Archive pour le Tag 'rejette'

La Convention citoyenne rejette les 28 heures de travail !!!

 

 

Il s’agit de la première des 150 mesures soumises à l’adoption des membres à être rejetée  et qui nous a sans doute évité le ridicule. 

. Beaucoup d’intervenants se sont notamment inquiétés des conséquences économiques de la mesure et de l’image qu’une adoption donnerait de leurs travaux.

«C’est totalement déconnecté de la réalité et c’est indéfendable dans le contexte actuel. Et cette mesure discrédite totalement la convention, c’est donner le bâton pour se faire battre. Si c’est proposé, ça sera rejeté et ça aura juste discrédité notre travail,» jugeait ainsi Mélanie (en séance, les membres de la convention ne sont mentionnés que par leurs prénoms).

«Le partage c’est beau mais avec la crise actuelle c’est pas possible. J’ai travaillé toute ma vie 50 heures par semaine en élevant seule deux enfants. C’est toujours les mêmes qui travaillent moins, toujours les mêmes qui travaillent plus et pour des salaires minables,» lançait de son côté Marie-Hélène en refusant la mesure. «C’est hors mandat par rapport à la diminution des gaz à effet de serre», jugeait de son côté Lionel, tandis que d’autres abondait : «Il faudrait une convention citoyenne séparée sur le travail».

«Le télétravail avant c’était un ovni, personne n’imaginait ça. Mais l’application de cette mesure ça n’est pas dans six mois, c’est dans dix ans, il faut se projeter et réfléchir», répondait Sylvie pour défendre la mesure. «On peut être d’accord ou ne pas être d’accord, mais ça n’est pas à vous de dire qu’on va avoir l’air de guignols», lançait Annie. «On a voulu dire que le modèle et le système ne nous conviennent pas, alors osons».

Corruption FIFA Mondial 2006: Beckenbauer rejette les accusations de corruption

Corruption FIFA Mondial 2006: Beckenbauer rejette les accusations de corruption

 

Franz Beckenbauer, ancien président du comité d’organisation de la Coupe du monde de football 2006, a démenti dimanche les allégations selon lesquelles une caisse noire aurait été créée pour obtenir le tournoi six ans plus tôt.   »Je n’ai jamais donné d’argent à quiconque pour acheter des voix afin que l’Allemagne obtienne la Coupe du monde 2006″, a déclaré l’ancien international dans un communiqué. « Et je suis certain qu’aucun autre membre du comité de candidature n’a fait ce genre de chose. » Dans sa dernière livraison, l’hebdomadaire Der Spiegel affirme qu’une caisse noire de 6,7 millions d’euros prêtés par l’ancien patron d’Adidas Robert Louis-Dreyfus a servi à acheter des voix lors du vote sur la désignation du pays-hôte de la compétition en juillet 2000. Selon Der Spiegel, Franz Beckenbauer ainsi que le président de la Fédération allemande (DFB) Wolfgang Niersbach, qui était vice-président du comité de candidature, étaient au courant de l’existence de ce fonds secret.  Wolfgang Niesbach a rejeté ces allégations samedi.

Budget : le Sénat s’amuse et rejette le texte

Budget : le Sénat s’amuse et rejette le texte

 

Une preuve de plus que le sénat ne sert strictement à rien ; il a été contraint de voter contre le budget pour le faire adopter plus rapidement en dernière lecture par l’assemblée. Procédure normale puisque l’Assemblée a toujours le dernier mot. En faiat le sénat s’amuse avec des manouvres procédurières  inutiles ; il fauta bien que les 500 sénateurs (coût 300 millions) justifient leur inexistence. La majorité de gauche sénatoriale a fait rejeter de façon iconoclaste, mardi en dernière lecture, le projet de budget pour 2013 afin d’éviter que la droite fasse de l’obstruction et empêche le vote de ce texte dans les temps impartis par la Constitution. Le Sénat avait rejeté en première lecture ce premier projet de budget du quinquennat Hollande par une majorité de circonstance UMP, UDI-UC (centristes) et CRC (communistes) dès la fin de sa première partie (partie recettes). En deuxième lecture, l’opposition a cette fois demandé un examen détaillé du budget. Cette procédure, extrêmement longue, ne permettrait pas de faire adopter le budget avant la fin de la semaine, comme l’exige la constitution. En coulant eux-mêmes le texte, les sénateurs PS le renvoient devant l’Assemblée nationale pour une « lecture définitive », c’est-à-dire sur laquelle le Sénat n’aura pas droit de regard. Comme le PS détient la majorité absolue au Palais Bourbon, il n’aura aucun mal à faire adopter le budget 2013 dans les temps. »C’est une situation cocasse, du jamais vu » s’est gaussé l’UMP Albéric de Montgolfier. La droite avait déposé une quarantaine d’amendements. Le président UMP de la commission des Finances, Philippe Marini a dénoncé une « contorsion extraordinaire » due « au manque de cohérence de la majorité sénatoriale ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol