Archive pour le Tag 'un ministre'

Canfin : « Montebourg, un ministre fantasque »

Canfin : « Montebourg, un ministre fantasque »

Ambiance au gouvernement. Montebourg interrogé sur Canal pour savoir s on doit changer le Premier ministre «  demande un joker ». De son coté  Le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin, est invité vendredi de Décideurs Politiques, l’émission du JDD.fr en partenariat avec DECIDEURS TV. Il définit Arnaud Montebourg comme un ministre « un peu fantasque ».    »Montebourg, c’est du show, chacun le sait. » Invité vendredi de Décideurs Politiques, le ministre écolo délégué au Développement, Pascal Canfin, souligne les contradictions du ministre du Redressement productif. « Il y a le Arnaud Montebourg un peu fantasque, qui va faire des déclarations, et qui le lendemain, peut dire le contraire. »En faiat, les écolos tentenet de sedémarquer de Montebourg trop nucléaire à leurs yeux; ils aussi  disent tout haut ce que pense Ayrault de Montebourg pour l’ensemble de son œuvre.

« Virer un ministre » ? Pour l’exemple !

« Virer un ministre » ? Pour l’exemple !

 

Le président des sénateurs PS, François Rebsamen, a reconnu mercredi avoir conseillé à Jean-Marc Ayrault de « virer » un ministre pour l’exemple. Invité de « Questions d’Info » LCP/FranceInfo/LeMonde/AFP, M. Rebsamen était questionné sur des informations du Canard Enchaîné selon lesquelles il aurait conseillé au chef du gouvernement « de virer un ministre, n’importe lequel ». « Mais au moins, fais un exemple . Tous les jours, il y a des annonces prématurées, et même contradictoires. Là, ils s’arrêteront », avait dit M. Rebsamen le 5 mars, selon l’hebdomadaire satirique. Le sénateur-maire de Dijon a reconnu avoir fait cette déclaration. « Oui, c’était un léger moment d’agacement » (…) je souhaite qu’il n’y ait pas des annonces contradictoires, qu’il y ait une annonce, qu’elle soit faite par le Premier ministre, et que tout le monde s’y tienne ». « Ca voulait dire: ‘ramène de l’ordre dans ce gouvernement ‘ », a-t-il ajouté. Il faut, a-t-il poursuivi, « que tous les ministres apprennent à respecter la règle collective. Et c’est vrai que chez certains de ces ministres (…) il faut qu’ils apprennent à travailler collectivement, autour du Premier ministre ».

 

« Chavez c’est De Gaulle plus Léon Blum », selon un ministre qui avait fumé un pétard !

« Chavez c’est De Gaulle plus Léon Blum », selon un ministre qui avait fumé un pétard !

Dur, dur d’être ministre quand on ne sert à rien ; c’est le cas de Victorin Lurel (et de 2 ministres sur trois)  qui représentait le gouvernement français aux obsèques de Hugo Chavez vendredi à Caracas, L’occasion pour ce ministre inconnu de se faire connaître avec des propos pour le moins surprenants ; choisi justement pour son quasi anonymat, il aurait pu se taire ( la France ne voulait pas trop se faire remarquer à cette cérémonie), C’est ce qu’on lui demandait en ne faisant pas représenter la France par un ministre connu et comptant politiquement.  a confié son émotion à la presse après la cérémonie, contesté le qualificatif de « dictateur » pour désigner l’ex-président vénézuélien, et estimé que « Chavez c’est De Gaulle plus Léon Blum ». Il avait sûrement fumé un pétard de trop avant la cérémonie ! Interrogé par les radios RTL et Europe 1, le ministre des Outre-mer a expliqué avoir été impressionné par la dépouille de Hugo Chavez devant laquelle il s’est recueilli, et le travail des thanatopracteurs dans la perspective de l’embaumement.   »Il était tout mignon (…), frais, apaisé comme peu(vent) l’être les traits de quelqu’un mort, on avait un Hugo Chavez pas joufflu comme on le voyait après sa maladie », a-t-il dit.   »C’était émouvant », a ajouté Victorin Lurel, « on peut ne pas être d’accord avec telle ou telle action de Hugo Chavez mais les gens sont fiers de ce qui a été fait en 14 ans » de présidence.  Et d’enchaîner: « Toute chose égale par ailleurs, Chavez c’est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu’il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c’est-à-dire le Front populaire, parce qu’il lutte contre les injustices ».   »Moi je dis, et ça pourra m’être reproché, (…) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu’on prétend que c’est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l’Homme », a encore déclaré le ministre.  Plusieurs députés de droite et du centre ont dénoncé ces propos, l’un d’eux, Yves Jégo (UDI), exigeant du Premier ministre Jean-Marc Ayrault « une clarification ».  Christian Estrosi (UMP) s’est dit « très choqué » et son collègue de groupe Dominique Bussereau a fustigé « des propos hallucinants », lui aussi sur son compte Twitter.  Vendredi, pour les funérailles d’Etat, dans la capitale vénézuélienne, du président décédé mardi, 32 chefs d’Etat et de gouvernement étrangers avaient fait le déplacement. Le cercueil de Chavez était exposé dans le salon d’honneur de l’Académie militaire plein à craquer. Embaumé « comme Lénine », le corps restera encore exposé au public au moins sept jours, avant d’être plus tard visible dans le futur Musée de la révolution bolivarienne.  S’il a qualifié l’embaumement de pratique « d’un autre temps », Victorin Lurel s’est dit impressionné par la préparation du corps du défunt: « On avait l’impression qu’il y avait là une sorte d’opération, je pèse mes mots, de sanctification ».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol