Archive pour le Tag 'Réfugiés Grèce :'

Réfugiés Grèce : L’UE promet une aide hypothétique

Réfugiés Grèce  :  L’UE promet une aide hypothétique

Face à l’afflux de plus en plus considérable de réfugiés en provenance de Grèce, l’Union économique a promis une aide. Le problème c’est qu’on voit mal de quel aide il s’agit et même quoi faire. En effet l’arrivée de plus en plus massive résulte directement des situations conflictuelles de ces dernières années en Syrie et en Afghanistan notamment. l’intervention des États-Unis par exemple a abouti un véritable fiasco en Afghanistan. Ils ont décidé de passer un accord de retrait avec les talibans. Un accord assez lamentable dont même la moitié n’est pas respectée. Nombre de d’afghans quittent le pays. Même chose pour la Syrie ou à force de tergiverser, on a laissé le dictateur local massacrer sa population et qui continue. Des milliers et des milliers de Syriens qui tendent de s’échapper de cet enfer. On voit mal ce que l’union européenne pourrait faire pour  remonter l’histoire. C’est un grande partie sa faiblesse politique qui a livré la Syrie aux mains du dictateur mais aussi aux mains de la Russie et de la Turquie. L’autre solution serait évidemment d’empêcher les réfugiés d’atteindre les côtes et de les repousser, ce  qui serait totalement contraire au droit humanitaire. On peut aussi payer encore la Turquie pour qu’elle retienne ses réfugiés mais pour combien de temps car la situation dans les camps est intolérable en Turquie.

Face à l’intensification des combats dans la province syrienne d’Idlib, la Turquie, qui a accueilli 3,6 millions de réfugiés syriens et redoute un nouvel afflux, a cessé le 28 février d’empêcher ceux qui le souhaitent de passer en Europe, comme elle s’y était engagée en 2016, moyennant une aide de six milliards d’euros de la part de l’Union.

Des dizaines de milliers de personnes se pressent depuis à la frontière gréco-turque, où la police grecque a fait usage de grenades lacrymogènes pour les repousser. La crise se joue aussi en mer Egée où les gardes-côtes cherchent à tenir les bateaux de migrants à distance. Un jeune Syrien est mort noyé lundi après un naufrage au large de Lesbos.

“La situation à notre frontière n’est pas seulement l’affaire de la Grèce. La gestion est de la responsabilité de l’Europe dans son ensemble”, a déclaré Ursula von der Leyen lors d’une visite à la frontière avec d’autres dirigeants européens et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.

“Ceux qui semblent tester l’unité de l’Europe seront déçus. Nous tiendrons le coup et notre unité prévaudra (…) Les inquiétudes de la Grèce sont aussi celles de l’Europe”, a-t-elle poursuivi, annonçant une aide de 700 millions d’euros ainsi que l’envoi de matériel médical et humanitaire.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol