Archive pour le Tag 'réparations'

Le président allemand pour des réparations de guerre à la Grèce

Le président allemand pour  des réparations de guerre à  la Grèce

Joachim Gauck, dont les fonctions sont essentiellement honorifiques prend le gouvernement Merkel à contrepied en déclarant  que l’Allemagne a une  sa responsabilité historique envers la Grèce. « Nous ne sommes pas seulement des gens qui vivent aujourd’hui, à cette époque, nous sommes aussi les descendants de ceux qui ont laissé derrière eux un sillage de destruction en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, en Grèce entre autres », a-t-il dit. « Pour un pays conscient de son histoire comme le nôtre, il est juste d’envisager la possibilité qu’il puisse y avoir des réparations. »La Grèce réclame 278,7 milliards d’euros de réparations à Berlin et certains juristes estiment que cette demande n’est pas dénuée de fondement même si les chiffrages divergente fortement. . Le mois dernier, le ministre de l’Economie et vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel l’a néanmoins jugée « stupide ». Des responsables allemands expliquent que leur pays a déjà honoré ses obligations envers la Grèce, en lui versant 115 millions de marks en 1960. Lors de la conférence de Paris de 1946, la Grèce avait fait état d’une liste de dommages de guerre et d’occupation de 7,2 milliards de dollars, que l’Allemagne a compensés à l’époque par la livraison de marchandises pour une valeur d’environ 25 millions de dollars. En 1960, la Grèce a obtenu de l’Allemagne une compensation de 115 millions de deutsche marks pour les victimes des camps de concentration. Vu d’Athènes, ces gestes n’ont pas réglé la question des réparations, qui incluent également celle de victimes de massacres nazis, qui ont obtenu gain de cause devant les tribunaux grecs mais pas allemands. « La Grèce a connu de nombreux “Ouradour” mais ils ne sont absolument pas connus en Allemagne », selon l’historien Eberhard Rondholz. S’ajoute à ces crimes un prêt de 476 millions de reichmarks imposé en 1942 à la Banque nationale de Grèce par le Troisième Reich qui avait commencé à le rembourser. Athènes estimerait sa valeur autour de 11 milliards d’euros.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol