Archive pour le Tag 'UMP; Juppé'

Sondage UMP : Juppé, préféré des sympathisants

Sondage UMP : Juppé, préféré des sympathisants

Alain Juppé arrive en tête devant François Fillon et Jean-François Copé dans le coeur des sympathisants UMP qui à 54% considèrent qu’il « ferait un bon président de la République », selon un sondage BVA pour i>TELE et Le Parisien publié vendredi. Dans cette enquête, il arrive en tête sur cinq des sept traits d’images testés. Il est considéré comme « sympathique » par 42% des sympathisants UMP devant François Fillon (35%) et Jean-François Copé (15%), « proche des gens » par 40% devant Fillon (32%) et Copé (19%), « rassembleur » par 49% ( Fillon, 30%; Copé, 15%) et « rassurant » pour 50% d’entre-eux (Fillon, 40%; Copé, 3%). Il fait jeu égal avec François Fillon pour le « courage » (36% chacun) quand Jean-François Copé est choisi pour ce trait d’image par 22% des sondés. En revanche, le président de l’UMP arrive très largement en tête pour le dynamisme avec 54%, devant Juppé (25%) et Fillon (14%). Pour 54% des sympathisants UMP sondés, Alain Juppé « ferait un très bon président » (Fillon, 31%; Copé, 8%). 7% ne se prononcent pas.

 

Alain Juppé à la tête de l’UMP ?

Alain Juppé à la tête de l’UMP ?

Il est clair que Copé ne fait pas le poids pour diriger l’UMP. Un poste qu’il avait pourtant conquis pour se mettre en position de candidat en 2017. Une posture qui a déplu surtout quand il s’est peu impliqué pour soutenir Sarkozy. D’où d’abord la réaction de Fillon, candidat lui aussi à la direction de l’UMP. Maintenant celle de Juppé. L’ancien ministre des Affaires étrangères Alain Juppé se dit prêt à briguer la présidence de l’UMP dans un entretien à paraître jeudi dans Paris Match, écrit la rédactrice en chef adjointe du magazine sur son compte Twitter. Une « guerre des chefs » a commencé à l’UMP, dont la direction devrait être disputée à l’automne lors d’un scrutin interne. « Demain, dans (Paris) Match, Alain Juppé se dit prêt pour la présidence UMP », écrit Élisabeth Chavelet sur le site de microblogging. François Fillon avait confirmé implicitement la semaine dernière ses ambitions pour la présidence de l’UMP, prévenant son rival Jean-François Copé, secrétaire général du parti, que la place ne lui revenait pas de droit. Pour l’ancien Premier ministre français, le principal parti de droite n’a plus de leader naturel après le retrait de Nicolas Sarkozy. Invité mercredi sur France 2, François Fillon a jugé « excessifs » les commentaires provoqués par cette déclaration, tout en refusant de se prononcer sur celle d’Alain Juppé. « Je note que, quand c’est moi qui m’exprime, ça fait beaucoup de bruit. Je crois qu’Alain Juppé a dit la même chose que ce que j’ai dit la semaine dernière », a-t-il déclaré.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol