Archive pour le Tag 'Tilly-Sabco'

Volailler Tilly-Sabco : liquidation judicaire, 326 emplois menacés

Volailler Tilly-Sabco : liquidation judicaire,  326 emplois menacés  

 Ce mardi matin, la juridiction a prononcé la liquidation judiciaire de l’entreprise qui emploie 326 personnes à Gerlesquin dans le Finistère mais il autorise le volailler à poursuivre son activité pendant deux mois, jusqu’au 30 novembre.  Dans son jugement, le tribunal « prend acte du financement de la poursuite d’activité et du paiement des salaires jusqu’au 30 octobre ».  « C’est un soulagement, on pouvait craindre une liquidation pure et simple de l’activité » a commenté Nadine Le Guen, déléguée CGT de l’entreprise. Ce délai accordé par le tribunal de commerce doit permettre au PDG Daniel Sauvaget de trouver un projet de reprise, le plan de continuation en cours n’ayant pas pu être conduit à son terme. Une rencontre est prévue ce mardi à la mi-journée dans les locaux de l’abattoir, avec l’ensemble du personnel pour faire le point sur la situation.  Tilly-Sabco a des difficultés financières depuis fin 2013. Depuis la suppression des aides européennes à l’exportation pour les poulets congelés. 

 

Tilly-Sabco : occupation de la sous-préfecture de Morlaix

Tilly-Sabco : occupation de la sous-préfecture de Morlaix

 

 Environ 200 salariés de l’entreprise agroalimentaire en difficulté Tilly-Sabco, deuxième exportateur de poulets français, ont occupé lundi la sous-préfecture de Morlaix (Finistère) pour réclamer des aides. Les manifestants, portant des bonnets rouges mais dont l’action n’est pas directement liée à l’écotaxe, ont détruit la grille d’entrée du bâtiment pour pénétrer dans la cour où ils ont allumé des feux. Le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine, a prévenu que cette occupation ne serait pas tolérée longtemps. « On va continuer la discussion avec ceux qui sont sur place et l’appel à la raison. Mais une situation de blocus prolongée ne serait pas tolérable », a-t-il dit sur BFMTV. Présent sur les lieux, Daniel Sauvaget, le PDG de Tilly-Sabco, a expliqué faire partie intégrante des manifestants, sans être l’initiateur de l’opération, pour exprimer « le ras-le-bol » de la profession. « Il y a 5.000 emplois en jeu dans notre filière », a-t-il dit sur la même chaîne. Les salariés de la société en difficulté financière ont dit vouloir camper sur place « jusqu’à l’arrivée de Stéphane Le Foll », le ministre de l’agriculture, attendu vendredi en Bretagne. Tilly-Sabco a annoncé la semaine dernière qu’à partir de janvier, l’entreprise cesserait son activité de poulet export, qui représente 90% de son chiffre d’affaires. Cette décision menace un millier d’emplois, selon elle. Les salariés réclament surtout la réinstauration des subventions européennes à l’exportation supprimées en juillet dernier par la Commission de Bruxelles.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol