Archive pour le Tag 'syndicalisation'

Vers une syndicalisation obligatoire ?

Vers une syndicalisation obligatoire ?

L’idée n’est pas nouvelle, elle s’applique déjà dans certains pays. Le projet de renforcer la représentativité des syndicats serait sans doute une bonne nouvelle pour la France encore tellement marquée par des idéologies pseudo marxistes et ou corporatistes. Du coup, le débat en France se situe le plus au niveau des pâquerettes dans un cadre conflictuel trop souvent permanent entre les syndicats d’un côté, le gouvernement et les entreprises de l’autre. Les syndicats n’ont pas dans le pays une bonne image de marque sans doute compte tenu de leur attitude trop souvent radicale et peu efficace aussi en raison de la tendance au retour à l’individualisme des Français. Des Français toutefois bien contents de se retourner vers les syndicats quand leur emploi est menacé.  d’une certaine manière la responsabilité de la faiblesse des syndicats est triple. La première responsabilité incombe au gouvernement qui part sa démarche étatiste prive les partenaires sociaux de la gestion de dossiers qui les concernent en premier ; le dernier exemple en date étend celui de l’Unedic. La seconde responsabilité des syndicats eux-mêmes qui faute de contenu un peu élaboré de leur stratégie font émerger des responsables au profil surtout protestataire qui contribuent  eux-mêmes à la radicalisation des relations sociales. La troisième responsabilité et celle des patrons, en tout cas de leurs organisations. Force est de constater que le patronat français ne se caractérise pas par une grande modernité et fait aussi du syndicalisme à la papa. On est loin de la conception allemande où les conflits sont rares car les organisations patronales et syndicales se concertent en permanence au point même de cogérer certains aspects économiques et sociaux.  Ce jeudi, le député (LREM) Aurélien Taché a avancé une «piste» pour renforcer le dialogue social et répondre aux «gilets jaunes». Pour le parlementaire, le grand débat national qui doit s’achever le mois prochain devra permettre de donner «un nouveau souffle à la démocratie». Pour ce faire, l’élu du Val d’Oise propose de rendre aux organisations syndicales une place centrale dans le dialogue social: «les syndicats peuvent être une solution importante» pour retisser les liens entre l’exécutif et la population, estime-t-il.  «C’est une réflexion en cours au sein du groupe LREM», explique le député au Figaro. Il précise avoir été missionné par le président de son groupe à l’Assemblée, Gilles Le Gendre, aux côtés d’autres élus pour réfléchir sur les manières de «lancer la démocratie participative en France, en réinventant le rôle et la place des corps intermédiaires». Dans ce contexte, aucune piste n’est écartée pour appuyer le «renouveau du syndicalisme»: par exemple, réserver les avantages obtenus par les syndicats à leurs adhérents, comme en Suède, ou élargir leur mission pour qu’ils proposent de manière plus systématique des «conseils en évolution professionnelle» à leurs membres.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol