Archive pour le Tag 'TikTok'

TikTok : nouveau rebondissement

TikTok : nouveau rebondissement

 

Un nouveau rebondissement dans l’affaire TikTok  avec évidemment une protestation des Chinois contre l’éviction des actuels propriétaires. Observons cependant qu’en Chine,  Facebook, Instagram et autres grands du numérique sont complètement interdits en Chine. Le président américain n’est pas non plus satisfait de la solution qui consisterait à ne laisser au investisseurs américains qu’une part minoritaire dans le capital détenu par les Chinois.

Le président américain veut que les sociétés américaines contrôlent totalement TiK TOK. Un enjeu politique pour le contrôle des données dont l’utilisation peut influencer les comportements. Mais aussi surtout un énorme enjeu économique compte tenu du rythme de développement de TiK TOK qui va par ailleurs bientôt entrer en bourse aux États-Unis et dont la valorisation serait par exemple supérieure à celle de Total. Trump récuse donc l’accord qui se dessinait :   ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, laissait entrer au capital d’une nouvelle entité chargée des activités de l’application aux États-Unis les groupes américains Oracle (à hauteur de 12,5%) et Walmart (7,5%). Lundi matin, ByteDance faisait savoir qu’après une pré-introduction en Bourse, elle garderait à 80% du contrôle de la nouvelle entité. Elle précisait que l’accord ne prévoyait aucun transfert d’algorithmes ou de technologie, qu’Oracle aurait accès au code source de l’application aux États-Unis et que le CEO de Walmart siégerait au conseil d’administration aux côtés du fondateur et des actuels dirigeants de ByteDance.

Mais Donald Trump veut plus, lui dont l’objectif initial était de faire racheter purement et simplement TikTok par des Américains. «Oracle et Walmart vont l’acheter, ils en auront un contrôle total» a affirmé le président américain dimanche soir sur Fox News. Et si ByteDance garde 80% de l’actionnariat ? «S’ils le font, nous ne conclurons tout simplement pas l’affaire».

De son côté, le rédacteur en chef du média chinois Global Times affirme que le gouvernement chinois n’acceptera pas non plus l’accord entre ByteDance, Oracle et Walmart dans sa forme actuelle.

 

Trump OK pour la reprise de TikTok par Oracle

Trump OK pour la reprise de TikTok par Oracle

Le président américain a déclaré aux journalistes accrédités à la Maison Blanche qu’il avait donné sa bénédiction à l’accord entre TikTok, Oracle et Walmart, qui créerait une nouvelle compagnie appelée TikTok Global.

Oracle a annoncé prendre une participation de 12,5% dans TikTok Global.

Oracle et Walmart pourraient détenir à terme une participation de 20% dans la société, selon une source.

TikTok s’est dit “heureux que la proposition de TikTok, Oracle et Walmart résolve les inquiétudes de l’administration américaine liées à la sécurité et règle les questions relatives à l’avenir de TikTok aux États-Unis”.

Le propriétaire de TikTok, la société chinoise ByteDance, souhaite que l’application soit valorisée 60 milliards de dollars dans le cadre de l’accord avec Oracle et Walmart, selon l’agence Bloomberg.

A ce prix, les deux entreprises américaines devraient débourser 12 milliards de dollars pour prendre une participation de 20% dans TikTok Global.

Donald Trump a affirmé que la nouvelle société créerait 25.000 emplois aux États-Unis. “J’ai donné ma bénédiction à l’accord”, a-t-il déclaré.

La Chine doit encore donner son feu vert. En attendant elle a pris des sanctions contre les États-Unis alors que les applications américaines comme Facebook et Twitter sont complètement interdites en Chine

TikTok et WeChat : des représailles des chinois !!!

TikTok et WeChat : des représailles des chinois !!!

Devant la suppression de l’exploitation des applications chinoises TikTok et WeChat au États-Unis, la Chine promet de répondre par des sanctions économiques. De quoi évidemment s’offusquer pour le moins dans la mesure où des applications américaines comme Facebook, Twitter et autres sont complètement interdites en Chine.. L’hypocrisie et le culot de la Chine constitue de véritables provocations.

Le ministère chinois du Commerce avait qualifié la décision américaine d’«intimidation» et prévenu que «si les Etats-Unis persistent dans leurs actions unilatérales, la Chine prendra les mesures nécessaires pour protéger de façon résolue les droits et les intérêts des entreprises chinoises».

Pour le département américain du Commerce, «le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis». Pour l’instant on attend encore une position de la France et de l’union européenne sur ce sujet.

TikTok et WeChat interdits aux États-Unis

TikTok et WeChat interdits aux États-Unis

TikTok et la messagerie WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis. Une décision qui a surpris puisque des négociations étaient en cours pour une reprise par des sociétés purement américaines notamment Oracle.

Le département du Commerce américain justifie  cette suppression des menaces à la « sécurité nationale »

Washington laisse cependant une porte ouverte à TikTok, application très populaire auprès des jeunes permettant de produire de courtes vidéos, avant de lui interdire complètement d’opérer sur son sol.

« Le président laisse jusqu’au 12 novembre pour résoudre les problèmes de sécurité nationale posés par TikTok. Les interdictions pourraient être levées le cas échéant », a en effet indiqué le département du Commerce dans un communiqué.

.

« Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des États-Unis », explique le ministère américain dans un communiqué.

Les niaiseries de Macon sur TikTok,

Les niaiseries de Macon sur TikTok,

Tik Tok, c’est le dernier réseau social à la mode surtout pour les plus jeunes. Et Macron en profit  pour lancer un message d’une niaiserie confondante sur ce réseau : : « Si vous venez d’avoir votre bac, ce message est pour vous. Bravo, félicitations ». Puis il lance : « Votre génération a devant elle un monde à inventer. Plus fort, plus solidaire, plus écologique. Je ferai tout pour que le gouvernement travaille pour que ce monde soit meilleur. Mais ce n’est pas moi qui déciderai de votre avenir, ce sera vous. Alors aujourd’hui, profitez, fêtez le baccalauréat et après, bon courage », a-t-il conclu en faisant un clin d’œil.

Une curieuse conception du rôle d’un président de la république qui confond sans doute message politique et message publicitaire pour vendre du soda.

TikTok interdit aux États-Unis ?

TikTok interdit aux États-Unis ?

 

Conséquence peut-être de la mainmise de la dictature chinoise sur Hong Kong, le conflit culturel entre la Chine et les États-Unis se renforce. Ainsi les États-Unis envisagent de supprimer notamment le très célèbre réseau social TikTok, chouchou des adolescents du monde entier, pourraient-ils être interdits aux États-Unis? Ce scénario n’est pas écarté par Mike Pompeo, secrétaire d’État américain. Interrogé lundi soir sur Fox News, le chef de la diplomatie du gouvernement Trump a indiqué «prendre le problème très au sérieux»«Je ne voudrais pas m’avancer par rapport au président Trump, mais c’est un dossier que nous sommes en train d’examiner», avance-t-il. L’Administration américaine, rappelle Mike Pompeo, a déjà pris des sanctions contre d’autres géants chinois comme Huawei ou ZTE, soupçonnés d’espionnage au profit de Pékin. Elle pourrait tout aussi bien rajouter ce réseau social à sa liste, et ce alors que la guerre commerciale entre les deux pays bat son plein. «Utilisez TikTok seulement si vous souhaitez que vos données personnelles soient entre les mains du Parti communiste chinois», ironise le secrétaire d’État.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol