Archive pour le Tag 'refaire'

Municipales : «refaire les deux tours»

Municipales : «refaire les deux tours»

La maire de Lille Martine Aubry et d’autres responsables commencent à défendre l’idée d’un report des deux tours des municipales. Plusieurs raisons militent en faveur de cette orientation. D’abord l’extraordinaire taux d’abstention de près de 60 % qui rend ce scrutin peut démocratique. Ensuite le contexte particulier qui a notamment empêché la plupart des résidents d’EHPAD non seulement de participer aux élections mais d’avoir le temps de donner des pouvoirs. Enfin et peut-être surtout la différence totale d’environnement économique, social et politique entre le premier et le second tour.

La maire de Lille a regretté, sur France Inter le 30 avril, l’abstention qui avait marqué le premier tour des municipales, le 15 mars dernier. Si le report du second tour devait s’éterniser, Martine Aubry plaide pour un report des deux tours.

Quid du second tour des élections municipales? En pleine crise sanitaire du coronavirus, la question de la date du scrutin semble désormais secondaire. Édouard Philippe ne l’a même pas évoquée mardi, devant l’Assemblée nationale, lors de la présentation du plan de déconfinement. La situation reste pour autant inédite et créé un véritable casse-tête constitutionnel.

L’exécutif devrait en tout cas prendre sa décision le 23 mai prochain, en s’appuyant sur un rapport du Conseil scientifique à date. Initialement envisagé pour se tenir le 21 juin, le second tour pourrait être repoussé à l’automne. Les candidats élus au premier tour sont en revanche déjà assurés de conserver leur siège de maire.

Candidate pour un quatrième mandat à Lille, Martine Aubry, arrivée en tête au premier tour, a fait part de sa proposition ce jeudi matin sur France Inter«On verra ce que dira le Conseil d’État qui avait parlé d’un délai raisonnable entre les deux tours, mais si le deuxième tour devait être renvoyé en septembre, octobre, je pense qu’il faudrait refaire les deux tours», a-t-elle expliqué.

«Je pense que ce serait mieux, pour que la démocratie puisse s’exprimer pleinement», a poursuivi la maire de Lille, rappelant que le premier tour des élections municipales «n’a pas eu lieu de la manière la plus forte sur le plan de l’organisation démocratique». L’édile socialiste souligne notamment que «l’abstention» a été très élevée «dans les quartiers populaires qui nous sont en partie favorables». Elle a également battu tous les records au niveau national avec 56% d’abstention. «On n’y peut rien, les gens avaient peur et ne sont pas venus», a regretté Martine Aubry.

Si cette hypothèse est retenue, tout serait à refaire pour la maire de Lille. Martine Aubry avait en effet recueilli 29,80% des suffrages au premier tour le 15 mars dernier. Elle devançait le candidat d’EELV, Stéphane Baly (24,53%), et la candidate de La République en marche Violette Spillebout (17,53%).

Christine Lagarde ne pense pas refaire de la politique en France : ça tombe bien elle n’en a jamais fait !

Christine Lagarde ne pense pas refaire de la politique en France : ça tombe bien elle n’en a jamais fait !

 

 

Bizarres certains sondages puisque 50 % des Français considèrent que Christine Lagarde ferait une bonne présidente de la république. Sans doute un résultat lié à sa posture lisse mais sans intérêt de l’intéressée. Comme disait Alain mannequin la principale qualité de Christine Lagarde « c’est  très bien lire les communiqués du tréso »r (ministère des fiances). . Maintenant elle se contente de lire les communiqués du FMI mais sans la moindre originalité, la moindre analyse personnelle mais avec un accent anglais qui fait envie à la plupart de nos politiques restés  eux avec l’accent britannique appris en sixième. Bref en l’état actuel de la nullité de la classe politique,  ce sont les muets ou ce qui parlent  pour ne rien dire qui deviennent  les plus populaires. En France aujourd’hui même un âne pourrait devenir président de la république, ce sera d’ailleurs vraisemblablement le cas comme au cours des précédents quinquennats ;  on risque en effet de choisir encore un président à l’encéphalogramme culturel complètement plat. Bref plutôt un personnage au profil de camelot. La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde assure donc  ne pas penser « refaire de politique en France », assurant ne pas avoir de « plan de carrière », dans un entretien à paraître lundi 28 septembre dans le quotidien Les Echos.  »Très sincèrement, non, je ne pense pas refaire de politique en France », assure dans cette interview l’ancienne ministre de l’Économie de Nicolas Sarkozy, qui a pris la succession de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI en juillet 2011.  Dans un sondage rendu public début septembre par l’institut Harris Interactive, 50% des Français avaient estimé qu’elle ferait une bonne présidente de la République, 16% des sondés assurant même qu’elle remplirait très bien ce rôle.  « Les résultats de ce sondage m’ont profondément touchée », assure Christine Lagarde. Mais « je n’ai jamais fait de plan de carrière, je ne vais pas commencer maintenant », ajoute-t-elle. La directrice du FMI a vu son horizon judiciaire et donc politique s’éclaircir cette semaine, un non-lieu ayant été requis à son encontre dans l’enquête sur l’arbitrage controversé à plus de 400 millions d’euros dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008.  Christine Lagarde avait été mise en examen le 27 août 2014 pour « négligence » dans cette affaire, les juges lui reprochant notamment de ne pas avoir formellement contesté l’arbitrage une fois qu’il a été rendu. Si les magistrats instructeurs de la Cour de Justice de la République, seule instance habilitée à enquêter sur les membres du gouvernement pour les faits commis dans l’exercice de leur fonction, suivaient cette réquisition de non-lieu, les poursuites visant l’ancienne ministre de l’Économie seraient abandonnées.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol