Archive pour le Tag 'tchétchène'

« Vous forcez les jeunes à devenir terroristes » (président tchétchène)

« Vous forcez les jeunes à devenir terroristes » (président tchétchène)

Macron a été accusé d’être l’inspirateur et même le leader des terroristes d’après le président de la république tchétchène russe.

Ramzan Kadirov, ancien rebelle islamiste pendant les guerres de Tchétchénie des années 1990 est évidemment mal placé pour défendre la démocratie et les libertés républicaines.

Le président dictateur a un lourd bilan de criminel comme l’  indique Wikipedia;

 

Ramzan Kadirov  est soutenu par admiration ou par peur par la majorité de la population, surtout pour ses succès dans l’écrasement de la rébellion et dans la reconstruction accélérée du pays, Ramzan se constitue en véritable maître de la Tchétchénie, aux côtés du nouveau parlement. Publiquement pro-fédéral et ostensiblement anti-wahhabite, il prône, d’un autre côté, une islamisation des mœurs et des coutumes tchétchènes et agit souvent en nationaliste radical. Maintes fois accusé d’être violent et antidémocratique, il aurait été impliqué dans de nombreux cas de torture, voire de meurtres11,12. Le haut commissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, Louise Arbour, a exprimé le 23 février 2006 à Grozny son inquiétude devant les témoignages d’enlèvements et de tortures perpétrés par les commandos de Ramzan Kadyrov en Tchétchénie. Human Rights Watch dénonce un usage systématique de la torture par les forces de sécurité.

Ouvertement soutenu par le président, puis le Premier ministre russe Vladimir Poutine, qui veut à travers lui exercer un contrôle du véritable pouvoir en Tchétchénie, celui des clans (teips), Kadyrov fils n’hésite pas à multiplier les initiatives volontaristes, en édictant des oukazes non écrits que tout le monde doit suivre. 

“Vous forcez des gens à devenir terroristes, (…) en ne leur laissant pas le choix, en créant les conditions pour faire grandir l’extrémisme dans la tête des jeunes”, a écrit Ramzan Kadirov dans un message posté sur le réseau social Instagram en s’adressant à Emmanuel Macron. “Vous pouvez carrément vous présenter comme le leader et l’inspiration du terrorisme dans votre pays.”

“Ces mots sont bien la preuve des provocations que le président de la République dénonce. Nous ne nous laissons pas intimider et mettons en garde ceux qui attisent la haine – ce qui est inacceptable dans le cas de Kadirov”, a réagi l’Elysée auprès de Reuters.

Un délinquant tchétchène de Blois accusé d’ apologie du terrorisme

Un délinquant tchétchène de Blois accusé d’ apologie du terrorisme

Après la mort de Samuel Paty, un  homme d’origine tchétchène, né en Russie, et résidant à Blois a été identifié après des propos tenus sur un compte Twitter utilisant un pseudonyme. Il était déjà connu des services de la justice pour avoir été «condamné en 2017, lorsqu’il était mineur, pour des faits d’apologie d’actes terroristes, à la suite des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015»,.

Une perquisition à domicile a aussi permis de découvrir de nombreuses armes et couteaux. Il a été placé en détention provisoire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol