Archive pour le Tag 'se prépare'

La Grèce se prépare à mourir guérie

La Grèce se prépare à mourir guérie

Pour 64% des Grecs, 2013 sera « pire » que 2012 pour le pays, qui traversera alors sa sixième année de récession consécutive, selon ce sondage de l’institut Kapa réalisé auprès de 1.028 personnes les 20 et 21 décembre.  Le taux de pessimistes grimpe à 71,7%, en ce qui concerne leur situation personnelle, alors même que 77% des sondés ont eu du mal à boucler leurs fins de mois en 2012, avec un niveau de vie réduit de plus d’un tiers par trois ans d’austérité, selon les estimations officielles.  Près d’un tiers des sondés redoutent en particulier de perdre leur emploi, sur fond de montée en flèche du chômage, à plus du quart de la population active.  En dépit des sacrifices, 76,5% des Grecs restent en faveur du maintien du pays dans l’euro, contre 15,8% souhaitant un retour à la drachme.  Ce dilemme a été au centre du psychodrame politico-économique grec en 2012, avant que l’UE flanquée du FMI ne réaffirme finalement son soutien au pays surendetté, en le remettant en décembre sous perfusion financière en contrepartie d’un nouveau sursaut de rigueur et de réformes.  Confirmant les craintes des Grecs, José Manuel Barroso, souligne, également à To Vima, que 2013 « sera une année difficile » car « la solidarité n’est pas sans conditions. Elle dépend du maintien des efforts de réforme ».   »Je répète que c’est maintenant que le plus dur commence (…) nous avons beaucoup de travail à faire », convient du coup M. Stournaras, prônant notamment une lutte efficace contre la fraude fiscale et plus de dérégulation pour relancer la compétitivité. « Jamais le dimanche », lui ont rétorqué dans le centre d’Athènes plusieurs centaines d’employés du commerce, qui ont manifesté sous une pluie battante à l’appel de leurs syndicats contre un projet gouvernemental d’ouverture dominicale généralisée des magasins.

 

Sondage : Hollande et Ayrault au plus bas historique, un séisme politique se prépare

Sondage : Hollande et Ayrault au plus bas historique, un séisme politique se prépare

Le séisme politique se rapproche car la  popularité de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault enregistrent une nouvelle dégradation sérieuse dans le baromètre TNS-Sofres de novembre pour Le Figaro Magazine, avec 36% d’opinions favorables pour le chef de l’Etat (- 5 points) et 34% pour le Premier ministre (- 7 points). Pour la première fois, la cote de confiance du chef du gouvernement est inférieure à celle du président de la République. Mais, si 60% des sondés confient ne pas faire confiance à François Hollande, ils sont un peu moins, 57%, à exprimer leur défiance vis-à-vis de Jean-Marc Ayrault.  Une chute évidemment pathétique, il n’ya que les militants bornés et certains  apparatchiks pour croire que ça ira mieux dans 5 ans. « On sera jugé sur les résultats ». Problème, au rythme de la montée  de cette impopularité et de la dégradation économique, tout cela n’attendra pas 5 ans. Certains socialistes, les écolos, les communistes vont prendre leur distance avec ce gouvernement pour ne pas sombrer électoralement. Avant 2 ans (et sans doute vers la fin 2013), il faut s’attendre à un séisme politique. D’abord au début de 2013, on procédera à un changement de gouvernement. L’Elysée préparerait déjà la suite avec un profil rassurant comme Premier Ministre, type Valls, Moscovici ou  Fabius. On en profitera pour changer les « amateurs » de certains ministères (type Montebourg, Taubira, Cahuzac); Malheureusement la nouvelle formule ne tiendra pas longtemps non plus devant la dégradation des indicateurs économiques et la grogne sociale. Le moment venu, Hollande sera contraint de proposer un gouvernement d’union nationale ; S’il tarde, l’alternative sera pire pour lui. Il sera renvoyé au rang d’un président potiche comme Coty sous la quatrième et ce sera un gouvernement d’experts qui tentera de sauver ce qui peut encore l’être. On pourrait frôler les 3,5millions de chômeurs (catégorie A) d’ici la fin 2013 (500 000 de plus qu’en 2012) car la croissance ne sera pas au rendez-vous. Même si l’Europe (et surtout l’Allemagne) consentait à privilégier la croissance sur l’austérité les effets ne pourraient intervenir que dans 2 ou 3 ans. Du coup, fin 2014, le chômage pourrait concerner 4 millions de personnes. On connaît le seuil de résistance (comme disent les analystes financiers) du PS, les 16% de Jospin, on y va. On ne gouverne pas la France avec un soutien aussi dérisoire.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol