Archive pour le Tag 'Russie'

Page 7 sur 7

Russie: croissance ralentie en 2012

Russie:  croissance ralentie en 2012

La Russie a enregistré une croissance de son produit intérieur brut de 3,4% sur l’année 2012, contre 4,3% l’année précédente, selon des statistiques officielles publiées jeudi. Ce chiffre délivré par l’institut fédéral des statistiques Rosstat est tout juste inférieur aux estimations données la semaine dernière par le Premier ministre Dmitri Medvedev lors du forum économique de Davos (3,5%) et par le Fonds monétaire international (3,6%).

Russie : plan de relance de la croissance

 Russie : plan de relance de la croissance

La Russie prépare une série de mesures destinées à stimuler la croissance comprenant des projets de construction d’infrastructures, de logements et une politique fiscale favorable aux entreprises, a indiqué mardi à l’AFP à Paris le vice-Premier ministre, Arkadi Dvorkovitch. « Ce mois dernier, nous avons eu trois ou quatre réunions importantes avec la participation d’experts », a indiqué le ministre.   »Nous allons continuer à avoir une politique budgétaire prudente mais, à l’intérieur du budget, nous allons concentrer les dépenses dans des directions qui donneront un résultat maximal en termes de croissance économique », a-t-il ajouté.   »Je pense avant tout à l’infrastructure, la construction de logements, à la stimulation de la demande d’automobiles de tous types -transports en commun, voitures individuelles et poids lourds », a-t-il expliqué.  Un fonds de prévoyance ainsi que des fonds d’épargne retraite seront mobilisés pour cofinancer des projets dans les domaines ferroviaire et de l’énergie électrique, a-t-il précisé, tandis que des obligations spécialement destinées au financement d’infrastructures devraient être lancées cet été.  Des moyens de « réduire les charges des entreprises » seront mobilisés, notamment des réductions d’impôt sur les bénéfices dans les régions d’Extrême Orient, qui « présentent un bon potentiel », et un « ralentissement du rythme de croissance des tarifs des monopoles naturels », a précisé le responsable.   »Certains programmes mis en oeuvre au moment de la crise en 2009 pourraient également être rétablis », a-t-il ajouté.  La croissance du produit intérieur brut (PIB) en Russie a nettement ralenti au premier trimestre, s’établissant à 1,6% par rapport aux trois premiers mois de 2012, selon des estimations préliminaires publiées à la mi-mai par l’agence russe des statistiques, Rosstat.  Au premier trimestre 2012, la croissance avait atteint 4,8% en glissement annuel, selon des chiffres révisés. Elle avait ensuite ralenti au cours de l’année et n’a plus représenté que 2,1% au quatrième trimestre de l’an dernier.  Interrogé par ailleurs sur les conséquences sur la Russie de la crise à Chypre, où de nombreux ressortissants russes ainsi que des banques russes ont des intérêts, M. Dvorkovitch a estimé que la crise n’avait eu « pour la Russie dans son ensemble pas de grandes conséquences ». « Elle a eu plus de conséquences pour Chypre et pour la réputation de l’Europe », a-t-il ajouté.  Quant à l’entrée de la Russie dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en août, « l’effet positif le plus important est dans le fait que la Russie est à présent regardée comme un pays avec des règles du jeu compréhensibles ». M. Dvorkovitch a évoqué « des difficultés qui étaient prévisibles pour certains secteurs et pour lesquels des soutiens avaient été prévus à l’avance tels que l’agriculture, certains domaines de la construction mécanique ».  Le vice-Premier ministre russe est à Paris pour présenter mercredi l’avancée de la candidature de la ville d’Ekaterinbourg à l’organisation de l’Exposition Universelle en 2020.

 

Depardieu, ministre de la Culture viticole en Russie ?

Depardieu, ministre de la Culture viticole en Russie ?

Sur le tarmac de l’aéroport de Saransk, capitale de la région où vivent 300.000 personnes, des femmes en costumes traditionnels russes ont chanté pour célébrer son arrivée. Le gouverneur, Vladimir Volkov, était aussi présent et a offert à la star venue fêter le Noël orthodoxe, fêté le 7 janvier, un appartement ou une maison. Vladimir Volkov a proposé à Gérard Depardieu de choisir un appartement ou un endroit pour se construire une maison. Les autorités locales ont promis à l’acteur de lui « construire une maison au cœur des magnifiques forêts de Mordovie et au bord de l’Insar », une rivière locale. « Au bord des forêts de bouleaux, je m’y sens bien », écrivait le comédien dans sa lettre d’amour à la Russie, après avoir obtenu la citoyenneté. En Mordavie, « Gégé » sera servi. Mais la région est moins connue pour ses attraits touristiques que pour la vingtaine de camps de prisonniers qu’elle abrite et dont la création remonte à l’époque stalinienne. C’est d’ailleurs dans un camp de Mordovie que l’une des deux jeunes femmes du groupe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine, purge sa peine.  Avant de se voir offrir un logement, Gérard Depardieu a reçu samedi soir un passeport russe, sur décision du président Vladimir Poutine. Les chaînes russes ont diffusé des images montrant une accolade entre les deux hommes. « Est-ce que tu as vu mon film ? », entend-on l’acteur demander au président russe, qui le questionne à son tour : « Gérard, es-tu satisfait de ton travail ? ». Ce à quoi « Gégé » répond : « je suis vraiment très satisfait de tout ». D’après l’agence russe Ria Novosti, qui cite une source locale, Gérard Depardieu s’est même vu proposer le poste de ministre de la Culture de la république de Mordovie. « Si M. Depardieu le souhaite, nous pouvons lui proposer ce poste », a déclaré le gouverneur selon l’agence qui précise que l’acteur s’est dit flatté, mais a indiqué qu’il ne pourrait prendre une telle décision qu’après avoir découvert plus en détail la culture de la république de Mordovie. La visite de Gérard Depardieu en Russie ne devrait pas se prolonger trop longtemps : l’acteur est en effet convoqué mardi au palais de justice de Paris. Il a beau détenir un passeport russe, il n’en est en effet pas moins attendu par les juges français pour s’expliquer sur des faits de conduite en état d’ivresse. Gérard Depardieu a été contrôlé le 29 novembre dernier à Paris avec un fort taux d’alcool dans le sang, 1,8 g par litre de sang, bien au-dessus de la limite autorisée de 0,5 g. Sa présence est obligatoire au tribunal, où il fait l’objet d’une procédure de « plaider coupable ». Un représentant du parquet devrait lui proposer une peine sanctionnant son infraction, puis, si la peine est acceptée, Gérard Depardieu devrait participer à une brève audience publique.

 

Prochain mariage de Bardot et Depardieu en Russie ?

Prochain mariage de Bardot et Depardieu en Russie ?

Brigitte Bardot russe ? La menace évoquée par « BB » si les 2 éléphantes d’un zoo lyonnais atteintes de turbercolose et menacées d’euthanasie ne sont pas sauvées fait évidemment déjà réagir. On parle dun éventuel mariage avec Depardieu; pour l’avenir de la race humaine, il faut espérer qu’il ne feront pas d’enfant  !  réctions auusi du gournemenet; Interrogés dans la cour de Matignon, deux membres du gouvernement ont répondu . « Elle pourrait demander Gérard Depardieu en mariage, ce serait formidable », a ironisé le ministre de l’Economie sociale et solidaire, Benoît Hamon.  Sa collègue déléguée aux Personnes âgées, a déclaré dans un sourire avoir « une longue liste de personnes que je voudrais voir en Russie, mais je ne la confierai que par l’intermédiaire d’un avocat ». « Je ne la connais pas personnellement et je l’avais pas mise en haut de la liste », a-t-elle ajouté à propos de Brigitte Bardot.  L’ex-ministre UMP Nora Berra se dit quant à elle dans un communiqué à la fois « heureuse » du combat menée par l’ancienne actrice pour défendre les éléphantes et « consternée » par « cette menace un peu ridicule et indigne qui foule au pied le grand honneur d’être français et fait de notre nationalité un objet de marchandage ou de menace ».

 

Depardieu réfugié fiscal en Russie, Poutine est d’accord !

Depardieu réfugié fiscal en Russie, Poutine est d’accord !

 

Le ridicule ne tue pas sinon Depardieu et Poutine seraient déjà morts. En effet, Vladimir Poutine s’est dit prêt jeudi à accorder un passeport russe à Gérard Depardieu si l’acteur en fait la demande. Le président russe a par ailleurs livré son analyse sur la polémique qui oppose l’acteur au gouvernement français au sujet de son départ pour la Belgique.  « Poutine m’a déjà envoyé un passeport », se serait réjouit Gérard Depardieu selon des amis cités par Le Monde. Interrogé jeudi sur le sujet, Vladimir Poutine s’est dit prêt à accorder un passeport russe à l’acteur français si celui-ci le souhaite. « Si Gérard veut vraiment avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c’est une affaire réglée, et de manière positive », a expliqué le président russe. Par ailleurs, Vladimir Poutine a livré son analyse sur la polémique entre Gérard Depardieu et le gouvernement français. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault avait ainsi qualifié l’exil fiscal de Gérard Depardieu « d’assez minable ». Se sentant insulté, l’acteur avait annoncé son intention de rendre son passeport français et de prendre la nationalité belge. « Je suis certain que les hauts responsables français ne souhaitaient pas vexer Gérard Depardieu », a expliqué Vladimir Poutine. Selon le chef de l’État russe : « Nous, les hommes politiques, nous défendons toujours notre politique et les décisions que nous prenons. Si cela a été fait de manière pas très délicate, c’est tout au plus un accroc regrettable. »

 

PSA –Gefco : 75% de la filiale logistique aux chemins de fer russes : une entrée royale pour la Russie en Europe

PSA –Gefco :  75% de la filiale logistique aux chemins de fer russes : une entrée royale pour la Russie en Europe

La Russie ne fait pas partie de l’union économique mais vient de s’offrir une voie royale pour y pénétrer en douce.( Comme le transport est complexe, on s’en apercevra dans 6 mois ou 1 an). C’est ce que font d’autres pays de l’Est come l’Ukraine par exemple qui viennent faire du transport intérieure sans autorisation. En outre on va rapidement substituer du personnel de l’est au personnel actuel (nettement moins cher) et délocaliser virtuellement dans les pays de lest membres de l’UE.  La concurrence sera encore plus déloyale. La France a pratiquement vendu l’essentiel de ses grandes marques de logistique. En cause, un taux de marge ridicule, un matraquage fiscal et une régulation virtuelle qui fausse la concurrence avec les pavillons étrangers.  Le président de RZD, Vladimir Yakunin, a fait valoir que Gefco avait la possibilité de devenir un acteur mondial de la logistique, non seulement grâce aux ambitions du nouvel actionnaire majoritaire, mais grâce aussi à la position géographique de la Russie. Il a évoqué la possibilité de relier les rives russes du Pacifique aux côtes de l’Atlantique, via le Kazakhstan, le Belarus et l’Europe.  Gefco, qui emploie environ 9.400 employés dont près la moitié (4.500) sont en France, conservera son patron actuel, Luc Nadal, a confirmé M. Yakunin. Le siège de la société restera en France.  M. Nadal a ajouté que le personnel de la filiale avait approuvé le projet de cession. « Au sein de Gefco, chacun comprend le pourquoi de l’opération et réalise qu’il s’agit d’un projet à long terme et d’un partenariat durable », a-t-il déclaré.  Jusqu’à présent détenu à 100% par PSA, Gefco réalise avec sa maison mère 62% d’un chiffre d’affaires qui s’est élevé l’an dernier à 3,78 milliards d’euros, avec une croissance de 13% deux fois plus rapide que celle du reste du groupe.  Les camions, wagons ou navires affrétés par Gefco transportent chaque année plus de 3 millions de voitures des usines aux points de vente, en passant par les parkings de stockage et des ateliers de « post-production », où sont ajoutées des dernières options du véhicule.  Gefco veut dépasser le cap des 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dès 2015 en s’attaquant aux zones à forte croissance comme l’Amérique Latine, l’Asie et le Moyen-Orient.  La cession rapportera 800 millions d’euros, « après le versement par Gefco à PSA Peugeot Citroën d’un dividende exceptionnel de 100 millions d’euros », ont précisé les deux parties dans un communiqué.  Le premier constructeur automobile français et deuxième européen avait annoncé en février qu’il allait céder pour 1,5 milliard d’actifs. La vente de trois quarts des parts de Gefco boucle ce programme, après la cession de la société de location de voitures Citer et d’actifs immobiliers. « Il n’y a pas d’autres cessions prévues », a déclaré M. Varin.  PSA a essuyé une perte nette de 819 millions d’euros au premier semestre et prévoit de réaliser 1,5 milliard d’euros d’économies d’ici à 2015. Il a dû geler des investissements et surtout annoncer la suppression de 8.000 postes en France et la fermeture de son site d’Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, en 2014.

 

1...34567



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol