Archive pour le Tag 'Sondage BVA'

Moins de services publics pour payer moins d’impôts ; 63% des français pour (sondage BVA)

Moins de services publics pour payer moins d’impôts ; 63% des français pour (sondage BVA)

Finalement l’opinion avance beaucoup plus vite que la doctrine gouvernementale sur les économies à réaliser en matière de dépenses publiques. Sur la réformes des régions et des départements près de 70% sont pour quand le gouvernement, lui, propose simplement des regroupements sur la  base du volontariat (autant dire que ce n’est  pas pour demain)°. Sur les services publics aussi les français sont prêts à envisager leur réduction quand Ayrault, lui vient hier d’annoncer que les économies ne devaient pas se faire sur le dos de fonctionnaires. Selon une enquête BVA publiée ce vendredi 24 janvier, les Français sont disposés à payer moins d’impôts, quitte à bénéficier de moins de services publics. Mais ils veulent des économies ciblées. Les Français restent attachés à leurs services publics mais ils trouvent que les prestations se dégradent. C’est la conclusion d’une enquête BVA-Institut Paul Delouvrier pour RTL et Les Echos publiée ce vendredi 24 janvier. Les sondés sont moins satisfaits qu’avant en matière d’emploi et d’éducation. Et surtout, deux tiers d’entre eux (63%) sont maintenant prêts à moins de services publics pour payer moins d’impôts. Et ça c’est une première, car jusqu’ici, les Français étaient partagés sur cette question, plutôt à hauteur de 50/50. Mais les économies ne concernent pas tous les domaines. Pas question de toucher à la santé, service public préféré des Français. L’emploi et l’éducation sont également plébiscités par les sondés, qui considèrent ces secteurs comme des priorités. En cas de coupes budgétaires, la culture, la défense ou l’environnement pourraient en faire les frais.

 

Sondage BVA :81 % des ouvriers mécontents de Montebourg

Sondage BVA :81 % des ouvriers mécontents de Montebourg

 

Un sondage BVA révèle le mécontentement de la majorité des Français quant à la gestion de la reprise de la raffinerie de Petit-Couronne. Plus de la moitié des sondés voient le ministre comme un « handicap » pour le gouvernement.  Sur le même sujet La cote de popularité du ministre du Redressement productif s’affaisse. C’est en tout cas ce que révèle un sondage BVA pour i-Télé publié vendredi. La cause? Elle serait à chercher du côté de la Seine-Maritime. En effet, d’après cette enquête, deux Français sur trois se diraient mécontents de la gestion du dossier de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne par Arnaud Montebourg. Les ouvriers sont les plus sévères: ils sont 81% à se déclarer mécontents du ministre. Bien que le dossier ne soit pas encore refermé – la date limite de dépôt des offres de reprise ayant été repoussée au 16 avril prochain – les Français ont été (désagréablement) surpris par cette issue. Le gouvernement avait en effet jugé sérieuses deux des offres de reprises parmi les cinq déposées. La porte-parole Najat Vallaud-Belkhacem avait même assuré que l’Etat ne serait ainsi pas nécessairement actionnaire minoritaire.   C’est pourquoi les personnes interrogées sont encore plus critiques qu’à l’époque du dossier Arcelor Mittal. Les sondés sont tellement déçus de ce « manque de résultat » que 52% d’entre eux (contre 43%) voient même Arnaud Montebourg plutôt comme un « handicap » pour le gouvernement.

 

Sondage-BVA : Crise , la douche, les français ne se lavent plus

Sondage-BVA : Crise , la douche, les français ne se lavent plus

 

C’est vraiment la crise, les français se lavent moins. 20% des Français ne se douchent pas tous les jours selon un sondage BVA. On économise désormais sur tout. D’autant que la fiscalité touche presque tous les liquides, la bière, les boissons sucrés, les boissons caféinés et sans donc bientôt l’eau du robinet. Prévoyant les français économisent l’eau.  Selon ce sondage publié lundi à l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, plus d’un Français sur 5 ne se lave pas non plus systématiquement les mains avant de manger. Cette tendance est plus forte chez les jeunes de 18 à 34 ans, qui sont 43% à ne pas se rincer les doigts avant de passer à table. Le bain est en perte de vitesse avec seulement 18% de Français qui en prennent un une fois pas semaine et 61% qui affirment ne pas prendre de bain fréquemment. Pour ce qui est de la douche, 11,5% des Français prennent plusieurs douches par jour et 67,7% au moins une fois par jour, mais 20% ne se douchent qu’une fois tous les deux jours ou moins, et 3,5% une fois par semaine.

 

 

Sondage BVA – Hollande/Ayrault, la confiance : encore plus bas

Sondage BVA - Hollande/Ayrault, la confiance : encore plus bas

A ce rythme le gouvernement aura du mal à tenir encore quelques mois car François Hollande et Jean-Marc Ayrault n’en finissent plus de dégringoler dans les sondages. «  Il faudra nous juger aux résultats dans 5 ans » réplique la majorité. Malheureusement avec cette politique, avant 5 ans, on sera dans le mur. Sur la tendance, à mi 2013, il n’y aura plus qu’un peu plus de 20%  de bonnes opinions. Le séisme politique est proche, comme en Grèce, en Italie ou en Espagne.  Depuis la mi-septembre, la cote du président de la République a baissé de deux points et celle de son Premier ministre de trois, selon un sondage BVA pour Orange, L’Express et France Inter publié lundi. Les deux hommes font désormais face à une majorité absolue de mécontents : seules 44 % des personnes interrogées approuvent l’action de François Hollande (contre 46 % à la mi-septembre), tandis que 55 % ont une mauvaise opinion de lui (ils étaient 53 % il y a un mois). L’institut de sondage note que le président de la République atteint « des profondeurs que son prédécesseurs  avait mis près d’un an à atteindre. » Phénomène nouveau, les cadres et les ouvriers montrent un « très fort mécontentement », selon BVA. Pour la première fois depuis sa prise de fonctions, le Premier ministre fait l’objet de jugements majoritairement négatifs. Alors que septembre montrait un équilibre (49% de bonnes opinions et autant de mauvaises), Jean-Marc Ayrault recueille en octobre 46% de « bonnes opinions », mais 52% de « mauvaises » (+3 points, dont 18% de « très mauvaises »). 2% sont sans avis.

 

Sondage BVA : les français ne se lavent pas assez ; ils ont raison

Sondage : les français ne se lavent pas assez ; ils ont raison

 

Un sondage intéressant réalisé par une société  de produits hygiène. Pour démonter que les français ne se lavent pas assez. Et sans doute n’utilisent pas assez de produits hygiène et de beauté.20% des Français ne se douchent pas tous les jours et 12,5% ne se lavent pas toujours les mains en sortant des toilettes, selon un sondage BVA.  Mais selon une étude publiée sur le site internet de Nature medicine un trop fréquent lavage des mains des enfants pourrait s’avérer contre-productif. Les bactéries de la famille des staphylocoques sont présentes en grande quantité au niveau de la peau. Elles sont inoffensives… tant qu’elles ne viennent pas s’immiscer trop profondément dans le corps, et notamment dans les blessures. Or le savon et les solutions hydroalcooliques ne font pas de quartier. Les bactéries ne résistent guère à ce grand ménage du derme. C’est précisément le but… Selon les chercheurs de l’école de médecine de San Diego, emmenés par le docteur Richard Gallo, certains staphylocoques jouent un rôle décisif dans la prévention des inflammations de la peau. Elles bloqueraient une des nombreuses étapes qui mènent à l’une de ces inflammations. L’effet des bactéries est en fait indirect. Elles produisent de l’acide lipotéichoique (LTA) qui agit sur les keratinocytes, cellules qui constituent la majeure partie de l’épiderme. Le LTA empêcherait les kératinocytes de déclencher une réponse immunitaire, et donc une inflammation. En d’autres termes, cette bactérie qui nous veut du bien empêche le système immunitaire de s’emballer pour trois fois rien. Cette découverte va dans le sens des partisans de l’« hygiene hypothesis ». Selon cette hypothèse, une trop faible exposition des enfants aux bactéries et consorts empêcherait leur système immunitaire de se développer normalement. Cette hypothèse expliquerait l’augmentation constante des allergies en Occident.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol