Archive pour le Tag 'US'

Page 2 sur 2

États-Unis : La croissance révisée en hausse à 1,2% pour le 1er trimestre

États-Unis : La croissance  révisée en hausse à 1,2% pour le 1er trimestre

Le tassement assez net de la croissance au premier trimestre et confirmé même s’il est moins important que ce qui était prévu dans les chiffres provisoires. En fait la croissance en rythme annualisé serait de 1,2 % au premier trimestre pour. Au quatrième trimestre, la croissance avait été de 2,1%. « La deuxième estimation donne une image plus exacte du degré de ralentissement au début de l’année mais la principale inquiétude sur la croissance de la consommation privée demeure », a déclaré Michael Papen, économiste en chef chez Barclays. Le gouvernement a révisé à la hausse son estimation initiale de la croissance de la consommation des ménages, mais a revu en forte baisse la constitution de stocks des entreprises. La faiblesse constatée au premier trimestre ne fait pas les affaires de Donald Trump qui a promis de doper l’économie américaine. Lors de la campagne présidentielle, le magnat de l’immobilier avait dit vouloir porter la croissance annuelle à 4%. L’administration républicaine table aujourd’hui sur une croissance de 3%, qu’elle juge plus réaliste. Pour développer l’économie, Trump a proposé un programme basé notamment sur des baisses d’impôts et des investissements dans les infrastructures. Mais les analystes craignent que cette politique, si elle se concrétise, provoque une surchauffe de l’économie compte tenu de la faiblesse de la productivité et du manque de main d’oeuvre dans certains secteurs. Si la croissance semble avoir retrouvé un peu de son élan au début du deuxième trimestre, la faiblesse des investissements des entreprises, la modeste hausse des ventes au détail et le déficit commercial au mois d’avril suggèrent qu’elle pourrait ne pas être robuste. Le département du Commerce a annoncé vendredi que les commandes de biens durables hors défense et aéronautique, considérées comme un bon baromètre des projets d’investissement des entreprises, sont restées inchangées en avril, pour le deuxième mois d’affilée. La croissance des dépenses des ménages, qui représentent plus des deux tiers du PIB, s’est faite à un rythme annualisé de 0,6%, au lieu de 0,3% en première estimation, mais reste à son niveau le plus faible depuis le quatrième trimestre 2009, après le rythme soutenu, de 3,5%, constaté au quatrième trimestre.

La production de pétrole de schiste US s’écroule

La production de pétrole de schiste US s’écroule

D’une certaine manière la stratégie de l’OPEP et en particulier de l’Arabie Saoudite est en train de réussir, l’objectif était en effet d’assurer une surproduction du pétrole traditionnel afin d’empêcher la rentabilité du pétrole de schiste des États-Unis. Un pétrole de schiste dans les conditions d’exploitation  sont coûteuses et qui exige donc un relatif aux niveaux des cours du pétrole. La production américaine de pétrole de schiste sera en novembre la plus faible depuis l’essor de cette industrie, selon des projections publiées mardi par le département de la Défense. La production baissera de plus de 93.000 barils par jour à 5,12 millions, a précisé l’Agence d’information sur l’énergie (EIA), émanation du ministère. Jamais chiffre aussi bas n’avait été projeté depuis que ces données ont commencé à être publiées en 2007. Novembre marquera le septième mois consécutif de baisse de la production, a ajouté l’EIA  Cette politique de relatif dumping de la part de l’OPAC et de l’Arabie Saoudite née cependant pas sans conséquences pour les pays producteurs traditionnels car cela les prive de ressources financières essentielles. Du coup le peuple souhaiterait bien maintenant un relèvement des cours.  L’OPEP  a d’ailleurs annoncé une reprise de la demande qui a tiré le pétrole à la hausse. Une hausse qui pourrait cependant être provisoire car il n’y a aucune certitude sur le maintien de la demande compte tenu du ralentissement économique mondial. En fait l’OPEP  commence à être très inquiète de la baisse des prix qui hypothèquent les ressources des pays producteurs. Le pétrole était orienté à la hausse lundi en Asie, en raison notamment de déclarations de l’OPEP laissant les investisseurs anticiper une augmentation de la demande. Le cours du baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en novembre gagnait 0,93% à 50,09 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, s’appréciait de 0,78% à 53,06 dollars. Vendredi, les cours du pétrole avaient légèrement monté à New York, gagnant 20 cents à 49,63 dollars sur le Mercantile Exchange (Nymex), mais baissé à Londres, perdant 40 cents à 52,65 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE).

Actu, infos, économie: articles les plus lus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualités, infos: articles les plus lus

 

 

 

Actualités, infos: articles les plus lus

Taxis : manif lundi à Paris

Climat : un accord vraiment au minimum

UberPOP : covoiturage ou business ?

Sondage Merkel : le oui mais des Français 

Airbus 350: retard ou caprices du Qatar

Travail le dimanche : « triple erreur » (Hamon)

Parti socialiste : 500.000 pour quoi faire ?

Loi Macron : « Du bruit pour pas grand-chose » (Juppé)

Rachida Dati : « Non à une campagne avec les cantines halal ou la burqa»,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Infos, actualités, économie, politique, société:articles les plus lus

 

 

 

 

 

 

 

 

Coalition internationale contre l’Etat islamique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécoms: Free (Iliad) désormais seul candidat à l’achat T-Mobile US

Télécoms: Free (Iliad)  désormais seul candidat à l’achat T-Mobile US

Sprint, le troisième opérateur mobile américain, a renoncé à son offre sur T-Mobile US, son concurrent, estimant qu’il sera trop difficile d’obtenir l’aval des autorités de régulation, selon une source proche du dossier citée par le Wall Street Journal. La filiale du japonais Softbank, qui travaillait à un accord avec Deutsche Telekom, l’actionnaire majoritaire de T-Mobile, devrait s’exprimer ce mercredi 6 août sur le sujet.  Du coup, Iliad qui a formulé une première offre la semaine dernière resterait seul en lice. Même si la proposition du groupe français ne correspondrait pas à la valorisation donnée à sa filiale américaine par la maison mère Deutsche Telekom. « Deutsche Telekom considère l’offre de 33 dollars par action d’Iliad comme étant trop basse au vu des négociations en cours avec Softbank », écrivait, mardi 5 août, le Financial Times. Softbank proposait 40 dollars.  Selon Reuters, le groupe français discuterait avec des investisseurs afin d’améliorer son offre, ce qui lui permettrait d’augmenter la part du numéraire. Iliad discuterait ainsi avec des câblo-opérateurs et des opérateurs de satellites américains, à savoir Dish Networks, Cox

 

Fiscalité: les Suisses rejettent l’accord avec les Etats-Unis

Fiscalité: les Suisses rejettent l’accord US

Le Conseil national (Chambre basse du parlement suisse) a une nouvelle fois refusé mercredi de discuter en urgence d’une loi à la demande des Américains pour régler le conflit fiscal impliquant les banques suisses ayant accepté des fonds américains non déclarés. Avec ce nouveau refus, en 2ème lecture, cette loi est définitivement enterrée par le Parlement alors qu’elle avait le soutien des banques et du gouvernement.

 

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol