Archive pour le Tag 'scepticisme'

Montebourg : indifférent au scepticisme sur l’économie de la France

Montebourg : indifférent au scepticisme sur l’économie de la France

 

 

 

Egal à lui-même Montebourg méprise l’avertissement de Moody’s sur l’économie française. Pour lui c’est un non – événement !L’  Inénarrable  et inutile ministre du pseudo redressement productif  traite donc par le dédain les interrogations sur l’avenir économique du pays ; Il a des excuses car en faiat il n’a aucune compétence en la matière et son ministère est virtuel. Certes les agences de notation n’ont pas toujours raison mais en la circonstance, Moody’s rejoint l’avis de nombre d’experts qui estiment que Hollande est incapable de gérer les réformes nécessaires et de relancer significativement la croissance pour résoudre la question centrale du chômage. « Sur les agences de notation, mon opinion ne varie pas: je suis pour leur démantèlement. Elles sont coupables de nous avoir entraînés dans la crise financière », martèle le ministre du Redressement productif dans une interview au Figaro lundi.  Dans ce contexte, les réserves marquées trois jours auparavant par Moody’s, qui a maintenu la note de la France tout en lui conservant une « perspective négative », synonyme de possible abaissement à moyen terme, constituent pour lui « un non-événement ».   »La baisse des charges de 30 milliards d’euros à travers le pacte de responsabilité aura des effets importants », assure M. Montebourg, en réaffirmant dans le même temps sa conviction de nécessaires contreparties de la part du patronat à l’ »effort historique » de l’État.   »Si la nation aide les entreprises, les entreprises doivent aider la nation (…). Les chefs d’entreprises doivent dire devant la nation les efforts qu’ils pensent pouvoir réaliser en matière d’emplois et d’investissements en contrepartie de la baisse du coût du travail », estime-t-il.

Réforme pénale : scepticisme des magistrats

Réforme pénale : scepticisme des magistrats

 

Christiane Taubira a levé le voile samedi sur quelques mesures contenues dans sa réforme pénale, qui sera présentée aux ministres à la rentrée. La Garde des Sceaux a annoncé, lors de son discours aux militants socialistes réunis à La Rochelle pour leur université d’été, la fin des peines plancher et surtout, la création d’une peine de probation hors prison pour les condamnations inférieures à cinq ans. Pour l’Union syndicale des magistrats (USM), rien de neuf sous le soleil. « Une peine de probation comprend des mesures d’assistance, de contrôle, de surveillance. [...] Et cette probation existe depuis 1958« , rappelle Marie-Jane Ody, la secrétaire nationale de l’USM. Par ailleurs, ces peines exécutées hors des murs de la prison posent un problème, estime la magistrate. « Si la personne viole cette peine de probation, si elle ne la respecte pas, qu’est-ce qu’il adviendra? Ce sera une nouvelle procédure? [...] Alors que les tribunaux sont déjà complètement engorgés… Pour nous, à l’USM, ça ne nous paraît pas un progrès considérable« , estime la secrétaire nationale.  « Ce n’est pas une surprise« , explique de son côté la présidente du Syndicat de la magistrature (SM), qui se dit aussi « satisfaite » de cette annonce. Mais « la question sera de voir quel va être le sort réservé à cette nouvelle peine« , poursuit Françoise Martres. « Est-ce qu’elle va se rajouter à tout ce qui existe déjà, ou est-ce qu’elle va venir remplacer d’autres peines ?«  « Nous pensons qu’il faut une réforme globale de la justice pénale« , explique la magistrate, et des moyens pour la mettre en oeuvre. « Rajouter une peine sur une peine ne sert pas à grand chose. Pour que cette peine ait un vrai sens, il faut donner les moyens aux conseillers de probation pour pouvoir assurer cet encadrement. » Le SM estime que cette annonce va « dans le bon sens, reste à voir ce que sera le contenu exact de la réforme pénale« .

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol