Archive pour le Tag 'Takieddine'

Takieddine, « victime « pour avoir été «manipulé» par les juges

Takieddine, « victime « pour avoir été «manipulé» par les juges

 

Après avoir affirmé pendant huit ans que Sarkozy avait été financé par la Libye, l’intermédiaire Ziad Takieddine qui vient brutalement de démentir ses accusations se déclare désormais victime pour avoir été manipulé par les juges.

 

Cet intermédiaire qui a trempé dans de très nombreuses affaires douteuses et qui a d’ailleurs écopé de cinq ans de prison déjà en France s’est réfugié au Liban pour fuir la justice française. Ziad Takieddine

assure que les juges Serge Tournaire et Renaud Van Ruymbeke lui ont proposé un arrangement: Ils «m’avaient fait des promesses en échange de déclarations erronées et à charge contre Nicolas Sarkozy, et j’ai accepté», assure-t-il.

 

«Aujourd’hui, je conteste tout ce que j’ai pu dire, car j’ai été manipulé par des juges qui ne veulent pas connaître la vérité mais qui veulent détruire un ancien président pour des raisons que je ne connais pas, des juges qui ont détruit ma vie et ma réputation», déclare-t-il à son avocat toujours selon BFMTV.

Dans la déclaration consultée par la chaîne de télévision, il justifie son revirement par un accord «qui n’a pas été respecté» puisqu’il a finalement été condamné à 5 ans de prison en juin dernier dans l’affaire Karachi. Il aurait alors décidé de révéler l’accord réaffirmant qu’il n’a «jamais remis d’argent à Nicolas Sarkozy», rapporte BFMTV.

Ziad Takieddine n’en est toutefois pas à son premier changement de version puisqu’il avait déjà défendu l’ancien président de la République dans un livre publié en 2012 avant de l’accuser puis, enfin, de l’innocenter en novembre dernier. L’homme d’affaires reste d’ailleurs mis en examen dans cette affaire.

Il n’y a pas que le témoignage de Takieddine dans l’affaire Sarkozy (PNF)

Il n’y a pas que le témoignage de Takieddine dans l’affaire Sarkozy (PNF)

 

La bataille est sans doute autant médiatique que judiciaire. Pour preuve Sarkozy a immédiatement sauté sur l’occasion de la dernière déclaration de Takieddine  pour considérer qu’il était donc innocenté.  En même temps il a fait usage d’une curieuse demande juridique de démise en examen. Une pratique qui pourrait être utilisée par tous les inculpés dont  la plupart se considèrent  injustement mis en examen.

En fait, ce que demande Sarkozy c’est que les juges remettent en question leur inculpation. Du coup le parquet national financier se lance aussi dans la bataille médiatique en indiquant que le dossier du financement libyen ne comprend pas seulement les déclarations de Takieddine. Il y a aussi d’autres témoignages et notamment un transfert financier de 440 000 € sur le compte d’un proche de Sarkozy. Sans parler des nombreux voyages effectués par les très proches de Sarkozy en Libye. Des voyages que Sarkozy juge maintenant inopportuns ! Bref fait le porter le chapeau à son entourage.

Dans un communiqué publié jeudi, le procureur de la République financier, Jean-François Bohnert, souligne cependant que “les mises en examen intervenues dans ce dossier s’appuient (…) sur des indices graves ou concordants qui ne se limitent pas aux déclarations d’une seule personne”.

Face aux “accusations” de Ziad Takieddine, qui affirme que le juge Serge Tournaire lui “a fait dire des propos qui sont contraires” à ses déclarations, le procureur rappelle que l’intermédiaire a formulé ses accusations contre Nicolas Sarkozy devant plusieurs juges, en présence de son avocat et sans formuler le moindre commentaire au moment de signer les procès-verbaux.

“les accusations portées à l’encontre de M. Serge Tournaire , ayant procédé à des interrogatoires de M. Ziad Takieddine, sont dépourvues de tout fondement”, déclare Jean-François Bohnert.

Notons que l’affaire n’est pas seulement juridique et médiatique, elle est aussi très politique dans la mesure où ce jour à travers Sarkozy l’avenir du parti républicain qui attend avec impatience que Sarkozy se débarrasse de cette casserole enfin désignait son candidat, se rallier à Macon ou disparaître. En attendant Sarkozy reste mis en examen pour cette affaire mais d’autres encore.

Ziad Takieddine : l’ accusateur qui protège maintenant Sarkozy

Ziad Takieddine : l’ accusateur qui protège maintenant Sarkozy

Pour le moins curieux ce changement complet de position du très sulfureux Ziad Takieddine qui accusait Sarkozy depuis maintenant huit ans pour des financements de campagne électorale par Kadhafi. Ziad Takieddine  cherche à protéger Nicolas Sarkozy », déplore l’avocat de l’association Sherpa. Le pire, c’est que l’accusateur affirme désormais que les accusations contre Sarkozy lui ont été dictées par un magistrat en échange d’une certaine clémence vis-à-vis de ses propres infractions. Des infractions qui d’ailleurs ont fait l’objet d’une condamnation de cinq ans de prison ferme et qui explique sa fuite à l’étranger. Une fuite dont on se demande si elle n’a pas été protégée .

Il y a déjà des semaines et des semaines que le JDD dans le patron Lagardère est très proche du pouvoir (hier de Sarkozy aujourd’hui de Macron) ne cesse de sortir des articles disculpant Sarkozy. L’affaire prend certainement une tournure de plus en plus politique.

On peut se demander si Ziad Takieddine   condamné à 5 ans de  prison et dont la fortune a été confisquée ne cherche pas maintenant à s’attirer certaines faveurs politiques et juridiques pour sauver ce qui peut l’être encore.

Dernier élément d’interrogation, la très grande modération pour ne pas dire plus de Nicolas Sarkozy vis-à-vis de Macron, peut-être pour ne pas s’attirer les foudres d’un pouvoir qui pourrait lui compliquer la vie compte tenu de ses différentes casseroles.

Sur BFMTV, l’association sherpa s’étonne de ce revirement soudain de la part du sulfureux homme d’affaire franco-libanais, qui accusait depuis plusieurs années Nicolas Sarkozy d’avoir bénéficié de li quidités du régime libyen de Mouammar Kadhafi pour financer sa campagne.

« Subitement vous avez des déclarations qui l’innocentent complètement, et ce alors même que sa position était tout autre depuis le début de l’information judiciaire », pointe l’avocat, soulignant aussi: « Ce qui a changé, c’est sa situation économique. Le dossier est dans une dynamique qu’il ne connaissait pas forcément il y a encore quelques semaines, quelques mois ».

 

Financement libyen : Nicolas Sarkozy annule son action en diffamation contre Takieddine

Financement libyen : Nicolas Sarkozy annule  son action en diffamation contre Takieddine

 

 

Bizarre ce renoncement de Sarkozy de continuer à poursuivre en diffamation l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine, qui devait être jugé en septembre à Paris pour avoir affirmé à Mediapart avoir remis 5 millions d’euros d’argent libyen au camp de l’ancien chef de l’État. Un renoncement qui serait justifié par le fait que désormais des éléments à décharge viendraient innocenter Nicolas Sarkozy des soupçons de financement par l’ex régime de Kadhafi. Si c’est effectivement le cas, ce qui reste à démontrer,  la poursuite en diffamation de Ziad Takieddine ce justifierait d’autant plus. À moins que côté Sarkozy on commence à avoir quelques informations sur les suites qui pourraient être données de la part de la cour d’appel de Paris le 17 octobre ;  la cour devra alors trancher sur les recours de Sarkozy auprès de cette instance suite à sa mise en examen pour corruption passive et détournement de fonds publics libyen. Quand on voit ce qu’il vient de passer à propos de l’affaire Tapie, on peut en effet nourrir des espérances que la justice se montrera encore bienveillante surtout à l’égard de Sarkozy qui ne manque pas une occasion de complimenter Macron. Un Sarkozy de son côté très complaisant pour les rapprochements entre les Républicains et la république en marche. 

Ouverture dans 0

Financement libyen de Sarkozy en 2007: Takieddine mis en examen

Financement libyen de Sarkozy en  2007: Takieddine mis en examen

 

Ziad Takieddine a été mis en examen ce mercredi pour complicité de corruption d’agent public étranger et de détournement de fonds publics, après ses accusationsdans le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy, en 2007.  L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine est mis en examen pour complicité de corruption d’agent public étranger et de détournement de fonds publics, dans l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.  Il n’a pas été placé sous contrôle judiciaire et est ressorti libre de chez le juge, auprès duquel il était convoqué ce mercredi matin.  Mi-novembre, quelques jours avant la primaire des Républicains, Takieddine a affirmé dans Mediapart avoir personnellement remis à Claude Guéant, alors directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy et à l’ancien chef de l’Etat lui-même, cinq millions d’euros en espèces, dans des valises, en provenance du régime de Kadhafi.

Takieddine : « kadhafi a financé Sarkozy »

Takieddine : « kadhafi a financé   Sarkozy »

L’intermédiaire franco-libanais en armements Ziad Takieddine, mis en examen dans l’affaire Karachi, a affirmé, le 19 décembre, au juge Renaud Van Ruymbeke que le régime libyen de Mouammar Kadhafi aurait largement financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. C’est en tout cas ce que révèle le Parisien, mercredi. Ziad Takieddine va même plus loin et affirme que cette aide financière de la Libye se serait poursuivie après la campagne présidentielle, quand le candidat Sarkozy est devenu président. Au total, le montant de cette aide dépasserait les 50 millions d’euros.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol