indice des directeurs d’achat est tombé à un plus bas de sept mois à 52,3 en octobre et il y a peu de chances qu’il s’améliore ce mois-ci. Si le PMI composite, regroupant industrie et services, est resté pour le 16e mois consécutif au-dessus du seuil de 50 séparant la croissance de la contraction, cette situation a un coût. Le sous-indice des prix à la production a plongé à 47,1 contre 48,5 en septembre, soit son plus bas niveau depuis février 2010, ce qui semble indiquer que les entreprises continuent désespérément de jouer sur les prix pour maintenir leur activité.  

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol