Archive pour le Tag 'Roland Garros'

Extension Roland-Garros : Hidalgo perd le premier set

Extension Roland-Garros : Hidalgo perd le premier set

3

Hidalgo a perdu le premier set relatif à l’extension de Roland Garros. Le match est loin d’être terminé, il se jouera sûrement en 5 sets. . Au départ d’ailleurs Hidalgo n’était pas très favorable puis elle s’est ralliée au projet de la fédération. Du coup l’opposition a changé aussi de position en s’opposant au projet ; Ségolène Royal, elle, s’est distinguée en proposant de faire jouer les match au Parc des princes ou à Jean Bouin. C’est vrai il suffirait d’enlever l’herbe. Ou alors on la laisser pousser et on demande au tournoi d Wimbledon d’en planter. Il y aurait d’autres solution de faire jouer les matchs dans les piscines municipales ou encore au Grand palis ou à l’Opéra de Paris. . Bref les propositions ne manquent pas, les oppositions politiciennes non plus. Sauf qu’à tergiverser Rolland Garros pourraiat disparaitre comme tournoi du grand chelem car d’autres pays sosnt candidats.  Ce jeudi matin, deux vœux des écologistes demandant de surseoir au projet d’extension de Roland-Garros sur les serres d’Auteuil ont été adoptés malgré l’avis défavorable de la mairie de Paris. A l’annonce des résultats, Anne Hidalgo a tenté de minimiser la portée de ce vote. « Les vœux sont adoptés et nous nous retrouverons pour l’inauguration de Roland-Garros », a déclaré l’élue comme si de rien n’était. Pourtant, à voir le nombre de collaborateurs de cabinet dépêchés dans l’hémicycle et le rappel battu auprès des élus de tous bords pour qu’ils soient présents en ce troisième jour de séance, ce vote n’avait évidemment rien d’anodin. « Par 82 voix contre 76, une nette majorité d’élu-e-s parisien-ne-s a envoyé un message fort à la ministre de l’Ecologie : il n’y a pas de majorité au Conseil de Paris pour soutenir le projet de la Fédération française de tennis (FFT) de destruction des serres d’Auteuil », s’est empressé de souligner le groupe écolo de Paris. Les opposants au projet de la FFT comptent sur le soutien de Ségolène Royal, dont les services avaient jugé que le projet d’extension au-dessus de l’A13 était réalisable. Le ministère de l’Ecologie doit rendre un avis sur le projet. Du côté de l’Hôtel de Ville, on compte sur l’arbitrage du Premier ministre. Selon l’entourage de la maire de Paris, Manuel Valls devrait bientôt donner son feu vert au projet de la FFT. « Le Premier ministre, comme le président de la République, est extrêmement favorable à ce projet », a martelé Anne Hidalgo durant les débats affirmant qu’un nouveau blocage du projet de la FFT fragiliserait la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 que le gouvernement souhaite tant. Le projet d’extension de Roland-Garros est « une fois de plus otage de jeux politiciens qui nous dépassent », a souligné Gilbert Ysern, directeur général du tournoi. Pour la FFT et la mairie de Paris, le temps presse : les permis de construire déposés pour les premiers travaux ne sont valables que jusqu’au mois de novembre.  Alors que c’est à leur demande qu’une étude comparative a été menée entre l’extension du stade sur les serres d’Auteuil ou au-dessus de l’A13, aujourd’hui, les opposants au projet de la Fédération française de tennis (FFT) contestent ce rapport.

 

Tennis- Roland-Garros : transféré au parc des princes ( Ségolène Royal)

Tennis- Roland-Garros : transféré au parc des princes ( Ségolène Royal)

 

Ségolène Royal n’est pas à une bourde de plus ; elle veut transférer Roland Garros au Parc des princes pour jouer sur gazon et surtout s’opposer à l’extension de Roland Garros. .C’est connu,  Ségolène est cinglée , ce qui ne l’empêche pas d’être ministre( ce serait plutôt un atout) ! Pourquoi pas aussi transférer les matchs de Rolland Garros dans uen piscine ou sur les Champs Elysées. Elle  est prête à tout pour éviter que les travaux d’agrandissement de Roland-Garros n’empiètent sur les serres d’Auteuil. Même à abandonner la terre battue pour la pelouse du Parc des Princes. Farouchement opposée au projet d’agrandissement de Roland-Garros sur les serres d’Auteuil, la ministre de l’Ecologie semble prête à tout pour préserver les intérêts de son ministère. A tel point que l’ancienne candidate à l’élection présidentielle a proposé une alternative complètement inimaginable à Anne Hidalgo, comme cette dernière l’a confié au Parisien ce mardi. « Ségolène Royal voulait que le tournoi de Roland-Garros se joue sur les pelouses de Jean-Bouin ou du Parc des Princes. Pour un tournoi de tennis de terre battue… […] Je lui ai dit que c’était un peu farfelu », s’étonne la maire de Paris, qui tend elle à aider la Fédération française de tennis dans l’avancement du dossier. Des travaux vitaux pour l’avenir de Roland-Garros Jouer Roland-Garros sur gazon, voilà une idée assez saugrenue qui dénote bien l’opposition farouche de Ségolène Royal au projet de modernisation et d’agrandissement du Grand Chelem parisien. Des travaux nécessaires voire vitaux pour l’avenir du tournoi. Pour le gazon, le circuit professionnel a déjà élu domicile à Wimbledon deux semaines plus tard. Et le jardinier du PSG, recruté à prix d’or il y a un an et demi au club d’Aston Villa en Premier League, risque de ne pas apprécier que des tennismen foulent la pelouse du Parc des Princes pendant deux semaines.

 

 

Roland Garros, mondial foot, tour de France, congés d’été : l’info économique en vacances

Roland Garros, mondial foot, tour de France, congés d’été : l’info économique en vacances

 

Chacun aura constaté que les pages des journaux sont depuis quelques semaines consacrées aux sports et cela va durer. En fait comme le mois de mai était surtout un mois de semi congé (13 jours de vacances en moyenne pour les salariés), on peut considérer que l’info économique est en standby depuis fin avril, avec les congés d’été la reprise interviendra pas avant début septembre. Pendant qu’on parlera du foot, du vélo, du soleil (ou de la pluie), ce sera autant de gagné pour les responsables du pays ; l’absence de croissance au premier trimestre a déjà presque été escamotée comme la hausse des impôts pour les couches moyenne ou encore le chômage qui ne cesse de croitre. Quand aux 50 milliards d’économies annoncées, c’est le brouillard le plus complet. Les médias tournent vite les pages, exit l’inversion du chômage, le retournement économique de Hollande. Même le pacte de responsabilité ne fait plus recette, on se demande même qui va y adhérer. Grâce à la nouvelle embrouille de la réforme des régions, on passe à autre chose. On se fixe sur le redécoupage tandis que que les économies attendues sont une véritable fumisterie (c’est l’agence Moody’s qui le dit. Même la réorientation de l’Europe est enterrée, en fait on repart comme avant. A noter toutefois une petite avancée de la BCE avec sa politique de taux négatifs. Même si ce n’est pas -et loin s’en faut- la politique accommandante des Etats-Unis, du Royaume uni ou du Japon. Les journalistes économiques se sont devenus des commentateurs sportifs. On sait tout de l’hôtel des bleus, la dimension des chambres, la salle de massage, le terrain de pétanque, la piscine, les menus, le montant des primes de match. Pendant ce temps là on va vendre en douce Alstom et négocier tout auusi discrètement le traité de libre échange avec les Etats-Unis. Même internet se met au sport, aux faits divers et à la fast-info ; plus d’articles : des vidéos, du bruit qui remplace l’analyse. Panem et circenses, la devise des empereurs romains devient auusi la maxime de nos monarques républicains, ; du pain et des jeux pour faire oublier le reste.

Roland-Garros : DSK présent , à la finale dames, forcément !

Roland-Garros : DSK présent , à la finale dames, forcément !

 

 

DSK le retour, cette fois à Roland Garros la finale Dames, évidemment !  Deux semaines après sa sortie au festival de Cannes, Dominique Strauss-Kahn est à nouveau apparu en public ce samedi 8 juin. L’ancien directeur du Fonds monétaire international était porte d’Auteuil, pour assister à la finale dames du tournoi de Roland-Garros entre Maria Sharapova et Serena Williams.   Dominique Strauss-Kahn était accompagné de Myriam L’Aouffir. Comme à Cannes fin mai, le couple s’est littéralement fait mitraillé par les photographes. Ils seraient ensemble depuis déjà plusieurs mois. L’ancien directeur du FMI et Anne Sinclair ont officiellement divorcé en mars 2013. Cette sortie survient une semaine après les accusations d’une journaliste italienne. Myrta Merlino, journaliste télé italienne de 44 ans, a assuré, dans une émission diffusée le 31 mai, que l’ancien directeur du FMI aurait tenté d’abuser d’elle à la fin des années 90, alors qu’il était ministre des Finances. La journaliste affirme avoir demandé une interview au ministre français. Quelques minutes plus tard, « le service de presse de Dominique Strauss-Kahn est venu m’expliquer que le ministre avait une interview très importante avec CNN, mais qu’il souhaitait tout de même m’accorder une interview », a-t-elle expliqué à l’un de ses confrères italiens.

Tennis : aucun français en finale à Roland Garros, normal ils sont tous suisses (fiscalement)

Tennis : aucun français en finale à Roland Garros, normal ils sont tous suisses (fiscalement)

.

Le tennisman paiera des impôts en France sur sa prime à Roland Garros, une exception. Car Jo-Wilfried Tsonga est résident suisse, et il ne paye des impôts que pour les tournois qui ont lieu en France.   Roland-Garros, Bercy, ou la Coupe Davis, les tournois pour lesquels Jo-Wilfried Tsonga paye des impôts en France se comptent sur les doigts d’une main. A ceux qui critiquent son exil fiscal, il répond qu’en 2011, il a fait un chèque de 230.000 euros au fisc français, pour 47 jours de présence sur le territoire. Au cours de cette même année, le tennisman a touché cinq millions et demi d’euros de revenus. Quasiment tous les joueurs de tennis français sont installés en Suisse. L’ancien capitaine de l’équipe de France, Guy Forget, avait pris la défense de ses joueurs l’été dernier: « quand ils gagnent un million d’euros en France, ils en laissent 500.000 aux impôts; on ne peut pas leur faire un procès parce qu’ils ne veulent payer que 30% ». Michaël Llodra et Nicolas Mahut font partie des rares à être restés en France. Cela leur fait un point commun pour la finale du double messieurs de Roland-Garros, qu’ils joueront ensemble, samedi 8 juin.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol