Archive pour le Tag 'respecter'

Faux -cul : « L’Aquarius doit respecter les règles » ! (Lemaire)

Faux -cul : « L’Aquarius doit respecter les règles » ! (Lemaire)

Une curieuse conception du droit, maritime en l’occurrence,  pour Bruno Lemaire qui s’exprimait à propos de l’Aquarius. De manière très faux-cul, le ministre de l’économie et des finances a renvoyé la question de l’immatriculation de l’Aquarius au respect des règles françaises. Des règles régies notamment par le code des douanes et par  Décret n° 2016-1893 du 28 décembre 2016. Il s’agit de règles essentiellement administratives.  “Il faut d’abord que les règles soit remplies et ensuite, si et seulement si les règles sont remplies, on peut envisager des décisions qui appartiennent au Premier ministre et au président de la République”, a-t-il ajouté. On voit mal ce que vient faire le premier ministre ou le président de la république dans la décision d’accorder ou pas le pavillon français à un navire. La démarche est administrative et non politique. Ou alors il faut modifier la réglementation. Faire intervenir le premier ministre ou le président de la république c’est évidemment politiser le débat et finalement démontré que les règles sont accessoires. En droit maritime international, les règles sont effectivement accessoires puisque pour détourner les législations nationales trop contraignantes la plus grande partie des armements ont choisi des pavillons de complaisance comme le Panama par exemple et bien d’autres. Or justement sur pression européenne les autorités maritimes du Panama ont révoqué le 23 septembre l’enregistrement du navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières, une décision qui devait prendre effet dès que le bateau accostait dans un port. Ce dernier est arrivé à Marseille jeudi dernier pour une escale. Les ONG sont en contact avec le Panama et lui demandent de revenir sur sa décision, issue qui paraît peu probable. L’Aquarius II, déjà privé d’immatriculation par Gibraltar, battait pavillon panaméen depuis le 20 août. Le Panama a justifié sa décision par le non-respect présumé des “procédures juridiques internationales en matière d’immigrants et de réfugiés secourus en mer». Entre le 1er janvier et le 30 septembre 2018, 82.100 migrants sont arrivés en Europe par la mer, dont 36.654 en Espagne, pays qui est devenu leur principale destination cette année selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’organisme des Nations Unies précise que le nombre de décès en Méditerranée reste élevé (1.741) en 2018, mais en recul par rapport à l’an dernier (2.676) et 2016 (3.602).

Accord avec l’Iran : Macron demande à Trump de le respecter

Accord avec l’Iran : Macron demande à Trump de le  respecter

 

Difficile de savoir si Trump sera sensible à l’appel d’Emmanuel Macon visant à soutenir l’accord de 2015 avec l’Iran sur le nucléaire. Cet accord encadre les activités nucléaires iraniennes en contrepartie d‘une levée progressive de sanctions frappant la République islamique. Il a été conclu entre Téhéran et les puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine), après d’âpres négociations, sous le second mandat de Barack Obama.  Dans cette affaire,  Trump paraît une nouvelle fois assez isole mais il est toujours difficile de prévoir ses réactions. Il se pourrait cependant que Trump veuille redorer un peu son image internationale en faisant preuve de concession sur le sujet. Il vient d’en faire sur le dossier coréen, il a aussi annoncé qu’il pourrait éventuellement rejoindre l’accord de Paris sur le climat même si cette déclaration contient toujours beaucoup de flou. On pourrait donc imaginer que Donald Trump  évite de  trop jouer la politique de la chaise vide au plan international – Emmanuel Macron a demandé jeudi à Donald Trump de respecter l‘accord de 2015 sur le nucléaire iranien, à quelques heures d‘une décision attendue du président américain sur l’éventuel rétablissement de sanctions à l‘encontre de l‘Iran. L‘Elysée a annoncé dans un communiqué que le chef de l‘Etat français s’était entretenu au téléphone avec son homologue des Etats-Unis, pour évoquer notamment les relations avec l‘Iran. Il a rappelé “la détermination de la France en faveur d’une application stricte de l’accord” de 2015 et “l’importance de son respect par l’ensemble de ses signataires”, précise l‘Elysée. “La bonne mise en œuvre de l’accord devait être accompagnée d’un dialogue renforcé avec l’Iran sur son programme balistique et sa politique régionale, afin de garantir une meilleure stabilité au Moyen Orient.

Hollande et Merkel : « respecter le vote » (Hollande et Merkel )…. quand même !

Hollande et Merkel :  « respecter le vote » (Hollande et Merkel )…. quand même !

Il aurait mieux valu que Merkel (d’autres comme Sapin) ne immisce pas autant  dans le vote des grecs car l’attitude condescendante voire méprisante à l’égard des grecs a sans doute influencé le « non ». Clairement Merkel passe pour une imbécile. Surtout que ce vote ne change rien à la problématique de la négociation ? Il faudra discuter, trouver un accord, même provisoire ! Ne parlons pas du ridicule de Sarkozy qui lui demandait le départ de Tsipras en cas de oui comme ne cas de non. Décidemment Sarkozy loupe vraiment son retour.  Alors que le « non » au référendum grec sur les propositions des créanciers est largement majoritaire, Angela Merkel et François Hollande se sont donc  entretenus au téléphone ce dimanche soir 5 juillet au sujet de la Grèce, et demandent la convocation d’un sommet de la zone euro mardi, selon un communiqué de la chancellerie. « Tous deux sont d’accord sur le fait que le vote des citoyens grecs doit être respecté », selon ce bref communiqué. En outre « la chancelière et le président de la République se prononcent en faveur de la convocation d’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro mardi » et ont formulé cette demande à Donald Tusk, président du conseil européen, selon un communiqué séparé de la présidence française.  Les deux chefs d’état se rencontreront par ailleurs lundi soir à l’Élysée pour « un entretien suivi d’un dîner de travail pour évaluer les conséquences du référendum en Grèce ».

 

Migrants : Paris appelle Rome à respecter la législation et Londres gronde Paris

Migrants : Paris appelle Rome à respecter la législation et Londres gronde Paris 

 

C’est le  chien qui se mord la queue, L’’italie croule sous l’arrivée des migrants dont l’Europe ne veut  pas.  L’Italie veut ouvrir se frontières vers l’Europe. La France proteste. Mais quand la France menace d’ouvrir ses frontières c’est la Grande Bretagne qui proteste. Bref une histoire de fous. On arrête les migrants, on les met dans des centres d’accueil ( dans le meilleur des cas), on occupe la bureaucratie pour gagner du temps(  il faut se rendre dans services immigration des préfectures pour comprendre !). de toute manière on ne peut renvoyer les migrants dans les pays en guerre et on ne veut pas non plus les régulariser. En clair on institutionnalise la clandestinité. La France a en effet appelé lundi l’Italie à respecter la législation en matière d’accueil des migrants et à accepter la mise en place de « centres d’attente », à l’heure où plusieurs dizaines de migrants sont massés à la frontière franco-italienne.  Le président du Conseil italien Matteo Renzi a réclamé ce week-end une modification des règles du droit d’asile en Europe et a une nouvelle fois reproché à ses partenaires européens d’avoir abandonné l’Italie face à l’afflux de migrants.  Avec 171.000 migrants débarqués sur ses rives l’an dernier, l’Italie est la principale porte d’entrée de l’immigration irrégulière en Europe, notamment en provenance d’Afrique.   »Il faut que l’Italie accepte que l’Union européenne mette en place ce qu’on appelle les « hotspots », les centres d’accueil où on distingue les migrants économiques irréguliers des demandeurs d’asile », a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve sur BFM TV et RMC. « Il faut que l’Italie l’accepte parce que sinon la solidarité ne pourra pas marcher ».   »Il faut que ces migrants soient enregistrés, que leurs empreintes digitales soient prises et ensuite nous répartirons (les migrants entre les Etats membres NDLR), parce que nous sommes favorables à cela en terme de solidarité », a-t-il ajouté. ( une répartition pour 30 000 quand il y en aura 500 000 cette année ! Ndlr).  La commission européenne a présenté en mai sa nouvelle stratégie pour l’immigration, qui prévoit notamment une meilleure répartition des réfugiés entre les Etats membres.  Début juin, Paris et Berlin se sont dits prêts à examiner la proposition de la Commission européenne sur l’accueil des demandeurs d’asile à condition que ce dispositif soit « temporaire et exceptionnel » et obéisse à « une clé de répartition agréée et équitable ».   »Il y a la nécessité de faire respecter les règles de Dublin », a déclaré Bernard Cazeneuve. Cette législation contraint les migrants à faire leur demande d’asile dans le premier pays d’entrée lorsqu’ils arrivent sur le territoire de l’Union européenne.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol