Archive pour le Tag 'titre'

Tesla: 500.000 ventes mais survalorisation du titre

Tesla 500.000 ventes mais survalorisation du titre

 

Le constructeur automobile  Tesla qui se veut le futur champion du secteur revendique la vente de 500 000 véhicules électriques en 2020. Il s’agit certes d’une percée significative du véhicule électrique pour autant la société est très largement survalorisée en bourse, de l’ordre de 6 à 10 fois plus que les grands de l’automobile qui produisent  4 à 10 millions de voitures par an. Des experts considèrent que cette survalorisation est particulièrement dangereuse, elle est 10 fois supérieure aux plus grands constructeurs mais Tesla produit 20 fois moins de voitures.
Dans l’ordre Toyota domine la production mondiale suivie de Volkswagen.

Le classement 2019 des principaux constructeurs automobiles mondiaux

Constructeurs

Volume de ventes
(en millions)

Variation en %

Toyota

10,74

+1

Volkswagen

10,71

stable

General Motors

7,72

-8

Ford

5,39

-10

Nissan

5,18

-8

Honda

5,17

-2

Hyundai

4,48

stable

Fiat Chrysler

4,42

-9

Renault

3,75

-3

PSA

3,48

-10

Suzuki

3,34

+6

Daimler

2,82

+1

Kia

2,82

stable

BMW

2,54

+2

Mazda

1,50

-7

Mitsubishi

1,23

+1

Tesla

368 000

+50

 

Le groupe Tesla dit avoir livré 499.550 voitures en 2020, alors que les analystes financiers tablaient en moyenne sur un chiffre de 481.261 selon les données de Refinitiv.

Elon Musk s’était fixé un objectif de 500.000 ventes.

L’année 2020 a par ailleurs été très réussie pour Tesla d’un point de vue boursier: le cours de ses actions a été multiplié par près de neuf et sa capitalisation atteignait en clôture jeudi plus de 668 milliards de dollars (550 milliards d’euros), plus de six fois celle du numéro un européen de l’automobile, l’allemand Volkswagen.

La France garde son titre de champion pour la fiscalité massive

La France  garde son titre de champion pour la fiscalité massive

 

Les titres mondiaux obtenus par la France sont rares, elle vient pourtant d’en obtenir un nouveau dont on peut se passer : champion 2018 de la fiscalité massive. En gros presque la moitié de la richesse nationale est affectée aux prélèvements obligatoires. Sur chaque euro de richesse produite la moitié va donc en direction de Bercy. On est loin des 35 % de prélèvements obligatoires que De Gaulle ne voulait pas dépasser voire même des 40 % dont Giscard considérait qu’ au-delà on devenait un pays socialiste. Il y a longtemps que le pays a versé dans l’étatisme qui se nourrit  lui-même de son développement sans que soit forcément bien assumée les tâches régaliennes. Bref la mécanique étatique grossit pour elle-même et personne ne peut la contrôler .  La France a donc été à nouveau en 2018 le pays à la fiscalité la plus élevée dans l’Union européenne, devant la Belgique et le Danemark, selon un communiqué publié mercredi par l’Office européen de statistiques Eurostat.

Le ratio recettes fiscales/PIB, c’est-à-dire la somme des impôts et des cotisations sociales nettes en pourcentage du Produit intérieur brut, s’élève à 48,4% en France, contre 47,2% en Belgique et 45,9% au Danemark.

La France occupe cette première place depuis 2015, selon les chiffres disponibles. Notons que la moyenne des pays de le l’OCDE tourne autour de 35 %.

 

De l’autre côté de l’échelle, l’Irlande (23,0%), la Roumanie (27,1%) et la Bulgarie (29,9%) ont enregistré l’an dernier les ratios les plus faibles.

Ce ratio atteint 41,7% du PIB pour la zone euro et 40,3% pour l’UE dans son ensemble. Il s’élève à 41,5% en Allemagne.

« Si l’on examine les principales catégories fiscales, une nette diversité existe entre les États-membres de l’UE », souligne Eurostat dans son communiqué.

La part des impôts sur la production et les importations est la plus élevée en Suède (22,4%) et la plus faible en Irlande (8,0%).

Les impôts sur le revenu et le patrimoine sont les plus lourds au Danemark (28,9%), suivi de la Suède (18,6%), contre 4,9% en Roumanie.

Enfin, c’est en France que les cotisations sociales sont les plus élevées (18,0%), devant l’Allemagne (17,1%), contre 0,9% au Danemark, où les prestations sociales sont financées par l’impôt.

 

Handball : 5ème titre mondial contre une équipe internationale du Qatar

Handball : 5ème titre mondial contre une équipe internationale du Qatar

 

La France n’a pas vaincu une équipe du Qatar mais une équipe internationale de mercenaires puisque 16 joueurs ont été naturalisés pour ce mondial. Bref une très belle victoire des bleus; ceci étant le hand ne se grandit pas au plan de instances internationales en entrant de plein pied dans le sport business qu’affectionne en particulier le Qatar ( qui a déjà acheté la coupe du monde de foot). Il serait temps de faire le ménage et pas seulement dans le foot sauf à dénaturer complètement le concept d’équipe nationale.   Les Bleus ont remporté ce dimanche 1er janvier la finale du Mondial 2015 de handball en dominant le Qatar (25-22). Menée par Nikola Karabatic (5 buts), l’équipe de France décroche son 5ème titre mondial et se hisse seule au firmament du handball mondial, devant la Suède et la Roumanie (4 titres).Les hommes de Claude Onesta ont viré en tête dès les premières minutes de la rencontre. Après avoir été menés de 6 buts en milieu de première mi-temps, les Qataris sont revenus plusieurs fois à une longueur, profitant des performances de leur gardien Danijel Saric, auteur de 14 arrêts et de Zarko Markovic (7 buts). Les hommes de Valero Rivera, se sont finalement inclinés face à la puissance de feu française, symbolisée par un Valentin Porte décisif dans le deuxième acte. Le dernier rempart tricolore Thierry Omeyer a scellé le sort du match avec une dernière parade à une minute de la fin.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol