Archive pour le Tag 'TFI'

TFI- Macron : audience record mais déception record aussi

TFI- Macron : audience record mais déception record aussi

 

En choisissant une mission  particulièrement regardée notamment par la France périphérique, Macron a voulu frapper fort. Effectivement cette émission a enregistré une  audience record. (6.4 Millions de spectateurs) et des reprises partout dans les médias.  Malheureusement  l’intervention de Macron a fait un flop surtout chez les retraités. 72% des retraités pas convaincus à propos de la CSG selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro. Selon cette enquête parue vendredi, l’intervention dans le journal de 13-Heures de Jean-Pierre Pernaut a été un succès d’audience, avec 70% des Français interrogés exposés d’une manière ou d’une autre à la parole présidentielle.  Par ailleurs les Français n’ont pas été non plus convaincus par les explications présidentielles sur la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires : 68% des sondés et 75% des ruraux, les plus concernés, sont dans ce cas. En ce qui concerne le conflit à la SNCF, 56% des Français soutiennent la réforme voulue par le gouvernement et 55% jugent “pas justifié” le mouvement de grève, qui en est à sa troisième période de deux jours. Interrogés sur les traits de personnalité d’Emmanuel Macron, les sondés l’ont jugé “pas humble” (75%, +3 points par rapport à décembre), “pas proche des gens” (70%, +8). Ils sont 65% (-2) à le considérer comme le “président des riches” alors qu’Emmanuel Macron se présente en “président de tous les Français”.

L’enquête a été réalisée les 12 et 13 avril auprès d’un échantillon de 1.011 Français interrogés via internet. Selon Mediamétrie, 6,4 millions de téléspectateurs ont regardé le président sur TF1, un record d’audience à cette heure, avec un pic à sept millions en début d’émission. Environ un million de personnes supplémentaires l’ont regardé en vidéo. Les sondés l’ont jugé “pas humble” (75%, +3 points par rapport à décembre), “pas proche des gens” (70%, +8). Ils sont 65% (-2) à le considérer comme le “président des riches” alors qu’Emmanuel Macron se présente en “président de tous les Français”.

 

TFI : baisse d’audience confirmée

TFI : baisse d’audience confirmée

TF1 encore perdu  environ un millions de téléspectateurs lors de la retransmission de l’émission phare, les Enfoirés.  Le refus de Canal+ de diffuser les chaines de TFI a plombé l’audience de cette chaine. Résultat TFI perd sur deux tableaux en audience et en ressources de pub.  Les Enfoirés n’ont attiré « que » 9,7 millions de téléspectateurs sur TF1 vendredi 9 mars, ce qui représente toutefois 45,2% de part d’audience, dans un contexte tendu avec Canal+. Le spectacle avait attiré 10,1 millions de téléspectateurs en 2017 (45,6% de part d’audience), 11,6 millions en 2016 (50% de part d’audience), et 11,4 millions en 2015 (48%), réalisant chaque fois la meilleure audience de l’année, hors rencontres sportives, selon les chiffres de Médiamétrie. Puisque  TF1 lui réclamait environ 20 millions d’euros de droits de diffusion, Canal+ avait  arrêté de diffuser les chaînes du groupe (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI) sur ses bouquets dans la nuit de jeudi 1er mars à vendredi 2 mars et les audiences de la chaîne s’en sont nettement  ressentir.  Selon Le Parisien, le journal de 20 Heures de TF1 du premier soir (vendredi) suivant la coupure du signal de la Une aux abonnés de la chaîne cryptée, n’a rassemblé que 4,9 millions de téléspectateurs (22,4 % de part d’audience). Il a été nettement devancé par celui de France 2 et ses 5,8 millions de spectateurs (26,1 %). Ce serait même le plus mauvais score de la saison pour un vendredi soir, explique le quotidien, car la moyenne se situe autour de 5,4 millions de téléspectateurs. Même motif, même sanction pour le journal de 13 heures du même jour, qui selon Médiamétrie, a enregistré sa plus mauvaise audience de la saison pour une fin de semaine (hors Jeux Olympiques) avec 400.000 téléspectateurs de moins, même si le 13 heures restent en tête. L’émission-phare du samedi soir, The Voice, a perdu près d’un million de fidèles, avec ses 5,333 millions de téléspectateurs. En résumé le groupe TFI veut faire payer cher sa diffusion aux diffuseurs comme Canal ou Orange. Une position étrange dans la mesure où les diffuseurs concourent à l’audience du groupe et à ses retombées publicitaires. C’est aussi  mettre le doigt dans un engrenage infernal car toutes chaines revendiqueraient les mêmes taxes de diffusion (Canal diffuse environ 400 chaines).

TF1 en perte de vitesse : réorganisation en vue dans la direction

TF1 en perte de vitesse : réorganisation en vue dans la direction

 

L’issue du combat ne faisait guère de doute mais la défaite est si sévère qu’elle va conduire TF1 à refondre l’organisation de sa rédaction. Pour la dernière soirée électorale, France 2 a, une nouvelle fois, distancé nettement TF1. La Deux a, en effet, rassemblé 5,5 millions de téléspectateurs contre 4,6 pour TF1 et obtenu 26,6% de part d’audience contre 21,6%. A 22h25, 2,7 millions de téléspectateurs ont même séparé France 2 de TF1. Du jamais vu dans l’histoire des deux chaînes, TF1 ayant été toujours été leader jusqu’en 2012 des soirées électorales. France 2 avait déjà devancé TF1 à l’occasion du premier tour et du débat qui a opposé François Hollande à Nicolas Sarkozy et tout laisse penser que cette suprématie sera confirmée à l’occasion des élections législatives. Cette réussite était à mettre, le 6 mai, au crédit de David Pujadas, Elise Lucet et Laurent Delahousse mais aussi et surtout de la stratégie mise en place Thierry Thuillier, directeur des rédactions de France Télévision. Des paroles et des actes a été, depuis les primaires PS, l’émission de référence de la campagne. Elle a révélé au grand public des journalistes extérieurs à la chaîne comme François Lenglet de BFM TV ou Hélène Jouan de France Inter. Cette volonté d’ouverture, le dynamisme qui en découle pourrait avoir des retombées positives pour les 20h de France 2. Vainqueur de l’élection, David Pujadas devrait donc réduire un peu plus l’écart qui sépare son journal de celui de TF1. Après avoir accusé le choc ces derniers mois, TF1 ne peut plus se permettre d’attendre. La chaîne pourrait donc profiter de la recomposition politique qui accompagne l’arrivée d’un nouveau Président de la République, TF1 pour ouvrir le chantier de l’information. Afin d’être en ordre de bataille pour la rentrée de septembre. Dans cette perspective, la Une recherche un nouveau patron de l’information. Ce choix pourrait s’effectuer en interne mais les choix sont restreints, ou à l’extérieur. Deux journalistes ont clairement émergé du lot à l’issue de cette campagne présidentielle : Guillaume Dubois, directeur de la rédaction de BFM TV qui s’est affirmé comme la première chaîne d’information de France, et l’incontournable Thierry Thuillier. L’arrivée de telles personnalités amènerait un souffle nouveau et fragiliserait, par contrecoup, BFM TV ou France 2. Questionné à ce sujet, Thierry Thuillier affirme ne « pas être au courant » d’un tel projet dont on peut penser qu’il amènera une contre offre France Télévisions s’il se formalisait. Ayant permis au groupe public de relever la tête au moment où ses programmes de divertissement ont enregistré des contre performances, Thierry Thuillier peut revendiquer une place encore plus importante au sein du groupe public.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol