Archive pour le Tag 'transférés'

GE : 400 emplois transférés en France

GE : 400 emplois transférés en France

Les bonnes nouvelles sont rares dans l’industrie il faut donc souligner celle qui consiste pour GE à délocaliser 400 emplois des États-Unis en France ;  en fait une décision qui tient surtout aux mécanismes de garantie financière beaucoup plus avantageux qu’offre la France notamment à travers la Coface Le conglomérat américain explique cette décision par le fait qu’il n’a plus accès aux garanties à l’export que lui assuraient l’Export-Import Bank américaine depuis que le Congrès a fermé celle-ci en juin. Il précise que la Coface, l’agence française de financement à l’export, a accepté d’apporter son soutien à certains projets du groupe via une nouvelle ligne de crédit en échange du transfert sur le site français de Belfort d’activités de production représentant 400 emplois. Une porte-parole de GE a expliqué que ces 400 postes s’ajouteraient au millier d’emplois que le groupe s’est engagé à créer en France après le rachat de la branche énergie d’Alstom, une promesse faite dans le cadre des discussions avec les autorités françaises. L’opération a obtenu la semaine dernière le feu vert définitif de la Commission européenne. Les annonces de mardi portent également sur cent postes appelés à être délocalisés des Etats-Unis vers la Hongrie et la Chine.  GE explique qu’il est candidat à des projets internationaux dans l’énergie représentant un total de 11 milliards de dollars (9,7 milliards d’euros) et nécessitant des financements par des agences de crédit à l’export.

Air-France : les vols intérieurs transférés chez HOP

Air-France : les vols intérieurs transférés chez HOP

 

Sans doute lune des conséquences de la très coûteuse dernière grève, les vols internes seront plus assurés directement par Air France mais par sa filiale « HOP ». Une filiale beaucoup plus compétitive qui pourra peut–être sauver une activité très déficitaire. Les vols domestiques d’Air France seront opérés, à partir d’avril 2015, par Hop!, filiale régionale de la compagnie française. Cette offre court-courrier sera commercialisée sous la marque unique « Hop! Air France », a dévoilé Air France dans un communiqué jeudi 20 novembre. A l’exception des vols alimentant la plateforme de correspondances de Roissy-Charles de Gaulle d’où partent les avions pour les destinations internationales, tous les vols entre Paris-Orly et la province et ceux desservant les villes de province entre elles, seront regroupés chez Hop! avec l’objectif de gagner en réactivité commerciale et en flexibilité. Hop!, née de la fusion en janvier 2013 entre les trois compagnies régionales Airliner, Brit Air et Regional, opère actuellement 510 vols quotidiens. Son activité passera à 800 vols par jour à partir de la saison été (avril-octobre), a indiqué la compagnie. Ce projet, qui était présenté jeudi en Comité central d’entreprise, avait été préconisé par le groupe d’experts dans un rapport remis le 30 juin à la direction, rappelle la direction. L’activité court-courrier (dite « point à point »), qui emploie 4 200 personnes, a généré 1,7 milliard d’euros de chiffres d’affaires en 2013 et compte 15 millions de clients passant par 13 escales. Pour autant, elle reste largement déficitaire. La perte d’exploitation devrait encore atteindre 140 millions d’euros (hors grève des pilotes de septembre) cette année contre 220 millions l’an passé. Avec cette nouvelle organisation, le groupe espère retrouver la rentabilité « dans les trois ans ».« La direction assure qu’il n’y aura aucun changement dans les contrats de travail. L’ensemble des avions Hop! seront traités par du personnel Air France dans les escales Air France », a indiqué à l’AFP une source syndicale.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol