Archive pour le Tag 'Thalys'

Thalys : un terroriste minable

Thalys : un terroriste minable

 

Le terroriste du train Thalys présente une  défense minable qui rend bien compte ce la personnalité de ces individus cinglés , fanatisés mais sans vrai courage. En fait son système de défense vise à échapper au chef d’inculpation de terrorisme, du coup il n’a rien trouvé de mieux que d’affirmer qu’il a trouvé ces armes par hasard ! On rêve évidemment devant tant d’invraisemblance et de couardise. C’est sans doute aussi par hasard qu’il a été fiché comme dangereux par plusieurs pays ?  Le tireur présumé de l’attaque contre le Thalys Amsterdam-Paris vendredi soir réfute donc  toute intention terroriste et explique avoir voulu rançonner les voyageurs avec une arme trouvée par hasard à Bruxelles, a indiqué dimanche l’avocate qui l’a assisté aux premières heures de sa garde à vue. Interpellé en gare d’Arras (Pas-de-Calais), Ayoub el Khazzani est toujours en garde à vue au siège de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire et de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).  Ce Marocain de 26 ans avait été signalé en février 2014 à la France par les autorités espagnoles pour son appartenance à la mouvance islamiste radicale, a indiqué le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve samedi, et il faisait depuis l’objet d’une fiche « S » (Surêté d’Etat).   »Mon client ne m’a pas paru dangereux, pas vindicatif, pas revendicatif, au contraire un peu étonné de tout ce qui pouvait lui arriver », indique sur BFM TV Me Sophie David, avocate au barreau d’Arras.   »Quand je lui rappelle pourquoi il est là, il est médusé du caractère terroriste qui est attribué à son action », rapporte-t-elle. Démentant tout commanditaire, il explique son geste « uniquement par le besoin d’argent ». Par l’intermédiaire de son interprète, il raconte avoir trouvé « providentiellement » une valise contenant une kalachnikov et un portable dans un jardin public à côté de la gare du Midi à Bruxelles où il a l’habitude de dormir avec d’autres sans-abri.  Sur les conseils de plusieurs sans-abri, il monte à bord du Thalys dans l’idée de « rançonner » des passagers, rapporte son avocate. « Il pensait ensuite, en tout cas c’est ce qu’il déclare, tirer dans une vitre du train et sauter par la vitre pour s’échapper. »

 

Thalys : un islamiste radical ou un gentil touriste ?

Thalys : un islamiste radical ou un gentil touriste ?

 

 

 

On se demande bien à quoi peuvent servir les précautions oratoires de Bernard Cazeneuve, le ministre de l’intérieur. Il s’interroge en effet publiquement pour savoir si le tireur du Thalys était un  islamiste radical. De quoi peut-être gagner du temps pour étouffer les interrogations concernant la surveillance de ce terroriste. De toute évidence, il s’agit évidemment d’un cinglé fanatisé qui, comme la plupart de tous les autres, donne  un habillage idéologique à sa marginalité et à  sa   violence. De toute évidence le plan anti terroriste français comporte donc encore de nombreux trous. Inutile donc de tergiverser l’auteur est sans doute à la fois cinglé, radical et islamiste. Il conviendra de revoir les conditions de sécurité notamment dans le transport. De ce point de vue  on peut s’étonner que pratiquement aucun contrôle n’ait  lieu dans les gares et que n’importe qui puisse accéder au train qu’il soit voyageur ou non. Pour gagner du temps ou en perdre, on affirme que  l’identité du tireur du Thalys n’est pas établie avec certitude mais qu’il pourrait s’agir d’un Marocain de 26 ans signalé en février 2014 à la France par les autorités espagnoles pour islamisme radical, a déclaré samedi Bernard Cazeneuve. Son signalement a « aussitôt » conduit la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à émettre à son encontre une fiche « S » qui implique une surveillance discrète, afin de pouvoir le repérer en cas de passage sur le territoire, a précisé le ministre français de l’Intérieur. »Il convient de rester prudent quant à son identité qui n’est pas encore établie avec certitude à l’heure où je vous parle », a déclaré Bernard Cazeneuve lors d’un point presse. »Si l’identité qu’il déclare était toutefois confirmée, elle correspondrait à celle d’un individu de nationalité marocaine âgé de 26 ans, signalé par les autorités espagnoles aux services de renseignement français en février 2014 du fait de son appartenance à la mouvance islamiste radicale », a-t-il ajouté.  Il est par ailleurs établi, si son profil est confirmé, qu’il a résidé en 2014 en Espagne puis en 2015 en Belgique, a dit le ministre. Selon une source au sein de l’antiterrorisme espagnol, il est venu en France en 2014, d’où il a rejoint la Syrie avant de retourner en France.  Une source française a confirmé à Reuters que le suspect « aurait fait un ou des passages en France ». L’individu avait dans un premier temps décliné une autre identité auprès des enquêteurs, qui était « inconnue des services », d’où la prudence de Bernard Cazeneuve, a-t-on expliqué à Reuters de source proche du dossier.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol