Archive pour le Tag 'RTL'

Audiences radio : RTL, Inter, Franceinfo au palmarès, Europe 1

Audiences radio : RTL,  Inter, Franceinfo au palmarès, Europe 1

Selon Médiamétrie, RTL confirme son leadership. Avec chaque jour 6,53 millions d’auditeurs, accusant toutefois une stabilité quasi-totale sur un an (-2.000) et une très légère baisse sur une vague (-61.000). RTL reste largement leader en PDA à 12,3% (-0,3 point sur une vague, -0,6 point sur un an). Et RTL peut s’enorgueillir d’une excellente saison puisque, boostée par l’actualité principalement politique, la station de Christopher Baldelli enregistre sa meilleure saison depuis 2000-2001, avec une moyenne de 6,58 millions d’habitués ! Derrière, France Inter n’est pas en reste. La station publique continue de briller et progresse ainsi de 260.000 auditeurs sur un an. Sur une vague, la tendance est à la baisse puisqu’après son record historique de janvier-mars, Inter affiche 235.000 curieux perdus. Cela n’empêche pas France Inter d’enregistrer purement et simplement sa meilleure saison historique (6,09 millions), avec une quatrième année de hausse consécutive.  Au pied du podium, Franceinfo poursuit sur sa bonne lignée des dernières vagues et progresse encore à 4,79 millions de Français informés, soit un gain de 740.000 personnes sur un an et de 231.000 sur une vague. En avril-juin, boostée par la présidentielle, Franceinfo a ni plus ni moins enregistré sa meilleure vague depuis près de dix ans. Et, cerise sur le gâteau, la saison écoulée a permis à la station publique d’enregistrer ses meilleures audiences depuis 2011-2012. Derrière, RMC a une nouvelle fois réussi à devancer Europe 1. La station talk & sport affiche 4,15 millions de paires d’oreilles au quotidien, en hausse sur un an (+205.000) mais sa plus faible vague d’une saison record. En effet, jamais RMC n’a affiché une si bonne forme avec 4,24 millions d’auditeurs en moyenne sur la saison. De quoi lui permettre ainsi de devenir 5e station de France, devant sa rivale Europe 1. La fin d’année 2016, où les deux rivales faisaient jeu égal, semble bien loin. Désormais, l’écart s’accentue entre les deux stations puisque la généraliste du groupe Lagardère passe pour la première fois de son histoire – hors été – sous la barre symbolique des 4,00 millions d’habitués. Europe 1 signe ainsi une vague avril-juin à seulement 3,84 millions de paires d’oreilles, soit le pire niveau de son histoire (-367.000). La radio en pointe dans les années 60-70 sur les questions d’infos et de nouveautés musicales payent là la dérive de sa ligne éditoriale très « plan-plan ».

Fleur Pellerin dérape à propos RTL et Europe1

Fleur Pellerin dérape à propos  RTL et Europe1

Comme Sarko, Hollande aime s’entourer de jeunes et jolies femmes au gouvernement  mais politiquement ce n’est pas nécessairement très efficace. La preuve une   bourde de plus  pour la charmante et  jeune énarque qui a hérité de la culture où elle montre autant d’incompétence que dans ses attribution précédentes. Invitée ce lundi de la matinale de Patrick Cohen, sur France Inter, la ministre de la Culture et de la Communication est revenue sur le conflit social qui touche Radio France depuis plus de quinze jours, rappelant son «attachement viscéral à la singularité et l’identité» du service public.  Tout allait bien jusqu’au moment où Fleur Pellerin s’est mise à comparer les radios publiques et privées. «Quand on écoute France Inter, on n’écoute pas RTL, a-t-elle lâché. Malgré tout le respect que j’ai pour RTL ou Europe 1. Il y a une mission spécifique de décryptage de l’information, d’accès à la culture.». C’est vrai que France inter diffuse des émissions qui méritent intérêt mais sa particularité est d’être marquée à gauche et même souvenait très à gauche. En outre la rédaction revendique ce positionnement de gauche. Ce qui pose évidemment un problème de démocratie dans le service public. En outre on ne peut pas dire que les programmes de France inter soient d’uen exceptionnelle qualité comme d’ ailleurs les radios en général dont l’audience ne cesse de diminuer. Il faut en effet noter  le recul de la radio dans sa globalité. Les Français sont  moins nombreux à l’écouter avec 42 690 millions d’auditeurs de plus de 13 ans. En audience cumulée, la radio enregistre son plus mauvais résultat depuis 2002 (– 0,8 point) – une tendance baissière qui se répète depuis plusieurs vagues et devient significative. En cause précisément la qualité des programme et la concurrence des nouveaux médias ,internet en particulier.la déclaration de Fluer Pellerin est donc assez inopportune.   Les réactions ne se sont pas fait attendre. Chez les journalistes des stations concernés. Comme chez leurs auditeurs.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol