Archive pour le Tag 'relance'

Page 3 sur 3

G8: Cameron veut des mesures pour la relance et l’évasion fiscale

G8: Cameron veut des mesures pour la relance et l’évasion fiscale

David Cameron, dont le pays assure la présidence du G8 en 2013, a appelé mercredi les dirigeants des huit puissances les plus riches à « prendre des mesures courageuses » afin de « faire une différence tangible » pour relancer l’économie.   »Il est évident qu’en 2013, le monde continuera à faire face à l’incertitude économique », écrit M. Cameron dans une lettre adressée aux dirigeants des pays du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Italie, Japon et Russie).   »En tant que dirigeants des huit pays représentant environ la moitié du PIB (Produit intérieur brut) du monde entier, les critères ambitieux que nous nous fixons et les courageuses démarches que nous entreprenons en travaillant ensemble au sein du G8 peuvent faire une différence tangible pour dynamiser l’économie », ajoute-t-il.   »J’espère » que le sommet du G8 prévu les 17 et 18 juin en Irlande du Nord « sera l’occasion de saisir cette opportunité », ajoute-t-il, rappelant cependant que « pour y parvenir, il faut une forte volonté politique et des mois de travail » en amont.  Ce G8 ne sera pas le genre de sommet où nous pourrons sortir de notre chapeau un chèque à la dernière minute, nous engager à payer et parler de succès. Ce dont nous parlons, c’est des changements sur le long terme dans nos pays et des règles qui régissent les relations entre eux. (…) Le succès dépendra de notre capacité à discuter de ces changements dès maintenant », poursuit-il.  Le sommet se concentrera sur trois thèmes principaux: la lutte contre le protectionnisme, celle contre l’évasion fiscale et la promotion de la transparence dans l’action des gouvernements et des entreprises, rappelle M. Cameron.  Le Premier ministre britannique souhaite que le G8 assure un rôle de leadership pour faciliter des accords commerciaux.  Il estime aussi que le groupe du G8 a le pouvoir de « galvaniser une action internationale » pour lutter contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent, en partageant des informations et en se penchant sur les critères internationaux pour voir s’ils doivent être renforcés.

 

Plan de relance : Hollande fait rouvrir le tribunal de grande instance de Tulle

 

Plan de relance : Hollande fait rouvrir le tribunal de grande instance de Tulle

 

On a les plans et les ministres de relance qu’on peut. En tout cas, Hollande vient de décider de la réouverture du tribunal de grande instance de Tulle. D’après le journal La Montagne, le TGI devrait rouvrir ses portes l’an prochain, probablement en septembre. L’ensemble des activités du TGI avaient été transférées à Brive, après sa fermeture en 2010 dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire. Avec seulement une cour d’assises, Tulle était ainsi devenue la seule préfecture française à ne plus avoir de TGI. Selon le maire de Tulle, le retour du tribunal dans la ville ne devrait pas coûter cher car les infrastructures existent. Bernard Combes, maire de la ville et également conseiller spécial du chef de l’État, assure par ailleurs que d’autres TGI fermés « pourraient » suivre la même voie. Alors pourquoi Tulle d’abord ?

 

Sommet européen : mini plan de relance et mini soutien à l’Espagne et l’Italie

Sommet européen : mini plan de relance et mini soutien à l’Espagne et l’Italie

 

Les dirigeants de l’Union européenne ont approuvé jeudi un « pacte pour la croissance », lors du Conseil européen à Bruxelles, mais l’Italie et l’Espagne ont subordonné leur signature à l’examen de mesures d’urgences pour alléger le coût de leur dette. En fait, comme prévu il s’agit d’un mini plan de relance de 120 milliards d’euros, une goutte d’eau et d’un soutien du fonds de secours (MES) aux banques. Les 17 chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro ont poursuivi les discussions tard dans la nuit après un dîner lui-même tardif des dirigeants des 27 Etats-membres de l’UE. Ils doivent encore se revoir ce vendredi, lors d’un déjeuner. Après plusieurs heures de discussions, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a annoncé vers la fin de la nuit que les dirigeants de la zone euro s’étaient mis d’accord sur le principe de la création d’une instance unique de supervision des banques de la zone euro, et étaient convenus qu’elles pourraient être recapitalisées directement par le Mécanisme européen de stabilité financière (MES). Il a déclaré que l’objectif était de créer un mécanisme de supervision impliquant la Banque centrale européenne (BCE) d’ici la fin de l’année, et de rompre le « cercle vicieux » entre banques et Etats. Il a dit également que les pays qui se conforment aux critères budgétaires de l’UE pourraient avoir accès au MES pour soutenir leurs obligations sur les marchés financiers. En tout début de nuit, avant de rejoindre la dernière réunion, François Hollande avait déclaré à la presse qu’ »un accord (sur le pacte de croissance) a(vait) été trouvé à 27, même si l’Italie et l’Espagne (avaient) voulu attendre que le sommet puisse donner tous ses résultats avant de se prononcer ».

123



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol