Archive pour le Tag 'reçu'

Hollande a reçu les frondeurs avec les honneurs !

Hollande a reçu les frondeurs avec les honneurs !

 

Il l’avait promis  « moi président de la république, je ne recevrai pas les députés de la majorité…. ». Pourtant il  a reçu les frondeurs sans doute dans la perspective de résultats désastreux aux départementales. Un  désastre qui pourraiat le contraindre à recomposer son gouvernement avec ouverture à gauche ( verts, frondeurs), voire ouverture à des personnalités de la société civile en prévision des régionales d’abord et surtout de 2017. Pour rassurer Valls, qu’il compte garder , Hollande indique cependant qu’il ne changera pas de politique économique.  ( ceci étant l’ampleur  défaite pourrait le faire évoluer sur ces deux points!). Il n’est cependant pas certain que Valls ait apprécié cette rencontre officielle entre les frondeurs ( qui ont refusé de voter la loi Macron) et le Président de la république. Par sûr non plus que Valls goûte beaucoup un remaniement du gouvernement avec des fondeurs et des verts.  François Hollande a donc renoué le dialogue avec les « frondeurs » du Parti socialiste en préparation d’une fin de quinquennat où il espère engranger les premiers fruits de l’embellie économique et préserver ses chances pour l’élection présidentielle en 2017.  Le score de la droite et du Front national aux élections départementales de fin mars devrait obliger l’exécutif à redoubler d’efforts pour tenter de rassembler la gauche, avec ou sans les Verts, afin d’éviter une dispersion potentiellement mortelle pour le candidat socialiste à la présidentielle. Organisée sur une idée lancée il y a une quinzaine de jours par le député Henri Emmanuelli, la rencontre de mercredi soir à l’Elysée avec 14 élus socialistes a duré près de deux heures trente dans la salle où se tient le conseil des ministres.  Qualifiée de « très cash », « sans invective » ni « mise en cause personnelle », l’échange visait à refermer une ère de vives tensions qui a culminé le 17 février avec le passage en force du gouvernement pour faire adopter le projet de loi Macron sur la croissance et l’activité pour écarter la menace des frondeurs. « Le but était d’éviter le dialogue de sourds ou par médias interposés qui s’était installé : on ne peut pas être dans la même majorité et s’interpeller à distance », a expliqué à Reuters le député Christian Paul, présent à l’Elysée. « Il n’y avait pas de courtisans autour de la table mais des députés à qui le président n’a pas fait de procès. Un échange très cash, sans maquillage ni complaisance. »

Hulot reçu à l’Élysée

 

Il y a eu l’année de la reprise, celle de l’inversion du chômage et pour masquer ces échec il aura en 2015 l’année de l’environnement ; Pour le faire savoir Hollande reçoit Nicols Hulot. Il ne paraissait pourtant pas utile de faire « fuiter » cette rencontre puisque Holt est l’envoyé spécial de Hollande pour la planète. En fait encore un coup de com. D’autant qu’il n’y a aura pas de coups tordus de la part de Hulot qui a mis beaucoup d’eau dans son vin depuis sa nomination.  François Hollande l’a promis lors de ses vœux du 31 décembre, 2015 sera une année placée sous le signe de l’écologie avec la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris au mois de décembre. Et, tout un symbole, la première personne que le président de la République reçoit à l’Elysée cette année est Nicolas Hulot, qui devrait être l’un des personnages clés de ce grand rendez-vous. Depuis deux ans, Nicolas Hulot est l’envoyé spécial du président pour la protection de la planète. Une mission qui l’a emmené dans de nombreux pays : le Qatar, la Chine ou encore les Etats-Unis. Il s’agit de mobiliser la communauté internationale sur la crise écologique. Un travail de longue haleine et de l’ombre. Reste à savoir s’il sera payant ou non. En attendant, le président consulte à tout va. Depuis plusieurs mois, avec Ségolène Royal, ils ont reçu plusieurs anciens ministres de l’Environnement y compris à droite. Le numéro 2 de l’UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, Corinne Lepage, ancienne ministre de Jacques Chirac mais aussi Jean-Louis Borloo, l’ancien président de l’UDI. « La conférence pour le climat c’est un enjeu qui n’est pas partisan, qui n’est pas uniquement français. C’est beaucoup plus large que ça« , explique Corinne Lepage qui a donc été reçue par le chef de l’État. « Cette conférence est très importante pour l’image de la France mais aussi pour l’économie. Il faut entrer dans le train de la nouvelle économie, là il y a de l’activité, de l’emploi, de la création de valeur et de richesse« , détaille sur France Info l’ancienne ministre de l’Écologie. Hollande complétement discrédité à l’intérieur cherche à se refaire une santé électorale au plan international ; certes les questions environnementales sont importantes mais elles ne sauraient masquer encore pendant toute une année les échecs sur le plan socio-économique. Or sans articulation avec les problématiques socio-économiques rien de significatif n’avancer sur le terrain environnemental.  En clair,  François Hollande est à la recherche d’une reconquête électorale  l sur le thème de l’écologie Surtout que lors de ses vœux, il a affiché un objectif très ambitieux : faire signer aux grands dirigeants du monde une déclaration sur les droits de l’humanité pour préserver la planète.

Etats-Unis: recul des inscriptions hebdomadaires au chômage

Etats-Unis: recul des inscriptions hebdomadaires au chômage

 

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé aux Etats-Unis à un rythme légèrement inférieur aux prévisions des analystes, a indiqué jeudi le département du Travail.Le ministère a recensé 336.000 nouvelles demandes d’allocations chômage pour la semaine close le 2 novembre, soit un recul de 9.000, en données corrigées des variations saisonnières. La prévision médiane des analystes tablait sur 335.000 nouvelles demandes.

 

Ayrault a reçu les enfants pauvres : de la démagogie

Ayrault a reçu les enfants pauvres : de la démagogie

 

Ayrault a fait joujou  à Matignon avec des enfants qui ne partent pas en vacances ; sa manière à lui d’indiquer sa sensibilité à la pauvreté ; En faiat comme pour Hollande une vaste opération de com. ridicule et démagogique.   »Vous n’êtes pas chez moi, vous êtes chez vous dans ce palais de la République », a déclaré le Premier ministre dans une brève allocution, juste avant le pique-nique géant.   »Remplissez les petits cartons pour nous dire ce que vous voulez faire dans 10 ans, en 2025″, leur a-t-il demandé. « La France dans 10 ans, c’est vous! », a-t-il insisté.  Mais avant cela, « la France en 2025″, c’est le thème du séminaire de rentrée du gouvernement, lundi prochain à l’Elysée.  Larrivé, secrétaire national de l’UMP, a critiqué dans un communiqué, lundi, « cette curieuse mise en scène ». « Plutôt que de prétendre réfléchir à la France de 2025, M. Ayrault devrait essayer, enfin, de gouverner la France de 2013″.  Le Parti communiste a dénoncé, lui, le « cynisme » de l’ »exercice de communication » du gouvernement, qui poursuit « une politique régressive de baisse des dépenses publiques utiles aux familles », écrit son porte-parole Olivier Dartigolles dans un communiqué.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol