Archive pour le Tag 'Saubot-'

Croissance: « pas de vraie reprise » Alexandre Saubot-(UIMM)

 

Le patronat ne voit dans de vraie reprise d’après Alexandre Saubot , président de l’UIMM ( interview  le  Figaro)

Le gouvernement ne cesse d’annoncer la reprise. La voyez-vous dans l’industrie?

Alexandre Saubot – L’économie française connaît un choc externe positif d’une ampleur considérable. Les ingrédients d’une reprise forte sont là, mais l’ampleur du rebond n’est pas à la hauteur du choc. Avec un euro qui a baissé de 20 % par rapport au dollar, un baril de pétrole dont le prix a été divisé par deux en moins d’un an et des taux d’intérêt faibles qui rendent les conditions d’accès au crédit plus faciles, l’effet devrait être plus radical. C’est la preuve qu’il faut enfin engager les réformes structurelles dont le pays a besoin.

Comment?

Le retour de la croissance ne suffira pas à inverser durablement la courbe du chômage. Notre pays a besoin d’un triple choc. Un choc fiscal d’abord, en commençant par garantir que le gouvernement ira jusqu’au bout du pacte de responsabilité. Beaucoup a été annoncé, mais tout n’a pas encore été voté. Or, on entend régulièrement des débats dans la majorité sur une remise en cause ou une réorientation du contenu du pacte, alors même que les entreprises industrielles ne ressentiront ses effets qu’en 2016 ou 2017. Les débats sont légitimes, mais cela contribue à créer un environnement instable. Il faut ensuite un choc réglementaire. Deux années après le «choc» de simplification, la machine à produire de la norme tourne toujours à plein régime. Où est le choc promis? Au quotidien, les chefs d’entreprise ne voient aucune amélioration. Il faut aller au-delà des discours. L’UIMM demande que l’on s’interdise pendant deux ans la production de toute nouvelle norme qui serait une contrainte supplémentaire pour les entreprises. Enfin, il faut, et c’est le plus important, un choc de confiance. Ce qui permettra la reprise durable, c’est de présenter une vision à long terme, de la visibilité pour les chefs d’entreprise et une stabilité à échéance d’au moins cinq ans.

Le gouvernement a tout de même annoncé un plan pour doper les investissements…

Les mesures prises vont dans le bon sens, mais il faut rester lucide. 500 millions par an sur un total de 250 milliards d’investissements, cela fait 0,2 % du volume global. Il faudra plus que cela pour relancer l’investissement en France.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol