Archive pour le Tag 'un nouvel'

Coronavirus: un nouvel essai pour AztraZeneca !!!

Coronavirus: un nouvel essai pour AztraZeneca !!!

 

En annonçant un nouvel essai pour son vaccin AztraZeneca  va jeter un peu plus le doute sur le caractère un peu précipité des annonces des laboratoires. Certes des moyens considérables ont été mis au service de la recherche pour trouver l’antidote au virus; pour autant; la course prend quelques caractères commerciaux discutables en tout cas qui justifie une certaine prudence.

Le plus gros problème est celui de l’efficacité et le la durabilité du vaccin. En outre, on peut discuter jusqu’à plus ample information d’une efficacité à 90 % et plus. Plusieurs scientifiques ont émis des doutes sur la fiabilité des résultats publiés lundi, selon lesquels ce candidat-vaccin s’est avéré efficace à 90% dans un sous-groupe qui a reçu, au départ par erreur, une demi-dose, puis une dose complète.

Selon certains experts, ces doutes pourraient nuire à l’obtention rapide d’une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis et dans l’Union européenne.

“Maintenant que nous avons découvert ce qui semble être une meilleure efficacité, il faut la valider. Nous devons donc procéder à une étude supplémentaire”, a déclaré Pascal Soriot, selon Bloomberg.

“Nous évaluons encore les données et coopérerons avec les autorités de tutelle pour déterminer la meilleure approche à adopter dans le cadre d’une évaluation plus approfondie. Cela viendrait s’ajouter aux données des essais existants qui sont actuellement en préparation en vue de leur homologation”, a-t-il ajouté.

AstraZeneca a prévu de fabriquer 200 millions de doses d’ici la fin 2020 et 700 millions à la fin du premier trimestre 2021.

Retraites :un nouvel enlisement de Macron

 

 

 C’est fini on passe à autre chose, c’est le message porté par Macron et Édouard Philippe qui considèrent  et à juste titre que la grève a trop duré. Évidemment en oubliant de préciser qu’ils portent  une grave responsabilité à la fois pour des raisons de pédagogies contradictoires et approximatives aussi parce qu’ils ont trop politisé un dossier social. Macron depuis quelques jours ne cesse de répéter que l’affaire est terminée. Dans les faits, le conflit se poursuit et d’une certaine manière s’enracine même si effectivement le taux de grévistes ne cesse de diminuer. Ce qui se produit avec les retraites ressemble étrangement à ce qui a existé avec les gilets jaunes.

Un mouvement au départ complètement ignoré, voire méprisé auquel il a été répondu très tardivement et finalement auquel il a fallu lâcher des mesures d’un coût  très important. La même chose se produit avec les retraites. Le pouvoir lâche petit à petit des mesures particulièrement coûteuses en multipliant les exemptions de certaines catégories et les transitions ont compris pour la SNCF et la RATP. Les syndicats radicaux ne lâcheront rien, le pouvoir non plus pour l’instant.

C’est donc l’enlisement assuré d’autant qu’il faudra des semaines et des mois pour  voir un peu plus clair dans le contenu de cette réforme et ses conséquences notamment financières. Aux dégâts sociaux et financiers, il faudra ajouter les conséquences désastreuses sur le plan politique pour Macron dont la capacité à gérer et à moderniser le pays va se trouver sérieusement remise en cause. Macron est en train d’hypothéquer sérieusement sa candidature et surtout d’offrir un  boulevard au rassemblement national. Non pas que les électeurs adhèrent aux thèses de Marine Le Pen mais par rejet à la fois d’une politique de Macron et d’une personnalité devenue insupportable.

EDF : un nouvel EPR low-cost ?

EDF :  un nouvel EPR low-cost ?

 

Fortement bousculé par le gouvernement en raison des dérapages de l’EPR de Flamanville, EDF a promis de procéder à une nouvelle évaluation financière et technique de la filière EPR dont six réacteurs pourraient être construits en France . Le problème c’est que les retards et les dépassements financiers portenet  un coup à la crédibilité de la filière. On objectera il s’agit d’une nouvelle technologie et que des projets techniques de ce type rencontrent nécessairement au début des difficultés. C’est le cas en France mais aussi, en Grande-Bretagne, en Finlande et en Chine ( EDF est aussi impliqué). D’autres projets sont envisagés ailleurs notamment en Inde. .Il est vrai que la concurrence entre Areva et EDF s’est révélé relativement mortifère en termes techniques et financiers ( depuis Areva s’est recentrée sur le seul cycle de l’uranium.) Ceci étant, EDF  n’a pas encore fait la démonstration de l’efficacité de sa gestion en France comme à l’étranger ;  notons quand même que le dépassement des deux réacteurs chinois a été limiter à trois à quatre ans et surtout que la facture est notoirement inférieure : autour de 8 milliards par réacteur au lieu des 12,4 milliards pour l’instant de l’EPR de Flamanville. En outre, la mise en service de Flamanville a déjà été decalée de sept ans. Il y a quelques jours, EDF a avancé un coût moyen futur de l’ordre  de 7,5 milliards par réacteur nucléaire, une somme proche de celle consacrée aux réacteurs chinois.  EDF ravaille à une nouvelle version de réacteur nucléaire de type EPR censée respecter ses coûts de construction, à la lumière des difficultés rencontrées avec les projets à Flamanville, en Chine et en Finlande, a déclaré mercredi le PDG de l’électricien français.

“Nous travaillons étroitement avec Framatome à un EPR qui tirera les enseignements de (la centrale chinoise de) Taishan (…) mais aussi des difficultés rencontrées sur les chantiers en Finlande et Flamanville pour savoir mieux construire et aussi ne pas déborder sur les devis”, a dit Jean-Bernard Lévy lors d’une audition au Sénat. “La cible de coût que nous avons pour l’EPR optimisé, c’est d’essayer de tenir sur un coût sur 60 ans de 65 à 70 euros le MWH avec une référence 2016”, a-t-il poursuivi.

En octobre, EDF a encore revu en hausse le coût de construction de la centrale nucléaire EPR de Flamanville, dans la Manche, désormais évalué à 12,4 milliards d’euros. Ce réacteur, toujours en construction depuis le lancement du chantier en 2007, devait initialement entrer en production en 2012 pour une facture estimée autour de 3,5 milliards.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol