Archive pour le Tag 'ronds'

Pourquoi la révolte aux ronds-points ?

Pourquoi la révolte aux ronds points ?

 

On peut évidemment s’étonner de l’originalité du mouvement des gilets jaunes mais tout autant de la localisation du mécontentement sur les ronds-points. En réalité, une localisation pas tout à fait étonnante tellement les ronds-points sont nombreux et souvent inutiles en France. Certes certains ronds-points participent sans conteste de la sécurité routière mais beaucoup ne sont que le produit des fantaisies de maires qui ne savent pas trop comment dépenser l’argent public. Avec un nombre de ronds-points estimé entre 40.000 et 50.000, la France est championne du monde dans ce domaine. Incontestables en matière de sécurité, ces dispositifs routiers n’en sont pas moins très, voire trop coûteux et également inutiles sur le plan sécuritaire. Le prix d’un rond-point peut varier de 200 000 € à 1 million. La France compte six fois plus  plus de ronds-points qu’en Allemagne et environ dix fois plus qu’aux États Unis, où les feux tricolores aux carrefours sont préférés. Même dans les plus villages chaque maire veut son rond-point (parfois de 10m2, voire moins  ! On les implante y compris là où il y a pratiquement pas de circulation ou seulement sur un des axes. Autant dire que c’est la négation du caractère accidentogène d’une intersection qui seul doit justifier cet équipement. Il faut aussi ajouter aux dépenses d’équipement routier du rond-point des décorations complètement anachroniques qui en outre gênent la visibilité. Pas étonnant donc que les gilets jaunes aient choisit ses lieux publics pour exprimer leur colère. Ils auraient pu choisir d’autres lieux aussi inutiles comme des édifices publics peu ou  pas utilisés mais qui témoigne de la gloire de l’édile local. On se plaint souvent du manque de crédits des collectivités locales mais la vérité c’est qu’en général les élus croulent sous le poids des recettes qu’ils dépensent en équipement ou en personnel inutiles.

Castaner : des chars pour évacuer les ronds points ?

Castaner : des chars pour évacuer les ronds points ?

 

Depuis qu’il a enfilé son costume de ministre de l’intérieur, Castaner, l’ancien proche du milieu qui gagnait sa vie en jouant au poker,  fait régulièrement dans la provocation à défaut d’être en capacité de maîtriser l’ordre public. Évidemment Castaner mélange tout en reportant la responsabilité de tous les maux sur les gilets jaunes. Certes l’occupation des ronds points  ne peut être éternelle, elle affecte effectivement certains commerces dont le chiffre d’affaires est notamment lié aux fêtes de Noël. Ceci étant  les ¾ sinon davantage des ronds-points ont été maintenant abandonnés par les gilets jaunes qui attendent désormais le début de l’année pour juger des conditions d’application des promesses de Macron. La circulation n’est pratiquement plus bloquée pour les quelques ronds-points qui demeurent occupés.Il n’est pas utile de mobiliser des chars !  Castaner serait sans doute mieux de s’occuper de ses fonctionnaires qui semble-t-il ne lui font guère confiance ni pour veiller à l’ordre public ni pour leurs conditions sociales notamment salariales. Et Castaner de développer un discours type Pasqua ou Éric Ciotti. Je le dis clairement : ‘ça suffit !’” a-t-il déclaré à des journalistes. “Cela suffit pour la sécurité des ‘Gilets jaunes’ eux-mêmes, cela suffit pour la sécurité de nos concitoyens, cela suffit aussi pour la sécurité de nos forces de l’ordre.”Il a averti que les forces de l’ordre allaient continuer à dégager les ronds-points occupés par des “Gilets jaunes” qui y filtrent, voire y bloquent, la circulation. Sur un site de la police judiciaire qui surveille notamment les dérives des réseaux sociaux, il a admis que les “Gilets jaunes” étaient dans “une forme de défiance” à l’égard de toute parole officielle ou journalistique. “Et donc ils vivent, ils se repaissent de ‘fake news’, on l’a vu sur toute une série de sujets”, a-t-il poursuivi. “Quelquefois les ‘fake new’ amènent de la haine”, a-t-il ajouté. “Au fond, les ‘Gilets jaunes’ n’ont vécu ces dernières semaines médiatiquement qu’à travers la violence, pas forcément à travers leurs revendications parce qu’elles étaient très multiples, très difficiles à appréhender, que les porte-parole étaient très divers.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol