Archive pour le Tag 'sportif'

Sport: un marasme sportif à prévoir pour la France aux JO de 2024

Sport: un marasme sportif à prévoir pour la France aux JO de 2024


Le récent championnat du monde d’athlétisme a révélé le véritable niveau sportive de la France. Le pays n’a obtenu en effet aucune médaille d’autres très peu d’autres médailles.
Pourtant pour des raisons politiques la France a été candidate et va organiser les JO de 2024. Tout a été prévu ou presque sauf la stratégie de préparation et de sélection des athlètes.

Il aurait évidemment fallu mettre en œuvre un véritable plan de détection des futurs athlètes à l’école et de mettre en place les moyens correspondants.
Au lieu de cela on a laissé les clubs se débrouiller avec leurs moyens très insuffisants.

Jusque-là en a parlé énormément de JO de 2024 mais en oubliant la problématique des athlètes et du lamentable niveau français. Heureusement il y a quelques disciplines accessoires autres que l’athlétisme qui permettront de masquer l’énorme déception à prévoir pour les JO de 2024.

Cette situation inquiète donc un an avant le début des Jeux olympiques à Paris. « Le bilan n’est pas bon, c’est une déception » a concédé sur franceinfo Romain Barras, le directeur de la haute performance de la fédération française. Les dirigeants de l’athlétisme français, qui se dirige vers son pire bilan aux Mondiaux, ont d’ailleurs rendez-vous au ministère des Sports ce mardi pour s’expliquer. Comment justifier cette débâcle ? Quelles sont les solutions ? Ce bilan calamiteux est-il un mauvais présage pour les Jeux ?

« Si on continue comme ça, je pense que gagner trois médailles aux JO ou aux Mondiaux deviendra exceptionnel » : ce constat cinglant est signé Stéphane Diagana. Interrogé par franceinfo, Le champion du monde 1997 du 400 mètres haies s’alarme notamment d’une place du sport insuffisante en France et notamment dès l’école. Selon le consultant de France Télévisions, il faudrait prendre exemple sur la Slovénie qui mène « un suivi en matière de santé publique depuis quarante ans ». « Tous les gamins en changeant de classe sont évalués sur des capacités physiques », souligne-t-il. Avec ce système, les Slovènes « peuvent alerter ou bien repérer ceux (les jeunes, ndlr) qui ont des qualités particulières. Là-bas, les parents ont envie que leurs enfants soient en bonne santé, qu’ils fassent du sport et après s’ils sont champions, c’est très bien ».

JO : un marasme sportif à prévoir pour la France en 2024

JO : un marasme sportif à prévoir pour la France en 2024


Le récent championnat du monde d’athlétisme a révélé le véritable niveau sportive de la France. Le pays n’a obtenu en effet aucune médaille d’autres très peu d’autres médailles.
Pourtant pour des raisons politiques la France a été candidate et va organiser les JO de 2024. Tout a été prévu ou presque sauf la stratégie de préparation et de sélection des athlètes.

Il aurait évidemment fallu mettre en œuvre un véritable plan de détection des futurs athlètes à l’école et de mettre en place les moyens correspondants.
Au lieu de cela on a laissé les clubs se débrouiller avec leurs moyens très insuffisants.

Jusque-là en a parlé énormément de JO de 2024 mais en oubliant la problématique des athlètes et du lamentable niveau français. Heureusement il y a quelques disciplines accessoires autres que l’athlétisme qui permettront de masquer l’énorme déception à prévoir pour les JO de 2024.

Cette situation inquiète donc un an avant le début des Jeux olympiques à Paris. « Le bilan n’est pas bon, c’est une déception » a concédé sur franceinfo Romain Barras, le directeur de la haute performance de la fédération française. Les dirigeants de l’athlétisme français, qui se dirige vers son pire bilan aux Mondiaux, ont d’ailleurs rendez-vous au ministère des Sports ce mardi pour s’expliquer. Comment justifier cette débâcle ? Quelles sont les solutions ? Ce bilan calamiteux est-il un mauvais présage pour les Jeux ?

« Si on continue comme ça, je pense que gagner trois médailles aux JO ou aux Mondiaux deviendra exceptionnel » : ce constat cinglant est signé Stéphane Diagana. Interrogé par franceinfo, Le champion du monde 1997 du 400 mètres haies s’alarme notamment d’une place du sport insuffisante en France et notamment dès l’école. Selon le consultant de France Télévisions, il faudrait prendre exemple sur la Slovénie qui mène « un suivi en matière de santé publique depuis quarante ans ». « Tous les gamins en changeant de classe sont évalués sur des capacités physiques », souligne-t-il. Avec ce système, les Slovènes « peuvent alerter ou bien repérer ceux (les jeunes, ndlr) qui ont des qualités particulières. Là-bas, les parents ont envie que leurs enfants soient en bonne santé, qu’ils fassent du sport et après s’ils sont champions, c’est très bien ».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol